« Les frottements du cœur : journal hospitalier »

Publié le 24 May 2022 à 11:45
#Urgences
#Cardiologue


Par Katia Ghanty

Patiente hospitalisée en Cardiologie puis en Réanimation au sein de l’hôpital Lariboisière qui nous livre une vision sans détour de son passage à l’hôpital…
A lire d’urgence en tant que soignant !

Katia GHANTY.
Editions Carnetsnords.
Nov 2017.

Katia Ghanty, invitée au Congrès USIC 2018 les 4 et 5 octobre 2018 à Paris, interviendra en salle plénière pour un témoignage de son passage en Cardiologie en tant que patiente.

« Comme c’est étrange, à 29 ans, d’avoir le coeur qui flanche. Entre début avril et fin juin, j’ai passé quarante-huit jours à l’hôpital. Jours de grande souffrance physique et morale, de peurs multiples, de solitude, de tristesse, de frustrations, de colère. Dès que mon état l’a permis, j’ai demandé que l’on m’apporte un carnet et un stylo. Écrire pour soulager mon coeur, pour me libérer, pour revenir au monde, pour avancer ».

En mars 2016, à la suite d’une grippe, Katia Ghanty est emmenée à l’hôpital dans un état critique. Son coeur est très affaibli, elle est en danger de mort, et les premiers soins et traitements ne suffisent pas : les médecins décident de la brancher, en urgence, sans l’endormir, à un appareil assurant une circulation du sang extracorporelle. Elle sera raccordée sans sédation pendant six jours à cette machine, puis passera près d’un mois et demi à l’hôpital, entre rechutes et surveillance, services de réanimation, cardiologie et soins intensifs.

Dans ce témoignage poignant, on navigue entre la série Urgences où tout s’affole, les machines à compter les battements du coeur comme les visages des proches, et une sorte de voyage de retour d’une mort « imminente».

Article paru dans la revue “Collèges des Cardiologues en Formation” / CCF N°4

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1653385535000