Les ordonnances types du proctologue

Publié le 1666947207000

L’ordonnance type est une proposition de traitement concrète et prérédigée. Bien sûr elle ne remplace pas la réflexion diagnostique et thérapeutique et s’adapte de mille façons aux situations particulières.

La thrombose hémorroïdaire externe

PARACETAMOL

1G si douleur, maximum 3g par jour espacés d’au moins 6h.

KETOPROFENE 100MG

1 comprimé 2 fois par jour en mangeant. + IPP pleine dose un comprimé le matin si patient à risque d’ulcère (âge supérieur ou égal à 65 ans, antécédent d’ulcère gastrique ou duodénal, association à un antiagrégant plaquettaire, un corticoïde ou un anticoagulant).

LAXATIFS (ex_: MOVICOL®, MACROGOL 4000®)

2 sachets par jour le matin._ Facultatif_: crème hémorroïdaire (ex Titanoréïne®, Sédorroïde®).

La fissure anale (aïe aïe aïe)

LAXATIFS ( ex_: MOVICOL® , MACROGOL 4000®)

2 sachets par jour le matin, à adapter avec pour objectif d’avoir des selles «_compote_» pendant 2 mois.

PARACETAMOL

1G si douleur, maximum 3g par jour espacés d’au moins 6h. Rajouter Antalgiques de palier 2 si insuffisant.

KETOPROFENE 100MG

1 comprimé 2 fois par jour en mangeant. QSP 7 jours. + IPP pleine dose un comprimé le matin si patient à risque d’ulcère (âge supérieur ou égal à 65 ans, antécédent d’ulcère gastrique ou duodénal, association à un antiagrégant plaquettaire, un corticoïde ou un anticoagulant). Facultatif_: lidocaïne en application locale (ex : Titanoréïne® à la lidocaïne). Une application si douleur. Applications espacées d’au moins 3 heures. QSP 7 jours

Le prurit essentiel

SAVON LIQUIDE (ex_: SAFORELLE®, LIPIKAR®) :1 fl acon

NERISONE POMMADE

1 application matin et soir pendant 2 semaines, puis 1 application au coucher pendant 2 semaines, puis 1 application 1 soir sur 2 pendant 2 semaines, puis 2 applications par semaine pendant 2 semaines, puis 1 application par semaine pendant 2 semaines, puis arrêt.

CRÈME CICATRISANTE (ex_: EFFIDIA® crème) :

1 tube 1 application matin et soir quand il n’y a pas d’application de Nérisone, pendant 8 semaines. Dans l’hypothèse toujours possible d’une parasitose_:

FLUBENDAZOLE (FLUVERMAL®)

1 comprimé, puis 1 comprimé 15 à 21 jours plus tard.

Le fécalome

3 possibilités selon les situations :

1) Evacuation au doigt.

2) Lavement (souvent douloureux et inefficaces).

3) PURGE ORALE type préparation à la coloscopie type PEG (ex_: KLEAN PREP®, COLOPEG®), 1L à renouveler autant que nécessaire.

 

La proctalgie fugace

Réassurance du patient sur le caractère bénin des symptômes
En deuxième intention, hors AMM :
SALBUTAMOL inhalé, une bouffée si douleur Anale

L’herpès anal

PARACETAMOL
1G si douleur, maximum 3g par jour espacés d’au moins 6h.

VALACYCLOVIR
500MG matin et soir pendant 5 à 10 jours en cas de poussée sévère.
Faire réaliser dans un laboratoire d’analyse médical le bilan biologique suivant :
Sérologies VHB (antigène HBs, anticorps anti-HBc), VHC, VIH et Syphilis (anticorps anti-tréponèmes).

Le condylome anal externe

IMIQUIMOD (ALDARA®) 5 %
Crème Appliquer une couche mince sur les condylomes externes trois fois par semaine (par exemple : le lundi, le mercredi et le vendredi ; ou bien le mardi, le jeudi et le samedi), le soir, en massant jusqu’à pénétration complète de la crème. Le matin enlever la crème imiquimod avec de l’eau et un savon doux. Il est nécessaire de se laver soigneusement les mains avant et après l’application de la crème. Jusqu’à disparition complète des lésions, sans dépasser 16 semaines de traitement. Faire réaliser dans un laboratoire d’analyse médical le bilan biologique suivant_: Sérologies VHB (antigène HBs, anticorps anti-HBc), VHC, VIH et Syphilis (anticorps anti-tréponèmes).

Le vaccin anti-HPV

Vaccin nonavalent (Gardasil 9®)
• Recommandé et remboursé chez tous les garçons et filles de 11 à 14 ans (2 doses, M0, M6).
• Un rattrapage possible pour tous les adolescents et jeunes adultes de 15 à 19 ans (3 doses, M0, M2, M6).
• Les hommes ayant des relations sexuelles avec des hommes jusqu’à 26 ans (3 doses, M0, M2, M6).

Merci à l’honorable Dr François PIGOT pour l’aimable relecture. Pour plus d’informations lire le mini guide des urgences en proctologie de la SNFCP dont l’article s’est librement inspiré : https://www.snfcp.org/actualites/mini-guide-des-urgences-enproctologie  

Victor LEGAL

Article paru dans la revue “Association Française des Internes d’Hépato-Gastro-Entérologie” / AFIHGE01

 

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1666947207000