Chargement ...

Psychomotricien : Formation, salaire, diplôme, rôle – Réseau Pro Santé

Fiche de poste : Psychomotricien

 

Mission principale du Psychomotricien :

Le psychomotricien a pour mission principale de soigner et de traiter le handicap altérant le développement personnel, au travers de la rééducation.

Il/Elle traite les souffrances physiques liés à des troubles psychologiques ou des troubles du mouvement, tels que le bégaiement, les troubles du comportement, les tics nerveux, les troubles de l’attention, les troubles psychosomatiques, les troubles du tonus musculaire, les troubles spatio-temporels ou encore les troubles de l’écriture etc… Il/Elle peut être amené(e) également à soigner les troubles de l’anxiété ou la perte de l’autonomie chez les personnes âgées.

Le Psychomotricien identifie dans un premier temps l’origine psychologique ou neurologique des troubles, puis dispense des séances de rééducation visant à diminuer ou supprimer le handicap de la personne en soin. Selon la situation du patient, le Psychomotricien soigne la personne en situation de handicap par des exercices physiques, des exercices de coordination, d’expression corporelle ou encore par le biais de l’éducation gestuelle ou de la relaxation.

 

Qualités et compétences requises d’un Psychomotricien :

Lors de l’entretien d’embauche le candidat doit posséder un projet professionnel et doit être en capacité de pouvoir l’expliquer à son interlocuteur. Il doit présenter ses motivations et mettre en avant les compétences et les qualités suivantes.

Le Psychomotricien doit faire preuve de qualités humaines, relationnelles et d’une grande résistance psychologique et physique, en parallèle de compétences médicales.

Il/elle doit être en capacité d’analyser et d’observer attentivement, le Psychomotricien doit faire preuve de réactivité, d’adaptabilité et de polyvalence afin de faire face aux divers troubles.

Le Psychomotricien doit posséder une grande capacité d’écoute, de pédagogie et d’empathie envers le patient, afin d’établir une relation de confiance.

Il/Elle doit faire preuve d’imagination et de créativité pour réaliser et mettre en pratique des exercices efficaces et adaptés à la personne en situation de handicap.

Le Psychomotricien doit posséder une grande rigueur, et faire preuve de patience et d’un contrôle de soi et de ses émotions.

 

Lieu d’exercice et heure de travail d’un Psychomotricien :

Les lieux d’exercices sont multiples et variés, le Psychomotricien exerce son métier aussi bien dans le secteur privé que dans le secteur public. Dans le milieu extra-hospitalier qu’au sein même de l’hôpital ou d’une clinique.

Bien que le Psychomotricien exerce principalement dans le secteur hospitalier. Il/Elle peut travailler également au sein des crèches, des centres de Protection Médicale Infantile (PMI), des Maisons d’Accueil Spécialisées (MAS), au sein des Services d’Education et de Soins Spécialisés A Domicile (SESSAD), des centres de Réadaptation, des centres Sociaux, des EHPAD ou encore des Instituts d’Education Motrice (IME) etc…

Le Psychomotricien peut également travailler de façon libérale c’est-à-dire à son compte dans un cabinet.

Il exerce donc sa profession auprès d’un public varié, tel que des enfants, des adolescents, des personnes en situation de handicap ou encore des personnes âgées.

 

Le Psychomotricien effectue des horaires principalement réguliers. Il/Elle exerce généralement sa profession en mi-temps dans différentes structures à la fois.

 

Rémunération et salaire d’un Psychomotricien :

La rémunération de ce métier varie selon le lieu d’exercice, le type de structure, les conventions collectives ou encore l’ancienneté.

Au sein du secteur public, la rémunération du Psychomotricien est d’environ 1 500.00€ brut par mois en début de carrière et d’environ 2 300.00€ brut par mois en fin de carrière.

La rémunération du Psychomotricien libéral varie entre 2 000.00€ et 3 000.00€ par mois.

 

Carrière en fonction publique :

Le Psychomotricien peut exercer sa profession dans trois domaines de la fonction publique :

  • Dans la fonction publique hospitalière tels que l’hôpital public ou encore les maisons de retraite publiques
  • Dans la fonction publique territoriale, c’est-à-dire dans des EHPAD
  • Dans la fonction publique d’État, au sein de l’armée ou encore de l’éducation nationale

 

Evolution professionnelle d’un Psychomotricien :

Il existe des possibilités d’évolution professionnelle pour un Psychomotricien.

En effet, le Psychomotricien peut devenir à la suite de deux années de formation supplémentaire au métier de masseur-kinésithérapeute ou d’ergothérapeute.

De plus, il/elle peut accéder à la suite de spécialisations et après plusieurs années d’expériences à des postes de responsabilité, tels que le métier de cadre de santé ou de cadre supérieur de santé dans des établissements hospitaliers ou médico-psychopédagogiques.

 

Formation Psychomotricien :

Afin d’exercer le métier de Psychomotricien il est obligatoire d’obtenir le Diplôme d’Etat en Psychomotricité.

Cette formation est accessible au titulaire du baccalauréat par le biais d’un concours d’entrée et dure trois années. Il est également possible d’effectuer cette formation en initiale ou en continue, c’est-à-dire en alternance ou en contrat d’apprentissage.

Ce concours d’entrée est composé de deux épreuves écrites, une en français et une en biologie.

Les trois années se composent d’unités enseignements théoriques, d’unités d’enseignements pratiques et de stages.

Durant la première année, la formation théorique aborde différents enseignements, tels que la Neurophysiologie, la Psychiatrie, l’Anatomie générale et neuro-anatomie, la Santé publique, la Pédagogie, la Pathologie médicale et chirurgicale, la Pharmacologie clinique, la Psychologie, l’informatique, la Psychomotricité théorique et l’Anglais.

La formation pratique quant à elle, aborde la Psychomotricité pratique, c’est-à-dire la musicothérapie, la relaxation, la danse africaine, les techniques de cirques, le taï-chi, les percussions, le kinomichi etc…

Enfin, concernant les stages, ces derniers ont une durée de deux semaines et doivent être réalisés au sein d’une crèche et d’une école maternelle.

Puis, durant la deuxième année les enseignements théoriques concernent la Pédiatrie, la Psychologie, l’Anatomie fonctionnelle, la Physiologie et physiopathologie, la Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, la Psychomotricité théorique et le Module théorico-clinique (étude de cas, groupe de supervision).

La formation pratique aborde le Module pratique de la psychomotricité mais aussi la Formation technique en expression dramatique, en relaxation, en rythme et en expression graphique et graphomotricité.

Ensuite, les stages durent également deux semaines et doivent s’effectuer au sein d’un hôpital psychiatrique et dans un ou plusieurs établissements de soins tels que les IME, IMP, ou les CMPP etc…

Enfin, durant la troisième et dernière année la formation théorique se compose des unités d’enseignements suivants, la Législation, la Psychologie, la Psychiatrie adulte, l’Anatomie fonctionnelle, la Psychomotricité théorique et le Module de psychomotricité théorico-clinique.

La formation pratiques concerne le Module de psychomotricité pratique.

Puis, le futur Psychomotricien doit effectuer un ou plusieurs stages d’initiation et d’apprentissage thérapeutique au sein d’une institution ou d’un cabinet libéral.

Le candidat est évalué par le biais de partiels sur les enseignements théoriques, pratiques et les stages, à la fin de chaque année de la formation, il/elle doit valider chaque année afin de pouvoir accéder à l’année suivante. La dernière année quant à elle est évaluée en parallèle des partiels, sur une épreuve de mise en situation professionnelle et sur une épreuve de réalisation et de soutenance d’un mémoire.

Ce n’est qu’une fois ces épreuves validées que le futur Psychomotricien obtient le Diplôme d’Etat en Psychomotricité.

Enfin, il est possible d’accéder et d’obtenir le Diplôme d’Etat en Psychomotricité par le biais de la Validation d’Acquis de l’Expérience (VAE).

Dernières offres
Cardiologue
54 Rue Henri Sainte-Claire Deville, 83100 Toulon, France
publié le 22/08/2019
Information médicale
Bastia, France
publié le 21/08/2019
Médecin généraliste
2 Rue Valentin Haüy, 34500 Béziers, France
publié le 21/08/2019
Médecine
6 AVENUE DE CHOISY PARIS 13 EME
publié le 20/08/2019
Urgentiste
Fougères, France
publié le 20/08/2019
Gériatre
Centre Hospitalier de Montauban, Rue Léon Cladel, Montauban, France
publié le 20/08/2019
Médecin coordonnateur
15 Quai de Dion Bouton, Puteaux, France
publié le 20/08/2019
Médecin généraliste
15 Quai de Dion Bouton, Puteaux, France
publié le 20/08/2019
Gériatre
15 Quai de Dion Bouton, Puteaux, France
publié le 20/08/2019
Gériatre
55 Rue du Dr Jean Michel, 39016 Lons-le-Saunier, France
publié le 20/08/2019
  • 1/1
Tous les offres de ce métier
Dernières groupes
ch des MARCHES DE BRETAGNE
Groupe public - 1
MAIRIE DE METZERAL
Groupe public - 2
MAIRIE DE BAZET
Groupe public - 1
SARL PIMC -Groupe du Mail -
Groupe public - 1
AFTC LANDE
Groupe public - 1
Mairie de Berneuil
Groupe public - 1
  • 1/1
Tous les groupes de ce métier

Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux