RAINBOW SANTE GUYANE

public - 4 - Kinésithérapeute

Créé le 1498841178 à 1498841178 PAR Mle. FICARA Nathalie

RAINBOW SANTE GUYANE

Bienvenue sur le réseau social professionnel reseauprosante.fr de RAINBOW SANTE GUYANE UNITE D'HOSPITALISATION A DOMICILE (HAD) à Cayenne en Guyane dans les DOM-TOM 

 

 

 

 

 

Tout juste créé le 1er  janvier 2016, le groupe Rainbow Santé peut déjà se targuer d’occuper une  position de leader sur son marché. « Nous  sommes le premier acteur de santé privé, en termes de capacité, situé  exclusivement sur l’espace Antilles-Guyane », confirme son  directeur général, Maxime Hoyez. Le groupe, qui réunit 200 salariés, dont  huit médecins, réalise 20 M€ de chiffre d’affaires et accueille quelque 300  patients par jour. Une forme de leadership qui repose pour l’heure sur le  regroupement de quatre structures existantes, une cinquième étant d’ores et  déjà sur le point de s’ajouter à cet ensemble. 
 
« Nous sommes avant tout  spécialisé dans l’hospitalisation à domicile, qui représente environ 80% de  notre activité », poursuit-il. Un critère de différenciation qui  s’est exprimé dans un premier temps en Guadeloupe, avec la structure HAD de Basse-Terre, avant de se prolonger en Guyane. Sur le littoral qui concentre plus de 90% de la population guyanaise, Rainbow Santé a ouvert trois unités HAD à Cayenne, Kourou et Saint-Laurent du Maroni. « C’est la plus grosse structure du groupe, avec 150 patients par jour », ajoute Maxime Hoyez.
 
 A ce dispositif HAD unique en son genre, le groupe a adjoint, l’année  dernière, un EHPAD à Saint-Claude, au sud de Basse-Terre.

« Il a la particularité d’accueillir 48  patients Alzheimer », précise-t-il. Dans quelques semaines,  enfin, Rainbow Santé ouvrira à Cayenne le premier centre de rééducation pédiatrique Antilles Guyane. Il accueillera les enfants et adolescents âgés d’un mois à 18 ans. « Il n’y  avait pas de structure pour prendre en charge ces enfants-là, qui devaient  donc être hospitalisés jusqu’à présent en métropole », fait  remarquer le directeur général du groupe.
 
 La prochaine pierre de l’édifice devrait être posée en 2018, à Saint-Martin.  Sur cette île rattachée à la Guadeloupe, le groupe inaugurera alors une  clinique de rééducation, à proximité de l’hôpital public. Cette structure  totalisera 45 lits et places. Là encore, Rainbow Santé viendra combler un  manque criant, puisqu’il n’existe pas de centre de rééducation sur place, ce  qui impose aux patients une hospitalisation en Guadeloupe. « Cette opération reflète parfaitement  le rôle que nous jouons, analyse Maxime Hoyez. Nous développons toujours des projets  de santé publique sur sollicitation de l’ARS. » Une philosophie  que prône le groupe sans pour autant délaisser son développement, voire  d’élargir son champ d’intervention à l’avenir. « Pour l’heure nous n’avons pas d’établissement MCO mais  nous ne nous interdisons rien », confirme le directeur général du  groupe.

 


Il s’agit de la prise en charge de tout patient dont l'état de santé justifie une hospitalisation en raison d'une pathologie grave, multiple, évolutive ou instable, et qui, en l'absence d'un tel service, ferait l'objet d'une
hospitalisation traditionnelle.
 


Le maintien de l'individu chez lui limite les risques inhérents à l'hospitalisation classique : syndrome de glissement, majoration du risque d'infection nosocomiale, coût moindre pour la société, durée de séjour réduite en circuit MCO (médecine, chirurgie, obstétrique)...

C'est une hospitalisation qui favorise une  amélioration de la qualité de vie, avec proximité et participation de l'entourage, voire son éducation.

L'hospitalisation donne lieu à la constitution d'un projet thérapeutique pluridisciplinaire et personnalisé pour chaque patient, en liaison avec l'équipe du service hospitalier ou les professionnels libéraux (médecin traitant et autres intervenants).

Il comprend toutes les dimensions de la prise en charge médicale, rééducative, sociale et psychologique. Il est évalué de façon régulière et concerne autant le patient que ses aidants.

La prise en charge obéit aux règles de bientraitance, de l'éthique et des droits du patient ainsi que de la déontologie entre les professionnels de santé.


Tout patient dont l'état de santé justifie une hospitalisation en raison d'une pathologie grave, multiple, évolutive ou instable, et qui, en l'absence d'un tel service, ferait l'objet d'une hospitalisation traditionnelle.

 

Les pôles pluridisciplinaires correspondent à des entités fonctionnelles  dans le sein de HAD Guyane.

HAD  Guyane  s ‘attache  à  développer  des  compétences  spécifiques  au  sein  de  ses  équipes  en  assurant recrutements  et  formations  (internes  et  externes)  susceptibles  d’assurer  l’admission  de  patients nécessitants des prises en charge spécifiques :

VAC-Thérapie,  à développer à partir des prescriptions hospitalières (une IDE dispose  du DU «  plaies et cicatrisation »)

Approche des soins palliatifs et de support. 

Prise en charge pluridisciplinaire distinguant :


Il est à souligner que les patients sont trop souvent adressés en HAD en phase terminale avancée dans un contexte familial bouleversé. Une prise en charge plus précoce au niveau de la phase palliative optimiserait énormément la prise en charge tant du patient que de son entourage.

Prises en charge pédiatrique pour conserver l’enfant dans son  contexte (recrutement de deux puéricultrices et de deux infirmières ayant une expérience en pédiatrie et urgence pédiatrique) (Antibiothérapie…)

Traitement  par  diffuseur (type  antibiothérapie  ex.  pyélonéphrite,  drépanocytose, mucoviscidose)

Prises en charge de patients atteints de la maladie d’Alzheimer qui s’inscrit dans  l’un des principaux  objectifs  du  plan  Alzheimer  2008-2012,  à  savoir  d’apporter  un  soutien  accru tant aux patients qu’à leur entourage.
Grâce à la  pluridisciplinarité de l’équipe de l’HAD Guyane, autour d’une neuropsychologue, à l’intervention quotidienne d’AMP et AVS formés spécifiquement à ce type de pathologie, des binômes soignants, et des équipes paramédicales de HAD Guyane (ergothérapeute et diététicienne notamment) cette filière apporte des réponses spécifiques au travers de projets personnalisés et d’aide aux aidants.
 



Avec des ACTIONS D' EDUCATION


Et les modalités de MISE EN PLACE

 



Pour Promouvoir l'allaitement maternel exclusif et prolongé pour répondre à problématiques liées à la Guyane  (difficulté d'accès à l'eau potable, grande précarité,...) et faire de l'éducation hygiéno-diététique en santé et post-partum dans le cadre de la prise en charge du diabète, de l'HTA, de l'obésité, chez la parturiente, et la sensibiliser à l'éducation de sa famille.

Pour informer les femmes et les familles aux risques de certaines pratiques socio-culturelles traditionnelles  (remèdes créoles durant la grossesse, ingestion du pemba).
 



Avec la création d'une Equipe Mobile inter-antennes de Soins Continus et d'Accompagnement


L’ HAD Guyane offre la possibilité aux aidants de se former à la pathologie de leur proche grâce à la mise en place de groupes de parole encadrés par les psychologues et neuropsychologues de la structure.


_____________________________________________________________________

 

 

 

 

 


Lotissement Alexia Cite Laurie  
97300 CAYENNE
           
Tél. : 0594 28 62 18
Fax  : 0594 28 45 40
Email : [email protected]
 


3 rue du Surinam
97310 Kourou

Tél : 0594 32 08 56
Fax : 0594 32 30 80
 


24 rue Barrat
97320 St Laurent du Maroni

Tél : 0594 27 97 12
Fax : 0594 27 94 76