Modèle de fiche métier Gériatre

Modèle de fiche métier Gériatre (à télécharger)

 


Découvrez les principales missions du métier, les salaires, compétences nécessaires et formations pour devenir Médecin Gériatre

Médecin Gériatre : Formation, salaire, diplôme, rôle – Réseau Pro Santé.

Conseils à la rédaction de la Lettre de motivation

 

1. DESCRIPTION DU METIER DE MEDECIN GERIATRE 

Ce médecin est un spécialiste de toutes les maladies et troubles du vieillissement.

Le gériatre accompagne ses patients de manière globale. Il est en mesure de prendre les décisions adaptées pour maintenir jusqu'au bout leur bien-être et leur autonomie. Il sert de coordinateur auprès de toutes les personnes intervenant auprès de la personne âgée. Le gériatre peut aider les familles à trouver des solutions médicales à domicile ou les orienter vers des établissements spécialisés comme les EHPAD.

Beaucoup de gériatres se spécialisent dans certains domaines comme la neurologie, la cardiologie, la cancérologie.

Le gériatre exerce la plupart du temps à l’hôpital, dans des centres de soin ou en EHPAD, plus rarement en libéral. Dans tous les cas il est accompagné par toute une équipe médicale qui entoure le malade (infirmière, kiné, ergothérapeuthe, psychlogue). Elément de liaison entre les différents services gériatriques et les autres services de soins, le médecin gériatre peut conseiller les services non spécialisés sur la prise en charge du patient âgé fragile présentant des problèmes gériatriques spécifiques, sensibilisez le personnel soignant non spécialisé aux spécificités gériatriques et développer la connaissance des bonnes pratiques gériatriques

Discipline médicale qui s’est adaptée à l’évolution démographique, la gériatrie n’est malheureusement pas une spécialité plébiscitée par les jeunes médecins alors qu’avec l’allongement de la durée de vie, la demande va aller en s’accroissant.

2. ETUDES ET FORMATIONS POUR MEDECIN GERIATRE 

En tant que médecin, le / la gériatre a franchi toutes les étapes du cursus des études de médecine puis s’est ensuite spécialisé en gériatrie via un DES (diplôme d’études spécialisées) soit 10 ans d’études au total.

 DE de docteur en médecine

 DES (diplôme d’études spécialisées) en gériatrie : 8 semestres

 

3. POURQUOI DEVENIR UN MEDECIN GERIATRE 

En 2025, il y aura sur terre plus d’adultes âgés de 65 ans ou plus que d’enfant de moins de moins de 5 ans. En 2030, un européen sur cinq aura plus de 65 ans et la proportion des personnes âgées de 80 ans ou plus dans la population générale aura augmenté de 7,5 %.

Notre société occidentale vieillit et son espérance de vie augmente, c’est une réalité. Mais l’optimisme créé par cet allongement de la durée de la vie doit être toutefois modéré par l’augmentation de l’incidence des maladies chroniques avec l’avancée en âge ainsi que par leur impact sur l’autonomie et l’indépendance fonctionnelle et l’augmentation de la consommation des ressources de santé.

Ces pathologies chroniques sont principalement les maladies métaboliques, les maladies neuro- et cardio-vasculaires, les cancers, les pathologies neurodégénératives et de la mémoire, les maladies ostéo-articulaires, et les troubles psychiques. Toutes ont un retentissement sur la santé fonctionnelle, nutritionnelle, psychique et sur la qualité de vie de nos aînés.

De ce fait, la Gériatrie est un secteur de la santé en pleine croissance, mais comme dans d’autres domaines de la santé, il a besoin de professionnels hautement qualifiés. Connaître les effets du vieillissement sur le corps humain, savoir identifier et prendre en charge les syndromes gériatriques, savoir diagnostiquer et prendre en charge les maladies fréquentes de l’adulte âgé, mais également savoir utiliser les ressources du système sanitaire et médico-social destinées aux personnes, sont parmi nos enjeux pour la promotion d’un vieillissement réussi.

La Gériatrie est une branche de la médecine qui s’occupe de la santé à l’âge avancé. Cette spécialité englobe les aspects biologiques et cliniques mais aussi préventifs, de réadaptation et sociaux des pathologies. Elle fournit également aux malades en fin de vie le soutien médical, psychologique et social nécessaire.

L’interdisciplinarité, définie comme « le regroupement de plusieurs professionnels ayant une formation, une compétence et une expérience spécifiques, et travaillant ensemble à la compréhension globale, commune et unifiée d’une personne, en vue d’une intervention concertée à l’intérieur d’un partage complémentaire des tâches », est le maître mot de la Gériatrie moderne.

Un médecin Gériatre doit ainsi non seulement être un spécialiste en médecine générale ou en médecine interne mais également avoir une formation approfondie d’un minimum de 3 ans en gériatrie et en psycho-gériatrie. Le médecin gériatre possède un savoir-faire mais aussi un savoir-être dans beaucoup de domaines. Il doit savoir prendre en compte la multiplicité des pathologies observées chez les patients âgés et comprendre leurs parfois complexes mutuelles interactions mais aussi intrications avec des pathologies aiguës plus classiques.

Vous souhaitez intégrer une équipe élargie de médecins gériatres, participer au développement de la recherche sur le vieillissement, et évoluer dans un esprit d’équipe au sein de départements complémentaires et dynamiques ?

Le Centre Hospitalier Universitaire Vaudois (CHUV), basé à Lausanne, est un pôle d’excellence dans le traitement et la recherche des problèmes médicaux, sanitaires et sociaux de l’âge avancé. Avec l’appui des autorités cantonales, son objectif est de devenir l’un des leaders de la gériatrie en Europe. Pour cela il cherche à compléter ses équipes de spécialistes à forte valeur ajoutée.

4. QUALITES ET COMPETENCES POUR DEVENIR MEDECIN GERIATRE 

Le médecin gériatre rencontre la souffrance au quotidien, aussi non seulement doit-il avoir une certaine empathie pour comprendre ses patients, mais il doit également développer une certaine résistance psychologique afin de ne pas être impacté outre-mesure par les cas qu’il traite. Pédagogue et patient, il sait être à l’écoute des malades et de leurs proches, mais arrive aussi à leur expliquer chaque situation, même les plus complexes.

En complément, puisqu’il doit coordonner une équipe pluri et paramédicale, ce médecin doit posséder de bonnes compétences managériales ainsi qu’une maîtrise scientifique pointue.

Enfin, le gériatre doit se tenir au courant des dernières évolutions de la médecine et même des évolutions scientifiques en général. Il doit aussi parfois s’écarter de la médecine pure pour orienter ses patients en souffrance vers des thérapies alternatives pouvant les soulager (phytothérapie, acupuncture, physiothérapie, etc.). Il peut même arriver qu’il y ait recours lui-même, ce qui suppose des formations complémentaires.

5. SALAIRE DE GERIATRE

A l’hôpital, le gériatre gagne entre 4 100 € et 7500 € brut selon l’échelon.

En cabinet privé, le gériatre peut gagner jusqu’à 11 000 € par mois.

6. BRUTS EN MOYENNE 

De 4 100 € brut en début de carrière à 7 500 € brut / mois en fin de carrière et peut gagner jusqu'à 11 000 € brut / mois en cabinet privé

7. LES MISSIONS REALISEES PAR LE MEDECIN GERIATRE 

Le Médecin Gériatre est spécialisé dans la prévention, les soins aigus et chroniques, les traitements de réhabilitation et l’accompagnement des personnes âgées dans leur processus de vieillissement, y compris en fin de vie.

Il possède de larges connaissances des affections physiques, fonctionnelles, sociales et mentales et de manière plus particulière, des formes et évolutions qu’elles peuvent prendre avec l’âge avancé.

Les personnes âgées présentent une fragilité importante de par le vieillissement physiologique normal mais aussi les maladies chroniques dont l’âge est le 1er facteur de risque (ostéoporose, démence, etc.). Une incapacité peut survenir plus vite suite à un problème aigu, par exemple, une fracture après une chute peut entrainer une incapacité physique à se déplacer.

Le médecin spécialiste en gériatrie prend les décisions les plus adaptées possibles pour optimiser l’état fonctionnel des malades âgés, maintenir leur bien-être et leur autonomie.

Il rationnalise les traitements médicamenteux.

Il doit appréhender la santé de la personne âgée dans une approche globale tant sur le plan physique (interactions des maladies entre elles) que psychologique. De ce fait, cette posture requiert une vision pluridisciplinaire exigeant une étroite collaboration avec différents professionnels de la santé (médecin généraliste, infirmier, oncologue, kiné, psychologue, neuropsychologue). Le Médecin 

Gériatre joue un rôle essentiel de coordination entre le patient, la famille et les différents intervenants.

La maladie ou la fin de vie sont des circonstances délicates à gérer pour le malade et/ou l’entourage, le médecin doit trouver les mots adéquats et faire preuve de disponibilité face à l’épreuve que les personnes endurent. Son rôle ne s’arrête pas après l’hospitalisation du patient, il assure également le suivi médical et social (retour au domicile, placement dans la famille ou en institution).

8. LES EVOLUTIONS DE CARRIERES DE MEDECIN GERIATRE 

Les gériatres pourront avoir accès à des postes de direction en gériatrie après avoir acquis l’expérience professionnelle nécessaire.

9. LES ENTREPRISES ET ORGANISMES QUI RECRUTENT UN MEDECIN GERIATRE 

Travail en libéral, à l’hôpital ou en maison de retraite, s’orienter vers la recherche ou l’enseignement, toutes les orientations de carrière sont possibles avec cette spécialité.

10. LES TEMOIGNAGES DE NOS MEDECINS GERIATRES 

« Notre spécialité souffre d'une mauvaise image. On se dit les patients vont mourir de toute façon ou c'est de la prescription de laxatifs à tour de bras, donc c'est peu stimulant ! » Pourtant, la gériatrie serait « une formidable discipline, jeune, dynamique, ambitieuse et exigeante, qu'il est urgent de découvrir et de choisir ». Tel est le message lancé depuis hier à destination des futurs internes, au moment où ils doivent choisir leur spécialité. Il émane de l'Association nationale des jeunes gériatres hospitaliers (AJGH), en partenariat avec la Société française de gériatrie et de gérontologie (SFGG). Tous se déclarent fiers de leur profession et tiennent à promouvoir leur discipline. « Plus qu'une campagne de communication, c'est une véritable opération séduction », précisent-ils dans leur communiqué, avec le mot-dièse #JeSuisGériatre

11. LES METIERS RELIES AU METIER DE MEDECIN GERIATRE 

La gériatrie est une médecine d’équipe. Différentes professions médicales et paramédicales travaillent en synergie et complémentarité, pour assurer une prise en charge la mieux adaptée aux besoins individuels de la personne âgée en milieu hospitalier. Chaque semaine, l’ensemble de l’équipe se réunit. C’est sur cette évaluation commune qu’est élaboré, déployé et ajusté le projet de soins personnalisé de chaque patient.

 Ergothérapeute

 Diététicien

 Neuropsychologue

 Psychomotricien

 Assistante social

 Orthophoniste

 Kinésithérapeute

 Médecin rééducateur

 Référents risque patient et douleur

 Infirmier et aide-soignant

 

Découvrez notre CV Gériatre et Lettre de motivation Gériatre
 

Nos offres d'emplois Gériatre