Logo du offre.groupe

Emploi UNIVERSITE BOURGOGNE : MEDECIN DU TRAVAIL H/F en CDI

Profession
Médecine du travail
Contrats
CDI
Horaires
Temps plein et temps partiel
Département/Région
Côte-d'Or / Bourgogne-Franche-Comté

Publié par Mme. Vanessa Riva - UNIVERSITE BOURGOGNE le 1670421925

Vu dans CFE-CGC, Santé Travail

Image en-tête
MEDECIN DU TRAVAIL H/F

L'université de Bourgogne recrute :
Un médecin du travail pour les personnels

Ancrée depuis 300 ans sur son territoire, l'université de Bourgogne est un établissement historique, composé de 2800 personnels. Elle accueille 35 000 étudiants répartis sur 6 campus : Dijon, Auxerre, Chalon sur Saône, le Creusot, Macon, Nevers. L'université de Bourgogne, établissement pluridisciplinaire compte 1 500 personnels enseignants–chercheurs, enseignants et chercheurs et 2 000 personnels administratifs et techniques
Université pluridisciplinaire, elle est organisée autour de 8 Unités de Formation et de Recherche UFR, 3 IUT, 2 écoles d'ingénieurs, un INSPE et 3 instituts qui s'appuient, pour leur activité de recherche, sur 29 laboratoires labellisés. Elle compte également 12 pôles et services.
SERVICE D'AFFECTATION :
Université de Bourgogne – Service de Santé au Travail – 6A rue du Recteur Marcel Bouchard 21000 DIJON 

Mission 

Conformément au décret 82-453 modifié, le médecin du travail participe à la définition et à la mise en œuvre des actions permettant de prévenir toute altération de la santé physique et mentale des agents publics de l'uB du fait de leur activité professionnelle. Il est le conseiller de l'administration, il émet également un avis médical sur les risques professionnels des agents dans le domaine du bien-être et de la santé au travail, et contribue à la définition et à la mise en œuvre de la politique de prévention. 

Il travaille en liaison avec l'équipe de gouvernance de l'Université de Bourgogne, le médecin du travail, la psychologue du travail de l'Université, le pôle RH, le service prévention sécurité et qualité de vie au travail.

Activités
Au sein du service et en lien avec l'équipe constituée d'un médecin du travail, d'une assistante en biométrie, d'un personnel administratif : 

• Conseiller l'administration, les agents et leurs représentants ainsi que tous les acteurs de son périmètre d'intervention (adaptation de postes, hygiène, sécurité) afin de prévenir les risques et améliorer les conditions de vie au travail (conformément à l'article 15 du décret 82-453).
• Etablir la ou les fiches des risques professionnels
• Impulser la politique de santé au travail des personnels, 
• Développer la prévention des risques professionnels, des accidents de travail et des maladies professionnelles, 
• Assurer la surveillance médicale des personnels de l'Université de Bourgogne ainsi que des agents des organismes sous convention avec l'établissement : visites périodiques, visites liées aux surveillances médicales particulières, visites à la demande des agents ou de l'administration…
• Contribuer à l'insertion sociale et professionnelle des personnels en situation de handicap, 
• Développer des actions en milieu de travail, 
• Participer aux instances
• Participer aux actions de formations à l'hygiène et à la sécurité
• Etablir un rapport d'activité annuel

Profil :

• Être à l'aise avec les outils bureautiques et, idéalement, les logiciels professionnels de santé au travail. 
• Savoir être force de proposition lors des réunions et groupes de travail. 
• Être ouvert au dialogue et avoir le goût pour le travail en équipe pluridisciplinaire. 
• Avoir l'esprit d'initiative, de la diplomatie, de la rigueur et de la méthode, 
• Avoir le sens de l'écoute et de la communication. 

Contrat : CDD renouvelables ; possibilité CDI. Dès que possible. Plein temps ou temps partiel. 

Fondement juridique : Décret 2019 – 1414 du 19 décembre 2019, article 4-2

Rémunération : selon grille de la fonction publique et négociations (Indice référence 1100 de la Fonction Publique - salaire brut annuel de 64020 €)

Niveau d'études requis : 
Médecin qualifié en médecine du travail ou ayant les conditions requises conformément à l'article 13 du décret 82-453 modifié et article R4623-2 du code du travail