Initiative d’une Asso locale - Des étudiants en médecine engagés pour la santé mentale - présentation d’Epione

Publié le 28 May 2024 à 11:40
Article paru dans la revue « AFFEP / Le Psy Déchaîné » / AFFEP N°33
#International
#Addictologue
#Psychiatre de l'enfant et de l'adolescent
#Psychiatre

 

Epione est une jeune association, branche d’ATENa (Association du Tutorat d’Entraide Nantais)
créée en septembre 2022 par quatre étudiants en médecine de la faculté de Nantes.

Un an et demi plus tard, ce sont Claire, Judith, Lisa et Astrid, toutes les quatre en troisième année
de médecine, qui ont repris le flambeau afin de faire vivre Epione.

En plus d’être dotées d’énergie, de bienveillance et d’enthousiasme,
elles ont toutes suivi la formation aux premiers secours en santé mentale (PSSM).


L’ambition principale d’Epione est de promouvoir la santé mentale auprès des étudiants de la deuxième à la sixième année de médecine.

Car comme le dit Claire si justement, il paraît indispensable de prendre soin de ceux qui sont amenés à prendre soin des autres par la suite. Et l’on rappelle la situation alarmante de la santé mentale des étudiants en médecine actuellement  : la prévalence des syndromes dépressifs est d’environ 27 % parmi eux, celle des idées suicidaires de 11 %.

Devant un tel constat, on ne peut que saluer le projet d’une association entièrement dédiée à la question de la santé mentale des étudiants en médecine et des externes.

Mais l’engagement d’Epione pour la santé mentale, ça se traduit comment en pratique  ?

Premièrement, l’association met à disposition des étudiants de nombreuses ressources concrètes telles que l’apprentissage des techniques de cohérence cardiaque ou de méditation pleine conscience. Elle diffuse également des infographies autour de grands évènements de santé publique, tels que le Dry January ou le mois sans tabac. Ces ressources contiennent à la fois des données chiffrées, des auto-questionnaires et des conseils et sont disponibles sur leur page Instagram (@epione.nantes).

Deuxièmement, et c’est là l’essence même d’Epione, elle accompagne les étudiants en détresse en leur proposant une écoute, par des pairs également étudiants, pleinement aptes à comprendre et recevoir leurs difficultés. L’une de ses forces est également d’être distincte des représentants étudiants et de ne pas avoir le même rôle auprès des enseignants et de l’université, ce qui peut parfois faciliter le fait de se confier à propos de difficultés rencontrées en cours ou en stage.

Par ailleurs, si cela est nécessaire, Epione peut orienter les étudiants vers des professionnels adaptés, grâce à un carnet d’adresse soigneusement constitué. L’idée étant ainsi que le fait de prendre soin de sa santé mentale ne devienne pas une charge mentale supplémentaire, notamment compte tenu de la difficulté que peut être celle de trouver un professionnel disponible.

L’engagement d’Epione c’est aussi de nombreux projets qui rythment l’année.

Il serait difficile de citer toutes les actions dans lesquelles sont investies actuellement Astrid, Claire, Lisa et Judith tant il y en a  !

Pour encadrer la journée mondiale de la santé mentale, le 10 octobre, elles ont construit toute une semaine de la santé mentale, qui s’organisait autour d’ateliers avec différents professionnels (gynécologue pour évoquer le retentissement physique des violences psychologiques, psychiatre et psychanalyste pour présenter les différentes psychothérapies existantes, psychologue pour aborder la question de la gestion de ses émotions, et d’autres encore…). Au total, bien que ce fut seulement la première édition de ce projet, cette semaine de la santé mentale fut un véritable succès et l’ensemble des ateliers proposés affichait complet. Ce qui montre bien si besoin en était, qu’Epione répond à une vraie demande.

Dans le cadre de ce projet, les internes en psychiatrie de Nantes ont été amenés à collaborer avec Epione en montant un atelier ensemble. Derrière, il y avait la volonté de proposer un temps d’échange et d’écoute entre externes, au cours duquel leurs aînés pourraient partager leur propre expérience de l’externat, ainsi que leurs conseils, à la lumière de leur expérience actuelle d’internes en psychiatrie. Le tout accompagné de gaufres et autres viennoiseries afin de s’assurer de passer un beau moment !

Ce premier projet ensemble fut l’occasion de s’interroger sur la façon dont Epione et l’INEPSY (Association des internes nantais en psychiatrie) pourraient travailler ensemble à l’avenir afin de s’enrichir mutuellement. Différentes pistes sont actuellement en cours de réflexion.

Une deuxième semaine à thème a aussi été organisée : la semaine Artémis avec comme thématique principale les violences sexuelles et sexistes. Cette année, la semaine Artémis sera d’ailleurs reconduite, encadrant la journée du 8 mars, journée internationale du droit des femmes.

Epione c’est aussi un travail en collaboration avec différents partenaires.

Tout récemment s’est monté un projet d’atelier pour déconstruire les idées reçues à propos de la santé mentale en partenariat avec l’association Nightline, ligne d’écoute nocturne à destination des étudiants assurée par des étudiants bénévoles.

On peut aussi citer GELULES, la plate-forme d’évaluation des terrains de stages destinée aux externes, avec laquelle Epione travaille, notamment afin de faire remonter d’éventuelles difficultés rencontrées à l’hôpital.

On ne veut pas tout vous spoiler, mais ces quatre étudiantes en médecine débordent d’énergie et d’envies pour promouvoir des outils, construire des projets et monter des évènements en lien avec la santé mentale des étudiants en médecine.

Finalement, par leur engagement qui nous a véritablement impressionnés, Epione constitue l’un des acteurs de première ligne en santé mentale pour les étudiants en médecine de Nantes.

Cet article a été écrit par des internes Nantais ayant bénéficiés de la bourse AFFEP pour mettre en place un projet en lien avec la formation au niveau local. Si vous aussi vous souhaitez en bénéficier, écrivez nous pour nous présenter votre projet à [email protected]

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1716889218000