Fiche métier Dentiste

Fiche métier Dentiste (à télécharger)

Découvrez les principales missions du métier, les salaires, compétences nécessaires et formations pour devenir Dentiste

Dentiste : Formation, salaire, diplôme, rôle – Réseau Pro Santé.

1. DESCRIPTION DU METIER D’UN DENTISTE 

Grâce à son savoir-faire et à son équipement, c’est-à-dire un plateau technique, le chirurgien-dentiste soigne caries, granulomes et autres abcès dentaires. Il dévitalise et détartre les dents.

Pour établir son diagnostic, il peut faire des radiographies. Le chirurgien dentiste intervient avec minutie pour tailler ou reconstituer une dent. Il pose des prothèses dentaires totales ou partielles comme les bridges, couronnes, dents sur pivot.

Auparavant, il fait des moulages de la bouche du patient afin de faire préparer des prothèses chez le prothésiste dentaire. Il peut opérer des interventions chirurgicales sur le maxillaire par exemple. Enfin, il prescrit des traitements sur ordonnance.

Pour soigner grands et petits, outre son habileté technique et sa dextérité, il doit faire preuve d’écoute, de tact et de psychologie.

Si le chirurgien-dentiste est spécialisé en orthodontie, il suit les patients sur une longue durée pour redresser les dents et ajuster l'articulation des mâchoires.

Le chirurgien-dentiste conseil à la Sécurité sociale exerce un rôle de contrôle et de prévention. Dans tous les cas, pour pouvoir exercer, les chirurgiens-dentistes doivent être titulaires du diplôme d'Etat de docteur en chirurgie dentaire et inscrits à l’ordre national des chirurgiens-dentistes.

Le métier est physiquement pénible en raison de la position de travail, moitié debout, moitié assis et bras tendus. L’effort d’attention est aussi permanent.

2. ETUDES ET FORMATIONS POUR DEVENIR DENTISTE 

Afin d’exercer le métier de Dentiste il est indispensable d’obtenir le Diplôme d’Etat de Docteur en Chirurgie Dentaire.

Cette formation dure 6 années et est accessible sous certaines conditions. En effet, le candidat doit être titulaire d’un Baccalauréat, de préférence scientifique. Il/Elle doit avoir suivi une première année commune aux études de santé (PACES) à l’université en Médecine Généraliste et avoir été admis au concours d’entrée en deuxième année.

Les deux premières années d’études se composent d’unités d’enseignements théoriques et d’unités d’enseignements pratiques. 

En effet, la formation théorique concerne la Structure et pathologie infectieuse de la dent ; l’Anatomie de la dent, de la tête et du cou ; la Physiologie de la cavité buccale ; la Reconstitution et remplacement des dents ; la Santé publique ; l’Imagerie médicale ; la Prévention ou encore l’Hygiène.

La formation pratique concerne les travaux pratiques (TP) tels que la dévitalisation d’une dent ; la sculpture de dents en cire ou encore la pose d’une couronne dentaire.

Enfin, des stages d’observations ou des stages Infirmiers de quatre semaines sont à réaliser durant ces deux années de formations.

A la fin de la troisième année de formation, le candidat obtient le Diplôme de Formation Générale en Science Odontologique (DFGSO), de niveau Licence. 

Puis, durant la quatrième et cinquième année d’études le candidat suit également une formation théorique et une formation pratique.

La formation théorique est constituée des mêmes unités d’enseignements proposées durant les deux années précédentes. Ainsi que des nouvelles unités d’enseignements, telles que l’Odontologie médicale ; la Santé publique dentaire ou encore l’Anesthésiologie.

La formation pratique quant à elle concerne des travaux pratiques tels que la réalisation d’appareillage d’orthodontie ou encore la dissection sur support synthétiques ou sur logiciel.

Durant ces deux années d’avantage de stages sont à réaliser. Notamment dans des centres de soins ou dans des services d’odontologie hospitalier (CHU), mais également dans des services de chirurgie maxillo-faciale ou de stomatologie.

A la fin de la cinquième année, le candidat obtient le Diplôme de Formation Approfondit en Sciences Odontologiques (DFASO), de niveau Master. 

Enfin, la sixième et dernière année d’étude d’odontologie se déroule soit en cycle court ou en internat. 

La formation en cycle court dure un an, le candidat doit valider les enseignements théoriques, pratiques, les stages et soutenir une thèse.

En revanche, la formation en internat dure trois ou quatre ans selon la spécialité. Le candidat doit choisir une spécialité en orthodontie, en médecine bucco-dentaire ou en chirurgie orale. Ce qui permet d’obtenir un Diplôme d’Etude Spécialisée (DES) dans la spécialité choisie. 

A la fin de cette sixième année de cycle court ou d’internat, le/la futur(e) Dentiste obtient le Diplôme d’Etat de Docteur en Chirurgie Dentaire.

Enfin, il n’est pas possible d’accéder et d’obtenir le Diplôme d’Etat de Docteur en Chirurgie Dentaire par le biais de la Validation d’Acquis de l’Expérience (VAE). En revanche, cela est possible pour le métier d’Assistant Dentaire. 

3. POURQUOI DEVENIR DENTISTE 

Les lieux d’exercices sont multiples et variés, le Dentiste exerce son métier aussi bien dans le secteur privé que dans le secteur public. Dans le milieu extra-hospitalier qu’au sein même de l’hôpital ou d’une clinique. 

Bien que le Dentiste exerce principalement au sein d’un cabinet dentaire, c’est-à-dire au sein d’un cabinet libéral de manière indépendante. Il/Elle peut travailler également au sein des services des urgences d’un hôpital ou encore dans un centre dentaire, tels qu’un dispensaire ou encore un centre mutualiste. 

Il exerce donc sa profession auprès d’un public varié, tel que des enfants, des adolescents, des personnes en situation de handicap ou encore des personnes âgées. Et il/elle suit généralement, le patient de son plus jeune âge à l’âge adulte.

Les horaires de travail du Dentiste varient selon le type d’exercice. Les heures de travail sont principalement régulières concernant un Dentiste exerçant dans le milieu hospitalier. En revanche, les horaires subissent de grandes variations pour le Dentiste installé dans un cabinet libéral. Il/Elle s’adapte aux disponibilités de ses patients, il/elle peut aussi bien exercer très tôt le matin comme très tard le soir. Et cela, du Lundi au Samedi.

4. QUALITE ET COMPETENCES POUR DEVENIR DENTISTE 

Lors de l’entretien d’embauche le candidat doit posséder un projet professionnel et doit être en capacité de pouvoir l’expliquer à son interlocuteur. Il doit présenter ses motivations et mettre en avant les compétences et les qualités suivantes.

Le Dentiste doit faire preuve de qualités humaines, relationnelles et d’une grande résistance psychologique et physique, en parallèle de compétences médicales.

Il/elle doit être en capacité d’analyser et d’observer attentivement chaque patients, le Dentiste doit faire preuve de réactivité, d’adaptabilité et de polyvalence afin de faire face aux diverses pathologies.

Le Dentiste doit posséder une grande capacité d’écoute, de diplomatie et d’empathie envers le patient, afin d’établir une relation de confiance. Cette relation de confiance est primordiale pour rassurer et mettre le patient dans de bonnes conditions psychologiques.

Le Dentiste doit posséder une grande rigueur, et faire preuve de patience et d’un contrôle de soi et de ses émotions.

Il/Elle doit aussi faire preuve d’une extrême concentration, de dextérité, de précision et de minutie dans ses gestes et dans son comportement.

Enfin, le Dentiste doit posséder des connaissances anatomiques et médicales de qualités.

5. SALAIRE D’UN DENTISTE 

La rémunération de ce métier varie selon le lieu d’exercice, le type de structure, les conventions collectives ou encore l’ancienneté.

6. BRUTS EN MOYENNE 

Au sein du secteur hospitalier, le Dentiste perçoit un salaire d’environ 4 200.00 € brut par mois en début de carrière et de 7 500.00 € brut par mois en fin de carrière. 

Au sein du secteur libéral, le Dentiste perçoit une rémunération d’environ 3 900.00€ brut par mois en début de carrière et 18 200.00 € brut par mois en fin de carrière. 

7. LES MISSIONS REALISEES PAR LE DENTISTE 

Le Dentiste a pour mission principale de traiter et de soigner les pathologies des dents et des gencives des patients de tout âge.

Il/Elle traite les infections des dents tel que les carries, il/elle les répares et les extraits dans certains cas.

Le Dentiste réalise également des diagnostics et des bilans dentaires ainsi que des radiographies.

De plus, il/elle assure des opérations dentaires de type mise en place de pivots implantés dans la mâchoire, greffe de gencive ou encore extraction des dents de sagesses.

Le Dentiste a également un rôle de prévention dans le traitement et le soin des dents, cela passe par des soins tel que le détartrage mais aussi des conseils et des prescriptions d’hygiènes personnalisés aux patients, dans le but de prévenir les problèmes dentaires.

8. LES EVOLUTIONS DE CARRIERES D’UN DENTISTE 

Il existe des possibilités d’évolutions professionnelles pour un Dentiste.

En effet, le Dentiste exerçant sa profession dans le secteur hospitalier peut exercer dans le milieu libéral, eu sein de son propre cabinet.

De plus, il/elle peut se spécialiser après plusieurs années d’expériences vers le métier d’orthodontiste ou dans le domaine de la chirurgie orale dans la pose d’implants.

Enfin, le Dentiste peut se diriger vers des métiers de l’enseignement dans des écoles dentaires.

9. LES ENTREPRISES ET ORGANISMES QUI RECRUTENT UN DENTISTE 

Le Dentiste peut exercer sa profession dans trois domaines de la fonction publique :

- Dans la fonction publique hospitalière tels que l’hôpital public

- Dans la fonction publique territoriale, c’est-à-dire dans des cabinets médicaux

- Dans la fonction publique d’État, au sein du service de santé des armées

10. LES TEMOIGNAGES DE NOS DENTISTES 

Etudiante en instance de thèse à la faculté de chirurgie dentaire de Montrouge, Lucie nous dévoile le temps d’une interview son sourire et ses premiers pas en tant que chirurgien-dentiste. Dans son témoignage vous découvrirez comment elle a gagné en confiance, surmonté certaines difficultés et ce qu’elle considère comme le plus bel aspect de son métier.

J'ai trouvé qu'en chirurgie dentaire, ce n'était pas trop compliqué de concilier vie pro et vie perso. On a assez de temps à côté de nos études. Personnellement je suis engagée, notamment en association. Ça me permet d'apporter des choses plus diverses au monde dentaire. Ça apporte parfois un aspect plus professionnalisant dans notre formation, ce qui est complémentaire à nos études.

Mes débuts au cabinet se sont très bien passés car ils étaient progressifs. J'étais encadrée par la praticienne chez qui je travaille aujourd'hui. En tant que maître de stage, elle était présente sur place tous les jours. J'ai commencé doucement avec des détartrages, des soins de caries, etc.. C'était elle qui faisait les grosses interventions. Ça a donc été très progressif et petit à petit, j'ai commencé à faire des choses plus compliquées. Puis elle n'était plus présente quotidiennement et j'étais avec son assistante. Quand mon stage a pris fin et que j'ai vraiment commencé en tant que collaboratrice, j'ai été avec l'assistante et parfois même seule.

Le plus dur c'est la décision d'extraire une dent. Parfois, on n'est pas trop sûr de nous. On a l'habitude de l'hôpital où on est encadré par des professeurs et ce n'est jamais concrètement à nous de prendre la décision. On émet une hypothèse au professeur et lui valide derrière ou pas. C'est une réelle difficulté de statuer seule le diagnostic.

Le plus beau c'est toujours quand on réussit à redonner le sourire à un patient. Parfois c'est même pour des petits trucs, des petites tâches sur les dents ou des choses similaires. Et le patient ressort et nous dit :"C'est super, je vais pouvoir sourire. J'ai des belles dents."

Il ne faut pas avoir peur d'y aller, de foncer. Au début, ce n'est pas évident quand on se retrouve seul face aux patients mais il faut prendre son courage à deux mains. Le but est de faire de son mieux et on s'en sort toujours. On est bien formé donc ça se passe bien.

11. LES METIERS RELIES AU METIER DE DENTISTE 

Au-delà du métier de dentiste (chirurgien dentaire), il existe d’autres métiers pour le soin des dentitions comme :

 Orthodontiste, pour l’alignement et la bonne structure de la mâchoire

 Prothésiste dentaire, pour la fabrication de prothèses adaptées

 Assistant dentaire

Ces métiers gravitent autour du médecin des dents, alias le dentiste. Vous pourrez donc vous former au domaine de la santé dentaire pure ou également apprendre des notions comme le secrétariat ou la rééducation.

Découvrez notre CV et Lettre de motivation Dentiste / Chirurgien Dentiste

Nos offres d'emplois Dentiste

logo Groupe FSEF - Siège Fondation de Santé des Etudiants de France .
Médecin Pédodontiste (H/F) Publié par Groupe FSEF - Siège Fondation de Santé des Etudiants de France . le 07/06/2024
CDI temps plein ou temps partiel Au sein d'une équipe pluridisciplinaire la.le pédodontiste bénéficie de l'accompagnement d'assistantes dentaires (le travail s'effectue à quatre mains) et d'un se ...
Contrat CDI
Horaire Temps plein et temps partiel
Région Département de Paris / Île-de-France
Profession Chirurgien dentiste
logo Mutualité Française Alsace
Chirurgiens dentistes h/f Publié par Mutualité Française Alsace le 23/05/2024
La Mutualité Française Alsacerecherche pour ces centres dentaires de MULHOUSE, 
SAINT-LOUIS et THANN (68) ainsi que SAVERNE et HAGUENAU (67)  Des CHIRURGIENS DENTISTES (H/F) en CDI Au sein d'une ...
Contrat CDI CDD
Horaire Temps plein et temps partiel
Région Bas-Rhin / Grand Est
Profession Chirurgien dentiste
logo Mutualité Française Alsace
Chirurgiens dentistes h/f Publié par Mutualité Française Alsace le 23/05/2024
La Mutualité Française Alsacerecherche pour ces centres dentaires de MULHOUSE, 
SAINT-LOUIS et THANN (68) ainsi que SAVERNE et HAGUENAU (67)  Des CHIRURGIENS DENTISTES (H/F) en CDI Au sein d'une ...
Contrat CDI CDD
Horaire Temps plein et temps partiel
Région Bas-Rhin / Grand Est
Profession Chirurgien dentiste
logo Mutualité Française Alsace
Chirurgiens dentistes h/f Publié par Mutualité Française Alsace le 23/05/2024
La Mutualité Française Alsacerecherche pour ces centres dentaires de MULHOUSE, 
SAINT-LOUIS et THANN (68) ainsi que SAVERNE et HAGUENAU (67)  Des CHIRURGIENS DENTISTES (H/F) en CDI Au sein d'une ...
Contrat CDI CDD
Horaire Temps plein et temps partiel
Région Haut-Rhin / Grand Est
Profession Chirurgien dentiste
logo Mutualité Française Alsace
Chirurgiens dentistes h/f Publié par Mutualité Française Alsace le 23/05/2024
La Mutualité Française Alsacerecherche pour ces centres dentaires de MULHOUSE, 
SAINT-LOUIS et THANN (68) ainsi que SAVERNE et HAGUENAU (67)  Des CHIRURGIENS DENTISTES (H/F) en CDI Au sein d'une ...
Contrat CDI CDD
Horaire Temps plein et temps partiel
Région Haut-Rhin / Grand Est
Profession Chirurgien dentiste
Quelles qualités et compétences pour devenir dentiste ?
Le dentiste doit faire preuve de qualités humaines, relationnelles et d’une grande résistance psychologique et physique, en parallèle de compétences médicales. En savoir plus
Quel salaire pour un dentiste ?