Chargement ...

Kinésithérapeute : Formation, salaire, diplôme, rôle – Réseau Pro Santé

Fiche de poste : Kinésithérapeute

 

Mission principale d’un Kinésithérapeute :

Le kinésithérapeute a pour mission principale la rééducation des patients. En effet, le Kinésithérapeute intervient après la demande d’un médecin ou d’un chirurgien. Afin de mettre en place la rééducation du patient, le kinésithérapeute effectue son propre diagnostic et ses propres objectifs de soins au travers d’examens et de tests. Il/Elle évalue les capacités motrices, sensorielles, cognitives et sensitives des patients.

Le kinésithérapeute adapte sa prise en charge selon la pathologie dont souffre la personne en soin. Il/Elle intervient manuellement et/ou avec l’aide d’appareillages.

Le Kinésithérapeute soulage la douleur des patients, rétablit la mobilité des articulations et la posture et prévient les récidives. Il/Elle traite les personnes atteintes de paralysies ou de troubles neurologiques, mais aussi des personnes atteintes de troubles circulatoire, rhumatismales ou de troubles à la suite d’un accident de la route ou encore sportif.

Le kinésithérapeute prodigue ensuite aussi bien des massages, il/elle fait faire des mouvements, notamment des étirements avec ou sans l’aide de machines et de poids. Il/Elle effectue des soins à l’aide de la chaleur, de la cryothérapie ou encore d’électrodes.

Il/Elle intervient également auprès des nourrissons pour effectuer des manœuvres de kinésithérapie respiratoire.

Enfin, le kinésithérapeute peut également intervenir dans des clubs de sport ou dans des cures thermales.

 

Les qualités et compétences requises d’un Kinésithérapeute :

Lors de l’entretien d’embauche le candidat doit posséder un projet professionnel et doit être en capacité de pouvoir l’expliquer à son interlocuteur. Il doit présenter ses motivations et mettre en avant les compétences et les qualités suivantes.

Il/Elle doit posséder des connaissances médicales, psychologiques et techniques afin d’analyser et de prendre en compte les facteurs physiques, sociaux, cognitifs ou encore environnementaux.

Le Kinésithérapeute doit posséder de grandes capacités d’analyse, d’observation et de synthèse.

Il/Elle doit faire preuve de qualités humaines, relationnelles et psychologiques. Il doit posséder des capacités d’écoute, de dialogue et de discrétion.

Le Kinésithérapeute doit posséder une grande résistance physique et psychologique.

Il/Elle doit faire preuve de patience, de pédagogie, de respect, d’empathie et de bienveillance. Il/Elle doit être délicat et posséder de la dextérité.

 

Lieu d’exercice et heure de travail d’un Kinésithérapeute :

Le métier de Kinésithérapeute peut s’exercer dans le secteur privé et dans le secteur public. Aussi bien dans le secteur hospitalier que dans le secteur extra-hospitalier.

En effet, le Kinésithérapeute peut travailler entant que salarié au sein d’un hôpital ou d’une clinique, au sein d’une maison de retraite ou d’un EHPAD ou encore d’un centre de rééducation fonctionnelle et au sein d’établissements thermaux.

Il/Elle peut exercer sa profession également sur les terrains de sport ou encore au domicile du patient.

Le Kinésithérapeute peut exercer aussi en tant que libéral au sein d’un cabinet, seul ou avec des associés.

Les horaires de travail varient selon le secteur d’activité et le type de structures dans lequel le Kinésithérapeute exerce son métier. La majorité des Kinésithérapeutes exercent en milieu libéral, leurs horaires de travail s’adaptent donc aux disponibilités des patients.

Les horaires peuvent être en décalés, le Kinésithérapeute peut exercer aussi bien très tôt le matin que très tard le soir.

 

Rémunération et salaire d’un Kinésithérapeute :

La rémunération du Kinésithérapeute varie selon le secteur d’activité, le type de structures et l’ancienneté.

La rémunération d’un Kinésithérapeute en début de carrière est comprise entre 1 400.00€ et 1 600.00€ net par mois.

La rémunération d’un Kinésithérapeute en fin de carrière est d’environ de 3 000.00€ net par mois.

Enfin, la rémunération moyenne d’un kinésithérapeute libéral est de 2 500.00€ net par mois.

 

Carrière en fonction publique :

Le Kinésithérapeute peut exercer son métier dans trois domaines de la fonction publique :

  • Dans la fonction publique territoriale, c’est-à-dire au sein des communes, des départements, des régions ou encore des établissements publics.
  • Dans la fonction publique hospitalière, c’est-à-dire au sein d’un hôpital public
  • Dans la fonction publique de l’Etat, c’est-à-dire au sein d’un hôpital militaire

 

Evolutions professionnelles d’un Kinésithérapeute :

Il existe des possibilités d’évolution de carrière pour un Kinésithérapeute.

En effet, à la suite de plusieurs années d’expériences au sein du milieu hospitalier, le Kinésithérapeute peut évoluer vers des métiers de responsabilités après l’obtention d’un diplôme supplémentaire, tels que cadre de santé ou encore directeur de soins.

Il/Elle peut également évoluer vers d’autres métiers et se spécialiser dans le sport, la kinésithérapie respiratoire, la kinésithérapie équine ou encore la rhumatologie.

De plus, le Kinésithérapeute peut se spécialiser dans l’ostéopathie, il bénéficiera alors de dispense de formations pour le diplôme d’Ostéopathie.

Enfin, il/elle peut s’installer en libéral c’est-à-dire à son compte au sein d’un cabinet.

 

Formation d’un Kinésithérapeute :

Afin d’exercer le métier de Kinésithérapeute il est indispensable d’obtenir le Diplôme d’Etat de masseurs-kinésithérapeute.

Pour accéder à la formation de Kinésithérapeute il faut obligatoire être titulaire du baccalauréat et effectuer soit une année de Première Année Commune aux Etudes de Santé (PACES), soit une première année de licence en Sciences et Techniques des Activités Physiques et Sportives (STAPS) ou soit une première année en Science de la vie.

Cette formation dure quatre ans et s’effectue au sein d’un Institut de Formation en Masso-Kinésithérapie (IFMK).

Elle se compose d’enseignements théoriques et d’enseignements pratiques.

La première et la deuxième année de formation de Kinésithérapeute se composent d’unités d’enseignements théoriques, tels que la Santé publique; les Sciences biomédicales ; la Sémiologie, physiopathologie et pathologie dans le champ musculo-squelettique ; les Sciences humaines et sciences sociales ; les Sciences de la vie et du mouvement ; les Théories, modèles, méthodes et outils en kinésithérapie ; les Méthodes de travail et méthodes de recherches ; l’Evaluation, techniques et outils d’intervention dans les principaux champs d’activité ; l’Anglais et la Démarche et pratique clinique : élaboration du raisonnement professionnel et analyse réflexive.

Elles se composent également d’enseignements pratiques correspondant à des stages d’observations.

Ensuite, la troisième et la quatrième année de formation de Kinésithérapeute se composent également d’unités d’enseignements théoriques, tels que la Sémiologie, physiopathologie et pathologie ; les Evaluations, techniques et outils d’intervention ; le Droit, législation et gestion d’une structure ; les Théories, modèles, méthodes et outils en rééducation et réadaptation ; la Physiologie, sémiologie et physiopathologie spécifiques ; l’Intervention du Kinésithérapeute en santé publique ; les Intervention spécifiques en kinésithérapie ; les Méthodes de travail et méthodes de recherche ; la Démarche et pratique clinique : conception du traitement et conduite de l’intervention ; l’Anglais professionnel ; l’Analyse et amélioration de la pratique professionnelle et le Mémoire.

Elles se composent également d’enseignements pratiques correspondant à des stages.

Le candidat obtient le Diplôme d’Etat de Masseur-Kinésithérapeute une fois chaque unité d’enseignements théoriques et pratiques validée ainsi que la réalisation et la soutenance du mémoire validées.

Enfin, il est possible d’effectuer et de valider la formation au Diplôme d’Etat de Masseur-Kinésithérapeute en formation continue, cependant elle n’est pas accessible par le biais de la Validation d’acquis de l’Expérience (VAE).

Dernières offres
Psychomotricien
15 Rue du Clos Bénard, 93300 Aubervilliers, France
publié le 16/09/2019
Gériatre
35 Avenue Pasteur, 46300 Gourdon, France
publié le 15/09/2019
Cardiologue
1 Avenue Pasteur, 98000 Monaco
publié le 14/09/2019
Biologiste
1 Route de Veyziat, 01100 Oyonnax, France
publié le 13/09/2019
Kinésithérapeuthe
Strasbourg, France
publié le 12/09/2019
Anesthésiste
Nancy, France
publié le 12/09/2019
Gériatre
21380 Messigny-et-Vantoux, France
publié le 12/09/2019
Gériatre
Meaux, France
publié le 12/09/2019
Médecin généraliste
Embrun, France
publié le 12/09/2019
Psychiatre de l'enfant et de l'adolescent
3 Boulevard de la République, 56100 Lorient, France
publié le 12/09/2019
  • 1/1
Tous les offres de ce métier
Dernières groupes
MAIRIE DE MORTAIN-BOCAGE
Groupe public - 1
CCAS NOGENT SUR OISE
Groupe public - 1
L'Hospitalet
Groupe public - 1
  • 1/1
Tous les groupes de ce métier

Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux