SYNdicat Des Internistes Français

Publié le 04 Jul 2023 à 18:02
#Médecine
#Pharmacien
#Chirurgien dentiste
#Médecin pénitentiaire
#Neuropédiatre


Pr Pascal ROBLOT
Président

Le SYNDIF (SYNdicat Des Internistes Français) a été créé en 1975 pour défendre la discipline de médecine interne et ceux qui l’exercent.

Reconnue en France uniquement au début des années 70, cette discipline médicale est relativement jeune par rapport à beaucoup d’autres pays européens.

Le SYNDIF représente et défend tous les modes d’exercice de la médecine interne : universitaire, public, ESPIC, salarié privé, libéral. Il occupe une place très importante et active au sein du CNP (Conseil National Professionnel) de médecine interne, notamment en ce qui concerne le référentiel métier, l’enseignement postuniversitaire (DPC) et leurs conséquences pour l’enjeu de la recerti­fication tous les 6 ans auprès de l’Ordre National des Médecins.

Il faut rappeler que le CNP est la seule instance représentative nationale de la spécialité de médecine interne auprès de la DGOS, et ceci par l’intermédiaire de sa représentation à la FSM (Fédération Nationale des Spécialités Médicales). Il est donc constitué du SYNDIF (syndicat des professionnels), mais aussi du CNU (universitaires), de l’AJI (amicale des jeunes internistes), du CEMI (collège des enseignants de médecine interne) et de deux sociétés savantes, la SNFMI, société fondatrice de la discipline, mais également de la SFMP (Société Française de Médecine Polyvalente), qui a intégré notre CNP depuis cette année 2023.

En cette période de réformes de l’hôpital public suite au SÉGUR de la Santé, de négociations répétées pour une valorisation des actes non techniques de médecine, de réforme des retraites, et surtout pour une valorisation des spéci­ficités de la médecine interne française, à la fois de médecine interne polyvalente, mais aussi d’immunologie clinique voire d’expertise de maladies rares, les médecins internistes et les médecins hospitaliers polyvalents restent mobilisés pour exprimer leur existence et leurs valeurs, a­ n de montrer à l’ensemble des acteurs et responsables du système de soins, l’importance de notre discipline majoritairement hospitalière, qui sait s’adapter aux enjeux évolutifs des malades, et des situations médicales complexes, voire nouvelles, comme cela a été le cas pendant la crise du COVID.

En 2023, cette spécificité des internistes français, le SYNDIF la représente également à l’UEMS (Union Européenne des Médecins

Spécialistes), mais aussi à Les Spécialistes-CSMF, intersyndicale nationale des spécialités médicales pour l’exercice libéral, et surtout à l’INPH, première intersyndicale des médecins hospitaliers et hospitalo-universitaires.

Bien sûr la médecine interne est une discipline médicale générale qui par essence orchestre pour chaque patient les compétences agrégées de toutes les autres spécialités, mais aussi de tous les acteurs du soin et de la santé, qu’elle soutient donc également.

Le SYNDIF milite pour l’accès et la formation d’un nombre croissant de praticiens à une médecine interne d’excellence, celle de la prise en charge globale du patient dans sa singularité, quel que soit le degré de complexité ou de fréquence de sa situation médicale, a­ n de sortir de l’image très partielle, d’une médecine interne réservée à une élite uniquement spécialisée dans des maladies rares voire exceptionnelles.

Rejoignez-nous nombreux !

BUREAU DU SYNDIF

Pr Pascal ROBLOT
Président

Dr Thierry
GÉNÉREAU, Pr Patrick DISDIER
Vice-présidents

Dr Eric OZIOL
Secrétaire général

Pr Laurent SAILLER
Secrétaire général adjoint

Dr Lola PRAT
Trésorière

Dr Jonathan BRONER
Trésorier adjoint

À l’UEMS :Pr Anne BOURGARIT et Dr Daniel SÉRÉNI
À la CSMF/UMESPE : Dr Thierry GÉNÉREAU et Dr Aurélie SCHIFFMANN
À l’INPH : Dr Eric Oziol
À la FSM : Dr Lola PRAT et Pr Jean-Dominique DE KORWIN
À la SNFMI : Pr Pascal ROBLOT
Au CNP : Dr Christophe FONTAINE, Dr Thierry GÉNÉREAU, Pr Jean-Dominique DE KORWIN, Dr Eric OZIOL

Représentant SYNDIF pour l'INPH à la CRP ARS Hauts-de-France :Dr Meryem-Maud FARHAT
Représentant SYNDIF pour l'INPH à la CRP Bretagne :Pr Emmanuelle LEMOIGNE
Représentant SYNDIF pour l’INPH au CNG (Conseil de Discipline) :Dr Patricia MEYER-RULLIER (Suppl.)
Représentants SYNDIF pour l’INPH au CNG (Conseil National Statutaire HU) :Pr Anne BOURGARIT (Titul.) et Pr Pascal ROBLOT (Suppl.)
Représentant SYNDIF pour l’INPH au CSPM : Dr Eric OZIOL (Suppl.)

Contact
[email protected]

Article paru dans la revue « Le magazine de l’Intersyndicat National des Praticiens d’exercice Hospitalier et Hospitalo-Universitaire » / INPH N°26

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1688486572000