Stage dans dn peripherique de Tours : 6 mois à Orlean

Publié le 1651836308000

La maquette de pédiatrie à Tours comporte 2 stages en périphérie. Ce sont en général les 2 premiers stages réalisés : ils sont plus disponibles pour les jeunes semestres, et la possibilité de loger à l’internat facilite l’organisation, ainsi une fois installé à Tours (où il n’y a pas de possibilité de logements à l’internat) plus besoin de déménager tous les 6 mois. Mais pour ceux qui ont la bougeotte c’est encore possible !

Les villes de périphérie sont Chartres, Blois, Bourges, Dreux et Orléans. Bon il faut avouer, c’est la région centre : pas de piste de ski ni de bord de mer dans les périphériques, mais une ambiance sympa malgré tout !

La pédiatrie à Orléans, ce n’est pas un petit service !
La pédiatrie générale est divisée en deux secteurs : les grands et les petits, moyens. Il y a une unité kangourou et une réanimation néonatale. Une activité d’hôpital de jour d’oncologie, des consultations de neuro-pédiatrie, une unité d’accueil des jeunes victimes. Ainsi que bien sûr des urgences pédiatriques, où il y a autant de passage qu’à Tours ! L’activité est donc importante et les pathologies rencontrées sont très variées. Sur les 6 mois, on tourne dans les unités, pas le temps de s’ennuyer ! Les gardes se font aux urgences pédiatriques au rythme de 4 à 5 par mois. Elles sont toujours séniorisées, ce qui est rassurant quand on débute la pédiatrie !

La forte activité et la prise en charge de bon niveau a permis de créer un poste d’interne qui ne fait que de la réa-néonatale et qui permet de valider son semestre de néonatologie (obligatoire pour valider la maquette).

Il y a donc du travail et plein de choses à apprendre dans une très bonne ambiance ! Les PH sont disponibles et accessibles, présents en cas de besoin, ils nous laissent la possibilité d’être autonomes. Ce n’est pas le CHU et ça se sent !

Enfin un périphérique ne le serait pas sans son internat ! A Orléans, deux possibilités : l’« internat de la Madeleine », dans l’hôpital où est situé la pédiatrie, en pleine centre - ville. Ou bien à la « Source », plus grand et plus récent.

Celui de la Madeleine est très sympa avec des améliorés midi et soir ! L’été, ce n’est pas déplaisant de faire un barbecue et de manger dehors le midi (c’est parfois même un peu dur de retourner travailler...). Les nombreuses soirées organisées, dans les 2 internats, sont l’occasion de faire connaissance avec les internes des autres spécialités et de profiter après une année de D4 bien remplie !

Un petit mot sur la ville : Orléans est situé à 1 heure de Paris et de Tours. C’est la ville de «Jeanne D’Arc», symbole de bravoure et de combativité (une vraie interne de pédiatrie !). 275 000 habitants, un centre-ville historique, avec restaurants, cafés et boutiques, un grand parc floral très agréable, un zénith avec une programmation sympa et la Loire et ses beaux paysages. Pleins d’avantages qui font d’Orléans une ville agréable.

En résumé : un stage en périphérie c’est une ambiance sympa, avec plein de choses à apprendre, en particulier à Orléans qui est un « gros » centre hospitalier régional ! Un bon début pour découvrir la pédiatrie, qui j’en suis sûre vous confortera dans votre choix !

Marine Tardieu

Article paru dans la revue “Association des Juniors en Pédiatrie” / AJP n°04

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1651836308000