Chargement ...

CENTRE HOSPITALIER JURA SUD - LONS LE SAUNIER

Suivre
France -
Public -
5
- Ets' publics
Créé le
Vendredi 22 Mars 2013 à 21:38
PAR

Présentation CENTRE HOSPITALIER JURA SUD - LONS LE SAUNIER

 

 

 

 

 

 

 

Le Centre Hospitalier Jura Sud est issu de la fusion, au 1er janvier 2016, du Centre Hospitalier de Lons le Saunier, du Centre Hospitalier de Champagnole et du Centre Hospitalier Intercommunal d’Orgelet, Arinthod et Saint Julien.

Cette fusion de 3 établissements distants de 20 à 36 km les uns des autres est une première consolidation de l’offre de soins, et la préfiguration d’une gestion de groupe.

Les activités de soins de l’établissement se répartissent sur 5 sites géographiques :

Un institut régional de formation sanitaires et sociales Bourgogne Franche Comté accueillant 220 étudiants, est également situé sur le site de Lons Le Saunier. Il est géré par la Croix Rouge Française. Un institut de formation d’aides-soignants sur le site de Champagnole, géré par le CHJS, accueille 35 élèves.

A Saint-Claude, pour le Centre Hospitalier Louis Jaillon, les points marquants du territoire mettent en avant une zone typique de France comportant une population importante. L’on note l’installation de la clinique de l’œil sur Saint Claude avec le développement d’une nouvelle offre de soin en ophtalmologie et un partenariat avec le centre hospitalier Louis Jaillon. Par ailleurs, la création prochaine d’une maison de santé pluridisciplinaire sur la ville est également prévue avec un projet de soins labellisé par l’ARS de Franche-Comté avec, à terme, des coopérations ville/hôpital.

Le bassin comporte une population forte de 70 000 habitants dont le territoire de proximité est enclavé, plus naturellement tourné vers Oyonnax et Bourg en Bresse, voire Lyon, plutôt que Lons le Saunier. Incontestablement, l’établissement a un rôle de proximité indéniable. Le centre hospitalier Louis JAILLON comprend 230 lits et places.

Le bassin de santé du Centre Hospitalier de Morez est marqué par la disparition partielle de l’industrie lunetière mais une population en augmentation du fait des frontaliers. L’activité des médecins généralistes y est importante, c’est pourquoi les soins non programmés et le SMUR revêtent une importance particulière. L’attractivité médicale constitue une réelle difficulté. C’est pourquoi, il est prévu l’ouverture prochaine d’une maison médicale pluridisciplinaire en centre-ville et des coopérations ville/hôpital sont également envisagées.

L’établissement dispose d’une capacité de 172 lits et places.

Trois établissements répartis sur cinq sites différents composent ce qui est qualifié de Triangle d’Or et qui couvre le Pays de Revermont avec trois communautés de communes que sont Salins, Arbois et Poligny ; ce qui avec la commune de Sellières, concernent 23 000 habitants.

Le tissu économique local est principalement agricole grâce à deux filières que sont l’élevage laitier destiné à la production du comté (Poligny : capitale du Comté) et la viticulture (AOC Arbois).

En outre, Salins-les-Bains est également centré sur des activités touristiques et le thermalisme, profitant pleinement des atouts de la géologie locale.

La ville d’Arbois est centrale par rapport à Salins les Bains, située à 15 kms au nord-est, et à Poligny, 10 kms plus au sud-ouest. Une vingtaine de minutes est nécessaire pour relier en voiture Salins les Bains et Arbois, et une dizaine de plus pour rejoindre Poligny, 15 kms séparent Poligny de Sellières, soit environ un quart d’heure de route.

Ces établissements sont également gérés dans le cadre d’une direction commune et d’une fusion depuis le 1er janvier 2017 en tant que Centre Hospitalier Intercommunal du Pays de Revermont.

Ainsi, ces établissements regroupés affichent une capacité de 626 lits et places dont plus d’un quart dédié au secteur sanitaire au travers d’une offre de services étoffée, experte et reconnue dans le domaine des soins de suite et réadaptation (MPR, SSP).

Ils intègrent le GHT Jura au 1er juillet 2016.

Arbois et Salins les Bains seront les établissements situés les plus au nord du GHT Jura.

Le Groupement Hospitalier de Territoire a pour objet la mise en œuvre d’une stratégie de prise en charge partagée et graduée des patients, dans le but d’assurer une égalité d’accès à des soins sécurisés et de qualité. Il vise à garantir une offre de proximité ainsi que l’accès à une offre de référence et de recours dans le cadre du projet médical partagé. 

Les établissements parties au groupement peuvent notamment organiser en commun les activités de biologie médicale, d’imagerie diagnostique et interventionnelle, de pharmacie ainsi que des activités cliniques ou médicotechniques. En ce qui concerne la biologie médicale, ils peuvent constituer un laboratoire commun. Dans ce cas, une convention de laboratoire commun est conclue entre les établissements parties au groupement et annexée à la convention de groupement hospitalier de territoire.

Afin d’assurer l’amélioration continue de la qualité et de la sécurité des soins, tous les établissements de santé publics doivent faire l’objet d’une procédure externe de certification par la Haute Autorité de Santé (HAS). S’agissant des établissements appartenant au groupement hospitalier, la certification des établissements de santé est conjointe. En vue de cette certification conjointe, les établissements se dotent, à compter du 1er janvier 2020, d’un compte qualité unique.

 

Le territoire de santé Sud Jura situé au sud de la région de Franche-Comté regroupe environ 168.000 habitants répartis sur 380 communes, dont les principales sont Lons-le-Saunier (18.000 habitants), Saint Claude (13.000 habitants), Hauts de Bienne-Morez (7 000 habitants) et Champagnole (8.600 habitants).

Il s’agit d’un territoire essentiellement rural et montagneux, marqué par le contraste entre le haut Jura, en bordure de la frontière suisse, les plateaux, et à moindre altitude le vignoble et la plaine bressane.

Les établissements publics de santé de Champagnole, Lons-le-Saunier, Morez, Arinthod-Orgelet-Saint-Julien et Saint Claude, se sont inscrits volontairement dans une démarche de coopération dans le cadre à la fois d’une direction commune et d’une Communauté Hospitalière de Territoire (CHT) dès 2009.

La CHT Jura sud a été constituée juridiquement le 20 octobre 2012 et regroupe depuis le 1er janvier 2016 les établissements suivants :

Cet ensemble représente 558 lits et places de médecine, chirurgie, obstétrique et 158 lits de SSR, ainsi que 782 lits d’EHPAD. Il emploie 2 200 ETP environ et dessert un bassin de vie d’environ 168 000 habitants. C’est une communauté hospitalière de référence qui assure des missions de proximité et des activités de pointe sur un large territoire. Parmi ses activités spécialisées figurent la cardiologie médicale avec une unité de soins intensifs, la neurologie avec une unité neuro vasculaire, la réanimation, la néonatalogie, la cancérologie, la gériatrie, et la diabétologie La CHT Jura Sud participe à des actions de santé publique, de prévention et d’éducation thérapeutique au bénéfice des patients accueillis et aux campagnes d’information du grand public.

La CHT a accueilli en 2015 43 651 séjours et plus spécifiquement 43 000 passages aux urgences répartis sur 4 sites :

Elle gère aussi 4 SMUR, implantés à Lons-le-Saunier, Saint-Claude, Champagnole et Morez.

Pour l’organisation de ces activités, la CHT s’appuie sur une direction commune à l’ensemble des établissements qui la composent.

Sur son territoire, la CHT dispose d’un établissement HAD. Il a vocation à intégrer le GHT et participer encore plus étroitement à l’organisation du parcours du patient en partenariat avec les services d’aide à domicile que sont l’ADMR et Prodessa.

Le site de Lons-le-Saunier accueille depuis janvier 2014, les médecins de ville assurant la permanence des soins ambulatoires, et a élargi la présence des libéraux en leur offrant la possibilité de réaliser une partie des soins non programmées à l’hôpital.

La Mutualité du Jura va ouvrir prochainement un centre de santé. Un partenariat va se mettre en place pour permettre aux futurs médecins de diversifier leur mode d’exercice en leur offrant la possibilité d’intervenir à l’hôpital selon différentes modalités et d’accéder à son plateau technique.

Toujours dans ce cadre et celui des bonnes pratiques en chimiothérapie, une coopération s’est développée en 2015 avec 3 pharmacies du centre-ville de Lons le Saunier, pour leur envoyer, directement par courriel sécurisé, les ordonnances concernant des chimiothérapies à domicile. Ainsi, le patient n’a pas à commander le produit ni attendre sa livraison car les démarches sont anticipées par les pharmaciens qui disposent par ailleurs des fiches techniques destinées à apporter une réponse aux questions des malades sur les traitements qu’ils suivent.

A partir de cette expérience, un « pôle santé hors murs », soutenu par la FEMASAC, a vu le jour. Il a vocation à organiser les complémentarités entre ville/hôpital/ maison de santé/institutions.

La CHT recouvre au final une palette large de prises en charge aussi bien sanitaire que médico-sociale y compris dans sa forme alternative, qui une fois mieux organisée, doit permettre la fluidification du parcours du patient ou du résident.

 

 

 

 

 

Lien vers le site internet du Centre Hospitalier Jura Sud - Lons-le-Saunier

Lien vers la fiche hopital.fr du Centre Hospitalier Jura Sud - Lons-le-Saunier

Lien vers la fiche FHF du Centre Hospitalier Jura Sud - Lons-le-Saunier

Lien vers la fiche Scope Santé du Centre Hospitalier Jura Sud - Lons-le-Saunier

 

 

Centre Hospitalier de Lons-le-Saunier 
55 rue du Dr Jean Michel 
39016 Lons-le-Saunier Cedex

Standard : 03 84 35 60 00

Fax général : 03 84 35 60 70

 

VOIR LES 2 OFFRES DE CE RECRUTEUR
Groupes à la une

Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux