Chargement ...

GHT GRAND COEUR EST

Suivre
Meuse (55) -
Public -
2
- Ets' publics
Créé le
Lundi 08 Avril 2019 à 16:06
PAR

Présentation GHT GRAND COEUR EST

Les établissements du Cœur Grand Est confortent leur avenir
grâce à la signature du contrat de performance
Jeudi 4 octobre 2018, le directeur des centres hospitaliers de Bar-le-Duc, Saint-Dizier, Verdun
Saint-Mihiel et Vitry-le-François, Jérôme Goeminne, et le directeur général de l’ARS Grand Est,
Christophe Lannelongue, ont signé un contrat de performance qui définit la feuille de route des
établissements du Groupement Hospitalier de Territoire Cœur Grand Est1
, pour les 4 ans à
venir.
C’est le point de départ d’une dynamique qui, garantira en proximité, un service public hospitalier
attractif et de qualité tant pour la population du territoire que pour les professionnels de santé. Cet
objectif exige que les 4 établissements du GHT, avec le soutien de l’ARS, retrouvent ensemble une
autonomie financière à l’horizon 2022.
Ainsi, sont notamment programmés dans les années prochaines :
- Pour le CH de Bar-le-Duc : l’extension de l’Unité Neuro-Vasculaire et l’Unité de Soins Intensifs
Neuro-Vasculaires, l’ouverture d’une Unité de Soins Palliatifs et le lancement d’un partenariat
public-privé en pharmacie ;
- Pour le CH de Saint-Dizier : le lancement d’un partenariat public-privé en chirurgie et en
cancérologie et la rénovation de l’EHPAD ;
- Pour le CH de Vitry-le-François : l’installation d’un centre de soins-études en partenariat avec
la Fondation de Santé des Etudiants de France, la modernisation du service de Soins de Suite
et Réadaptation et la modernisation de l’EHPAD.
La filière de soins, pivot du plan d’actions
Pour faire bénéficier des soins en proximité et de qualité à la population du territoire, les hôpitaux du
Cœur Grand Est ont décidé de s’organiser en filières de soins. Il s’agit de repenser l’organisation
des soins et des activités médicales non plus seulement au niveau de chaque établissement, mais
au niveau du territoire.
4 filières de soins ont été déjà identifiées par les équipes hospitalières :
 La filière de périnatalité (gynécologie-obstétrique et pédiatrie) est organisée autour de
trois maternités, à Bar-le-Duc, Verdun et Saint-Dizier, et d’un Centre Périnatal de Proximité
(CPP) à Vitry-le-François.
Dans le cadre de la filière qui se mettra en place, on pourra toujours accoucher à Bar-le-Duc,
Verdun et Saint-Dizier ; ces trois sites de naissance proposeront une prise en charge graduée,
selon le risque associé à la grossesse et son caractère pathologique. Bar-le-Duc proposera un
suivi pour les grossesses sans risque particulier (maternité de niveau 1), Verdun proposera une

1 CH de Bar-le-Duc, CH de Saint-Dizier, CH de Verdun Saint-Mihiel, CH de Vitry-Le-François, CH Fains-Véel, CH Joinville, CH Montier-en-Der, CH de
la Haute-Marne, CH Wassy
Page 2 sur 2
prise en charge pour des grossesses plus compliquées (maternité de niveau 2A) et pouvant
nécessiter un suivi en néonatologie pour l’enfant et enfin, Saint-Dizier (maternité de niveau 2B)
suivra des grossesses plus complexes, justifiant de soins intensifs en néonatalogie à la
naissance.
 La filière de soins palliatifs fonctionnera en réseau avec des lits de soins palliatifs de chaque
établissement du GHT pour accueillir les patients les plus lourds.
 La filière neurovasculaire tire profit de l’Unité Neuro-Vasculaire bi-site entre les CH de Barle-Duc et Verdun Saint-Mihiel pour améliorer les prises en charge sur le territoire du GHT. Ces
unités s’appuieront sur un système de Télé AVC à mettre en place avec les urgences de Vitryle-François, permettant de réaliser un diagnostic rapide en cas d’AVC.
 La filière de pneumologie doit se construire pour couvrir les besoins d’un service polyvalent
à orientation pneumologique sur Saint-Dizier.
D’autres filières feront l’objet d’échanges et d’arbitrages entre les hôpitaux du GHT d’ici mars 2019.
Cette nouvelle dynamique partenariale se traduira par la constitution, au sein de pôles territoriaux,
d’équipes médicales communes chargées de graduer les soins, de mieux orienter et soigner
localement les patients.
L’ARS Grand Est accompagnera les établissements membres du GHT Cœur Grand Est en finançant
leurs investissements, en contrepartie des réorganisations et des efforts nécessaires qui
seront réalisées.
Dans les prochaines semaines, des précisions sur des dossiers spécifiques du CH de Verdun -
soutien aux opérations d’investissements hospitaliers, mise en place d’un nouvel IRM et d’une
unité d'hébergement renforcée (UHR) au centre hospitalier de Verdun - seront apportées.
L’établissement support du GHT poursuivra le renforcement de l’ensemble de ses activités et jouera
un rôle pivot dans toutes les filières territoriales.
Ainsi, ces efforts porteront essentiellement sur la mutualisation des fonctions administratives,
médicales et logistiques à une échelle territoriale (restauration, logistique, stérilisation, pharmacie,
optimisation des achats..) et sur l’adaptation de l’offre de soins aux évolutions techniques. Il s’agit de
s’adapter au mieux aux besoins et aux attentes de la population dans un cadre de maîtrise de la
dépense publique.

VOIR LES 13 OFFRES DE CE RECRUTEUR
Groupes à la une

Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux