Les news des IFP : L’ ISRP Paris

Publié le 05 May 2022 à 15:41

 

Le PEA Secourisme de l’ISRP Paris

Le PEA Secourisme de l’ISRP Paris souhaite vous transmettre un petit message (promis, c’est intéressant). Commençons par la base des bases, qu’est-ce que le PSC1 ?

C’est une formation qui propose un enseignement et une mise en situation des premiers secours, dans l’objectif d’apprendre « qui ? », « quand ? », « comment alerter ? » et « comment prendre en charge la victime en attendant l’arrivée des secours ? ». C’est aussi (seulement) 49 % des Français qui ont suivi une initiation aux gestes de premiers secours et 29 % ont suivi une formation de secours reconnue : le PSC1 (Chiffres de la Croix Rouge Française, 2013). Et à peine une personne par foyer qui serait formée au secourisme, contre 95 % en Norvège (Chiffres de la Croix Rouge Française, 2013). Alors, comme nos amis les Norvégiens, formons-nous à ces gestes qui sauvent ! D’autant plus que pour les futurs psychomotricien(ne)s que nous sommes, il est essentiel d’être prêts à agir !

L’association PEA

Sécourisme (oui, oui, oui, vous voulez tout savoir sur nous, on le sait) :

Depuis 2011, les (parfaits) étudiants du PEA Secourisme oeuvrent à l’organisation de sessions de formation au PSC1 au sein de l’Institut Supérieur de Rééducation Psychomotrice (ISRP Paris) afin de permettre aux étudiants qui le souhaitent de se former. Et tout cela grâce à l’ISRP et la Protection Civile (ils sont gentils). Mais aussi transmettre des informations sur ces formations par des campagnes diverses. Aujourd’hui, ce (fameux) PEA Secourisme est regroupé au sein d’une association (loi de 1901) dont l’objectif à long terme rejoint celui de l’ANEP : obtenir l’application d’obligation de formation à l’AFGSU de niveau 2 dans les différents IFP. Professionnels ou étudiants futurs diplômés, on vous encourage (vraiment très très fort) à vous renseigner sur les différentes formations et (si vous êtes vraiment des gens cool) à initier l’organisation de formations au sein même des IFP. On compte sur vous, formez-vous ! (Ce ne sont pas les restos du coeur hein). Eh ! eh ! eh ! (Petit bonus) Petite motivation supplémentaire avec ces petits témoignages des étudiants formés au cours de l’année 2018 (ces petits chanceux, vous avez de quoi être jaloux) :

"Nous avons appris beaucoup de choses, tout était très clair. On repart avec un petit livret récapitulatif, ce qui nous a permis de rester concentrées pendant la formation […]"

"Nous avons fait beaucoup de pratique et nous avons abordé des points théoriques avec des supports vidéos. Nous étions évalués tout au long de la formation au travers de mises en situation. Je recommande vivement cette formation."

"Et bien sûr, si tu as des questions, tu peux : Nous contacter sur : [email protected] Ou aller visiter le site : http://www.protection-civile.org dans l’onglet formations, puis PSC1."

Les étudiants de l’ISRP Paris

Alençon

Nouvelles de l’IFP d’Alençon
Coucou les p’tits psychopotes, nous sommes de retour avec enfin une seconde promotion ! Nous avons donc laissé pour cet article la parole aux petits nouveaux.

Hey salut c’est nous la Promo Bergès ! Nous voulions partager avec vous nos premiers jours à l’IFRES d’Alençon. Au programme : rencontre avec l’équipe pédagogique, découverte de l’établissement et surtout très bel accueil en chanson par nos super-alençonnais psychomot’ !

Durant tout le mois de septembre, nous avons participé à diverses activités d’intégration regroupant toutes les filières ifressiennes, nous avons ainsi pu faire connaissance avec les podos, les ergos et les kinés.

Nous n’avons cependant pas pu échapper à la fameuse tradition de l’école… LE RAID ! C’est tous ensemble et sous un soleil Normand que nous avons passé l’après-midi, enchaînant les épreuves d’orientation et de cohésion dans la boue et l’eau de la Sarthe. Et pour clore ce mois de festivités en beauté, nous sommes tous bien évidemment partis camper pour le WEB ! Mais être psychomot’ à l’IFRES ce n’est pas que se divertir.

En effet, tout au long du mois de novembre, nous avons travaillé à l’élaboration de notre premier projet de classe. Avec l’aide d’une intervenante, Madame Blanchard, nous avons monté une action de prévention à l’occasion de la journée mondiale de lutte contre le SIDA. Le vendredi 30 novembre nous nous sommes donc rendus sur le campus universitaire de Damigny afin d’échanger autour de ce thème avec les étudiants de différentes formations. Nous avions alors préparé un jeu sous forme de questions/réponses qui a permis d’initier le dialogue entre les autres étudiants et nous. Ce fut une action enrichissante dans laquelle nous avons eu plaisir à nous investir. C’est pourquoi nous espérons pouvoir la développer et la pérenniser.

Kiss kiss Love, vos psychopotes alençonnais

Lille

SUYANA, direction le Pérou !
L’association
SUYANA (« espoir ») est une association de solidarité internationale créée en 2015 par 4 étudiantes en psychomotricité de l’IFP Lillois. Elle est en étroite collaboration avec l’association MUNAY qui aide et soutien la réalisation de projets basés sur le développement rural sans assistanats dans les domaines de l’éducation, de la nutrition, de la santé et de la protection infantile, pour les populations de la cordillère des Andes du Pérou. Cette année, nous sommes 6 étudiantes en 2ème année à avoir repris l’association et nous avons pour projet de partir 6 semaines l’été prochain.

Nos objectifs
Sur place nous aimerions :

  • Proposer des séances de psychomotricité.
  • Apporter du bien-être et de la détente aux populations.
  • Donner des cours de Français.
  • Fournir du matériel scolaire et de psychomotricité.

Nous interviendrons auprès d’enfants et de personnes âgées.

Nos actions
Afin de financer notre voyage solidaire, nous réalisons différentes actions, au sein de notre IFP mais aussi à l’extérieur : vente de chocolats Jeff de Bruges et de nourriture, participation au marché de Noël de notre école, emballage des cadeaux de Noël dans un centre commercial, spectacle avec une troupe d’improvisations, tournoi de handball… Nous avons également mis en ligne une cagnotte afin de réunir le financement nécessaire. Si vous souhaitez faire un petit don (ou gros, soyons fou) pour nous aider à concrétiser ce projet c’est par ici :https://www.leetchi.com/c/suyana

Nous sommes bien évidemment ouvertes à tous conseils ou idées qui nous permettraient de réaliser ce magnifique projet. Et si vous avez des questions, n’hésitez pas à nous contacter :

Merci et à bientôt les psychomots !

Astrid, Camille, Clarisse, Johanna, Juliette et Marine
Étudiantes en P2 à Lille

Sur notre page facebook : SUYANA
Via notre adresse mail : [email protected]

Les Mureaux

Nouvelles de l’école des Mureaux
Bonjour à tous amis Psychomot’ !

Voici la nouvelle équipe des Zactivmot’ de l’école des Mureaux !
Plus motivés que jamais pour une année de partages et de surprises !
Déjà beaucoup d’idées infusent dans leurs p’tites têtes... Un petit mot de chacun s’impose, pour mieux les connaître... Bonne année à tous !

Pia, présidente : « Hello Psychopotes ! Je suis Pia, une P1 droguée du sport et qui aime aussi dessiner et beaucoup papoter ! Je serai ravi de partager avec vous tous pleins de choses à travers des évènements, vos publications, vos pitis soucis de la vie et vos grandes joies :-) Hâte de vous voir ! Bonne année à tous ! ».

Gaétan, secrétaire : « Salut amis Psychomot ! Je suis Gaétan et ce serait avec grand plaisir de partager avec vous passions, expériences et surtout de fabuleux moments tous ensemble. Alors je vous dis à bientôt et que la psychomot soit avec vous. ».

Eléa, trésorière : « Coucou ! Moi c’est Eléa, je suis aussi tarée qu’organisée. J’aime le sport et l’art sous toutes ses formes, notamment la danse ! (Bien que je ne sois pas très douée dans ce domaine... Manque de grâce askip). Mi-citadine mi-campagnarde, je peux aussi bien gérer des comptes que labourer un champ... Enfin on se limitera au petit potager d’1m par 50 cm. ».

Amandine, Vice-présidente, relais ANEP : « Bonjour à tout le monde ! J’aime nager, manger et la psychomotricité ! Ça rime, c’est beau... J’espère que cette année, les étudiants des Mureaux vont faire des rencontres et partager des moments inoubliables entre eux et avec les étudiants psychomot de la France entière. Bonne année à tous et à bientôt ! ».

Hervé, VP communication : « Salut à tous ! J’aime bien me dépenser, donc je fais de la musculation, du footing et de la boxe. Je m’intéresse également au mentalisme et au langage corporel car ça à l’air intéressant et ça servira plus tard. Sinon, au BDE nous allons mettre en lumière notre école, arborer nos couleurs dans tous les événements, soirées rassemblant tout le monde, etc. Les Mureaux vont devenir incontournables cette année !! À très bientôt je l’espère !! ».

Émilie, VP événementiel : « Bonjour peuple psychomot’, Moi c’est Emilie. Grande passionnée de chevaux et cavalière depuis 12 ans, en tant que future psychomot’ j’aimerai faire de l’équithérapie. Je fais également de la danse traditionnelle portugaise et de la Zumba. J’adore la musique, faire preuve d’imagination et de créativité. J’ai choisi de faire partie du BDE pour raviver la ville des Mureaux, donner envie au futur psychomot’ d’étudier au CHIMM et participer à la vie étudiante du campus. Ravie de mettre présentée à vous futurs potentiels collègues. Gros Zouuubii ! ».

Perrine, VP événementiel : « Salut à tous chers futurs Psychomots de toute la France ! Je suis Perrine une nana qui adore le badminton, la zumba, la piscine (natation, aquagym) et la cuisine à ses heures perdues, profiter des bonnes choses de la vie. J’adorerai rencontrer d’autres étudiant(e)s en psychomot de partout en France au plaisir de voir vos petites frimousses. ».

Lucie, VP solidarité :  « Salut salut ! Lucie, nageuse sauveteur de formation initiale et première année de formation de psychomot’ aux Mureaux. Solidaire dès qu’il s’agit de soirée ou de boire un coup. Je suis en duo avec Gabrielle au BDE, ma super coloc. Prêtes à se serrer les coudes pour le poste de VP solidarité et de participer aux différents événements organisés par le BDE. ».

Gabrielle VP solidarité :  « En duo avec Lucie ma super coloc. Première année aux Mureaux. Connue pour ma souplesse dorsale et ma grâce incarnée ! Hâte de découvrir les possibilités du BDE, si vous avez un projet associatif qui vous tient à coeur n’hésitez pas à nous contacter. ».

Elisa VP partenariat :  « Elisa P1, athlète hors normes. Compte faire de mon mieux pour reprendre et acquérir des partenariats ! J’attends aussi vos envies dans ce domaine. Bonne année à tous !

Orléans

L’IFP d’Orléans s’expatrie au Togo !
Cet été 2018, nous sommes 4 étudiantes/DE psychomotriciennes à avoir mené une action de solidarité internationale au Togo avec l’association JEMAV ! Le Projet Handicap Debout auquel nous avons participé consiste à prendre en charge des enfants porteurs de handicap recensés depuis 2015 sur le projet en lien avec les suivis antérieurs et l’équipe parfois très pluridisciplinaire présente sur place. Les professionnels expatriés se relaient afin d’assurer un suivi durable dans le temps. L’aide extrêmement précieuse des bénévoles locaux permet une bonne communication lors des séances malgré la barrière de la langue (villages très reculés du pays) ainsi qu’un quotidien agréable, malgré les contraintes de confort.

Cette aventure débordant d’humanité, de professionnalisme, et de bienveillance nous a marqué à jamais ! Pour rien au monde nous pouvons regretter un tel voyage, avec des bénévoles aussi géniaux. L’enrichissement tant professionnel que personnel que nous offre cette mission vaut tout l’or du monde.

De façon très personnelle, je n’aurai pas de point négatif à énoncer sur mon voyage. Les difficultés rencontrées sont largement contrebalancées par la bonne humeur quotidienne et l’entraide générale. Le bruit des chèvres et des coqs ou des gens qui urinent sous notre fenêtre la nuit, les difficultés qu’on peut rencontrer seulement pour se laver les mains, la chaleur, les souris qui nous rendent visite la nuit, les vaisselles avec de la lessive, l’impossibilité de se laver les cheveux régulièrement, les galères avec les motos, sont minimes à côté des moments passés à chanter accompagnés du djembé, des danses, des éclats de rires, des ballades le soir sous un ciel magnifiquement étoilé, les partages de repas, les débats interminables, les bières devant un match de foot, les excursions…

Il y aurait tellement à dire, mais le mieux c’est de vous faire votre propre expérience. Alors s’il vous reste encore le moindre doute à votre engagement, allez-y les yeux fermés.

Bordeaux

Projet PENSE’M 2018
Bonjour à tous !
Le Projet PENSE’M 2018 est un projet de solidarité international, faisant parti de l’association Karavan Bordelaise. Étudiantes en psychomotricité, nous sommes intervenues au sein d’une école népalaise « In House Academy », dans laquelle nous avons amené du matériel et proposé aux enfants des activités autour de l’éveil psychomoteur au cours de l’été 2018. Là-bas nous avons logé chez le directeur de l’école à Dulikhel, ce qui nous a permis d’être en totale immersion dans ce nouveau pays ainsi que d’échanger avec la famille sur les deux cultures.

Par ailleurs, à travers le nouveau partenariat au cours de l’année avec l’école « Montessori International Bordeaux », nous avons pu créer un échange autour de fresques réalisées par les écoliers français et népalais, que nous avons laissé dans chaque pays. En tant que jeunes étudiantes, ce projet de solidarité international nous a beaucoup apporté humainement. Il a été constructeur, par le travail de groupe qu’il nous a imposé durant toute une année, puis surtout enrichissant, par la découverte d’un nouveau pays et d’une culture différente de la nôtre. Nous pouvons dire que notre vision sur certaines valeurs (partage, entraide, priorités) et le fonctionnement des sociétés a évolué depuis notre retour en France. Enfin, nous avons pu mettre en pratique les notions clés de la psychomotricité vues en cours autour d’un cadre particulier, impliquant par conséquent de l’adaptation de notre part.

Bonne année à tous !

Etudiantes de Bordeaux

La Salpêtrière

Erasmus en pologne : une aventure extraordinaire
Qui sommes-nous ?
Hello chers psychomots ! Nous sommes Cloé et Céline, deux étudiantes de 21 ans en psychomotricité de la Pitié-Salpêtrière. À la fin de notre deuxième année nous avons décidé de faire une année de césure, partir un an en ERASMUS en Pologne. Trois ans d’étude passent extrêmement vites, et nous avions besoin de plus de temps pour réfléchir, prendre du recul et profiter de ces belles expériences. Nous avons toutes les deux étés activement engagés dans l’associatif, Cloé au sein de Psychomotricité Sans Frontières, et Céline au sein du BDE et de l’ANEP. Ces engagements très riches étaient très prenants, nous partons donc pour découvrir une nouvelle culture, d’autres aspects de notre formation, et faire une petite pause.

L’université
Nous sommes donc parties en Pologne, dans la belle ville de Wroclaw. Ici, la psychomotricité n’existe pas, nous étudions la physiothérapie. Nous sommes 25 étudiants ERASMUS, et nous avons les mêmes cours que les étudiants en sport et science. Nous sommes mélangées avec des portugais, des espagnols, des turques, et des macédoniennes et nous étudions dans une des plus grandes universités de Pologne : AWF, la plus réputée au niveau du sport et de la physiothérapie. Nous avons pris des matières qui nous semblaient plus en lien avec la psychomotricité, ou tout simplement celles qui nous intéressaient. Bien évidemment tous les cours sont en anglais. Avant de partir il nous était demandé de passer un test pour valider au minimum le niveau B2. Les examens ne sont pas très compliqués, on a des présentations à faire, des tests sur ce qu’on apprend, mais rien de bien stressant, et ça fait du bien !

La ville : Wroclaw, Pologne
Pourquoi la Pologne ? Et bien c’était une des seules destinations où l’on pouvait partir pour un an, parler anglais, et vraiment inconnue au bataillon. C’est aussi lié au sport, Cloé étant une athlète de haut niveau et Céline une fan de volleyball. Wroclaw est une ville très étudiante, d’une part pour AWF, mais aussi pour d’autres universités. La ville est petite mais magnifique, le centre-ville commun est similaire à toutes les villes Polonaise avec des maisons colorées autour d’un monument historique représentatif. Dans la ville plus de 700 statues de nains sont cachés. On mange des plats typiques tel que les pierogis, les soupes, les pancakes de patate… La ville est très abordable, 40 euros pour 5 mois de transport, 80 euros par mois de loyer, manger entrée plat dessert pour 6 euros, une pinte à 1 euros… Bref ça fait du bien au porte-monnaie ! Il y a aussi de jolis parcs pour faire de belle balade en vélo, une belle rivière pour le kayak, et des rues bien animées. Notre campus est à 20 minutes en tram du centre-ville. Nous sommes très heureuses d’avoir choisi cette destination, c’est vraiment un très beau pays !

L’ERASMUS Life
Vous l’aurez compris, la vie ERASMUS est assez chouette. Nous avons du temps pour voyager, nous avons déjà vu Varsovie, Cracovie, Poznan, Budapest, Bratislava, Prague et Dublin ! Nous avons des rituels de soirées, lundi AKADEMIA club, Jeudi X Demon ou Mellanz, et le weekend on varie, souvent en voyage. On vie dans la résidence universitaire sur le campus. On partage notre chambre de 15m2 avec une portugaise, et la salle de bain à 10. C’est assez rustique, mais fun. Tu n’es jamais seul, tu rencontres pleins étudiants : polonais, indien, turques, espagnols portugais, tchèques… et bien d’autres !! C’est l’un des plus grands avantages ! Tout le monde est là pour profiter, s’amuser, la bonne humeur règne ! On a une cuisine commune, donc c’est toujours intéressant de voir la cuisine étudiante de chacun… (Pâtes, Pizza…) La cuisine française gagne largement !

Les bienfaits de cette année : Indépendance, autonomie, adaptation
Cette année est très riche, nous sommes loin de notre quotidien, nous devons nous adapter. Faire face aux difficultés de compréhension et de communication. On gagne en autonomie, responsabilité et organisation. Parce que c’est chouette de voyager, mais il faut savoir le faire, gérer le budget, des transports à booker et des hôtels à trouver. Nous sommes jeunes et dynamiques, on peut aussi bien s’amuser. Pour conclure, si votre IFP vous donne l’opportunité de voyager, n’hésitez plus, foncez ! C’est toujours plus sympa de partir à 2, car beaucoup d’étudiants viennent en groupe, et tu peux vite te retrouver seul… Après c’est aussi une bonne chose de passer du temps seul pour apprendre à mieux se connaître. Nous étions seulement deux à vouloir partir en Pologne, c’est vraiment dommage car même si ça retarde d’un an le diplôme on en sort que grandi !! Céline a créé un site avec des photos répertoriant les différents voyages effectués : https://erasmuspoland2018.wordpress.com Bon courage aux troisièmes années, et à tous les étudiants ! On pense à vous ! Des bisous tout froids de Pologne !!

Céline Navarro et Cloé Kouadio

Rouen

Un chapitre s’achève, un nouveau s’ouvre, c’est l’histoire de la CERP qui continue
Mercredi 21 novembre 2018 : dernière Assemblée Générale Ordinaire du bureau de la CERP, mandat 2017-2018.

Elle s’annonçait riche en émotions, personne n’a été déçu. Entre rires et pleurs, le Bureau a fait ses adieux, sous les félicitations des étudiants reconnaissants. La cérémonie a commencé par la présentation des différents bilans : bilan d’activité, bilan financier et bilan moral. Ce dernier, et pas des moindres, a été ponctué de pleurs, de rires et d’applaudissements. Chaque membre a ouvert son coeur et a prouvé à tous que cette aventure est bel et bien unique et enrichissante.

Puis est arrivé le moment tant redouté pour le Bureau qui termine son mandat : la démission. Nouvelle vague d’émotions. Merci à vous. Merci pour tout. Voilà, la CERP tourne une page de son histoire et attend ses nouveaux héros, en espérant qu’ils soient aussi sensationnels que les précédents. Patience tout de même ! Avant l’élection du nouveau Bureau, n’oublions pas celle du/des membre(s) d’Honneur. Et quel honneur pour Corentin VASSEUR d’entendre son prénom, et d’accepter de le greffer à celui de Loeiza LE GALOUP, Héléna PAULINO et Zélie LEMOINE, fondatrices de l’association. Corentin, les aventuriers de la CERP ont décidé de vous désigner, et leur sentence est irrévocable.

Enfin, l’heure des élections du nouveau Bureau a sonné, et les candidats, seuls ou en binôme se sont présentés. L’assemblée délibère et les résultats tombent. Enfin. C’est officiel, les nouveaux membres occupent désormais le poste qu’ils convoitaient. Ils représentent l’avenir de la CERP. Mais que se passe-t-il ? Les héros tant attendus ne sont finalement que des héroïnes : GIRL POULPER !

Il s’agit de :

  • Clara COHENDET, Présidente.
  • Maëlle RATTO, Vice-Présidente générale.
  • Sarah BENDJEBARA-BLAIS, Trésorière.
  • Fanny FUESSINGER, secrétaire.
  • Mélodie FUMOLEAU et Audrey LUCAS, Vice- Présidentes événementiel.
  • Iroise CARAFRAY et Lucille GONZALEZ, Vice-Présidentes solidarité.
  • Margaux ALIX et Léa FAVRY, Vice-Présidentes partenariat.
  • Cassandra BUCHY et Célia MASSET, Vice-Présidentes communication.
  • Lénaïg OLIVIER, relai ANEP.
  • Pauline NODON et Colleen SALLE, Vice-Présidentes sport, créent ce poste comme elles vous créeront des abdos et des fesses en béton.

Leur mission (pas impossible), si elles l’acceptent (évidemment) : reprendre les rênes de la CERP, la faire évoluer, et évoluer avec elle. Pas de panique, ce nouveau bureau est jeune, dynamique, animé par de nombreux projets et l’envie de faire avancer les choses.

Cette AG Ordinaire s’arrête ici, mais des projets EXTRAordinaires commencent. Alors souhaitons-leur à toutes la bienvenue ! 

Poulpe anonyme

Lille

Une commission qui agit pour la planète
Bonjour à tous ! Cette année, l’IFP de Lille a vu naître une nouvelle commission. Voici son histoire… Au départ, il y avait Marie, Léa, Justine, Cléo, Laura, Anne - Laure, Luce … Un beau matin pluvieux, au détour d’une conversation, nous aperçûmes une poubelle débordante, c’est suite à cette vision d’horreur que toutes ensemble nous avons décidé d’agir pour l’environnement et de créer la Com’ potes verte ! Le principe est simple : une commission qui agit pour la planète ! Pour cela nous avons ouvert une page Facebook :https://www.facebook.com/Compotes-verte-1041248672716167/

Sur cette page vous retrouverez les légumes/fruits et recettes de saisons, des astuces pour être plus éco-responsable, des applis, sites, pages Facebook “écolo”, des DIY (lessives, produits ménager et de beauté, …), des assos, et pleins d’évènements ! Nous allons aussi essayer d’agir au niveau de l’école (recyclage, récupération, troc, …) ! Alors que vous soyez team zéro déchet ou non, n’hésitez pas à rejoindre la page, partager vos idées, astuces, … A très vite, pleins de bisous.

La com’ potes verte

Bordeaux

Le BDE de Bordeaux
Le BDE de Bordeaux vous amène au coeur de son bureau…

Présidente
Anaïs MONNEAU
"Projet, Investissement, Ensemble”

VP Générale
Manon SANSEGOLO
"Ecoute, Liens, Partage”

Trésorière
Emilie DUTERTRAND
"Engagement, Cohésion, Reconnaissance”

Secrétaire
Anaïs VALENA
"Engagement, Echanges, Emotions”

Vice-Trésorière
Margot DUSSAUZE
"Partage, Engagement, Investissement”

VP Communication Interne
Anaïs POUBLAN
"Partage, Nouvelle expérience, Défi”

VP Partenariat
Maryne BRIQUET
"Rencontre, Expérience, Investissement à 100%”

VP Evénementiel
Elise DESPAS
"Cohésion, Esprit psychomot, Soirée”

VP Solidarité Locale et Internationale
Léa FRANCINI
"Nouvelle aventure, Rencontres, Motivation”

Et vous présente ses chargées de mission…

Chargée de mission Solidarité Locale et Internationale
Gwendoline LOLLI
"Engagement, Découverte, Impliquée”

Chargée de mission « Les ateliers de l’ABEP »
Loren GARAT
"Partage, Soutien, Découverte”

Chargée de mission Partenariat et création de poste VP Bibliothèque
Gaelle NAYEL
"Equipe, Partage, Dynamique”

Chargée de mission Communication externe
Delphine GUILLERMIN
"Partage, Investissement, Equipe”

Cette année, le nouveau bureau de l’ABEP se place sous le signe de la cohésion, de la bienveillance, de la découverte et de l’innovation. En effet, au travers des projets et des événements nous essayons d’inclure ces mots pour vivre une année qui sera pleine de bons souvenirs pour l’IFP mais aussi pour laisser au prochain bureau une ABEP dont nous sommes fières.

Cohésion
Lors du Week-End Post Partiel qui s’est déroulé en mai dernier à Salles, nous avons décidé de proposer des activités par équipe en mélangeant les étudiants des différentes promotions afin de favoriser la création d’un lien et d’un moment de partage entre les étudiants. Ces week-ends sont l’occasion de discuter, d’échanger et de créer des liens pas évidents à cause des emplois du temps et de la répartition des stages. Nous avons gardé cette thématique d’inter-promotionnalité au cours de notre week-end de cohésion qui a eu lieu au mois d’octobre à Montalivet-Les-Bains. C’est donc sur le terrain du camping et sur la plage que se sont affrontées 10 équipes tirées au sort et composées de 8 étudiants de toutes les promotions confondues. Nous avons favorisé la cohésion avec les 1A et l’intégration positive. Nous avons également organisé une "Raclette inter-promotionnelle" avant le départ des 1A pour leur stage en crèche au mois de décembre.

Bienveillance
La bienveillance est une qualité de l’humain qui permet d’aborder le monde et les personnes avec indulgence et empathie. Etant un pilier de notre futur métier, il est important en tant qu’étudiant de cultiver cette notion. A l’ABEP, nous avons décidé de mettre en place la bienveillance en avant durant nos événements en rappelant les dangers du bizutage, en faisant la promotion de l’entreaide et de l’esprit de l’équipe, mais aussi en mettant en place un dispositif de prévention. Il est important qu’elle soit aussi implantée dans notre IFP à travers la cohésion des promotions, l’entraide au travers du parrainage, les repas partagés, les réunions inter-promotionnelles pour partager. Tout ça compte beaucoup pour nous.

Découverte
Depuis plusieurs années, le WEPP est l’occasion pour les étudiants de découvrir des médiations que nous n’expérimentons pas dans le cadre de la formation. La journée du samedi est donc consacrée à l’accueil d’intervenants, qui proposent à des petits groupes d’étudiants de faire découvrir et d’expérimenter leur médiation. Cette année, nous avons eu la chance d’accueillir un binôme de yoga du rire, un sonothérapeute, une sophrologue, un binôme de zoothérapeutes ainsi qu’une art-thérapeute. De plus cette année, l’ABEP va mettre en place ‘’ Les ateliers de l’ABEP ‘’. Mais qu’est-ce que c’est ? Certains soirs, des ateliers sont proposés aux étudiants afin de découvrir et d’expérimenter des nouvelles médiations aux côtés d’intervenants. Cela se met en place et devrait bientôt commencer grâce à l’investissement de notre super chargée de mission, Loren. Nous espérons pouvoir vous faire prochainement des retours quant à cette nouvelle expérience !

Innovation
L’année dernière, les adhérents de l’ancien bureau ont voté pour la création d’un nouveau poste : le VP Solidarité Locale et Internationale. Ce nouveau poste est un défi pour la VP et sa chargée de mission. En effet, c’est un poste qu’elles doivent imaginer et façonner. Cette année, elles se sont investies à fond et espèrent pouvoir apporter tout ce qu’elles pourront au successeur pour que ce poste ne cesse de se développer au fil du temps. De plus, à l’AG de mi-mandat, nous avons proposé aux adhérents la création d’un nouveau poste : le VP Bibliothèque. En effet, suite à la proposition d’une étudiante de l’IFP, le bureau en a discuté et a trouvé cette idée très judicieuse. Ce poste a été élu à l’unanimité par les adhérents ! Un chargé de mission sera présent pour élaguer ce poste et assurer une passation au futur VP.

Les Mureaux

Le moteur de recherche Lilo
Bonjour à tous !
Je ne suis pas une écologiste, ni une grande active au niveau associatif. Cependant, j’ai pris conscience qu’il fallait prendre soin du monde dans lequel nous vivons, que ce soit au niveau humanitaire ou écologique.

Je n’ai pas les moyens financiers pour agir comme je le désirerais, mais on m’a parlé de “Lilo”, un moteur de recherche gratuit. Il a été créé par une équipe française et est financé à l’aide de publicités qui y sont proposées. À chaque utilisation, une jauge de gouttes d’eau se rempli. Lorsqu’elle est pleine, elle forme une somme d’argent. En moyenne, 33 euros sont récoltés en 1 an pour une personne qui utilise normalement Lilo. Cette somme, est alors versée à une association ! Et attention, pas n’importe laquelle : En effet, c’est l’utilisateur qui la choisi parmi une liste.

Il y a toutes sortes d’associations : médicales, écologiques, animalières et pleins d’autres encore. Il suffit d’un clic pour participer à la vie associative sans se démunir. Il suffit de modifier une seule habitude, utiliser “Lilo” pour faire ses recherches scolaires, bureautiques, scientifiques, lexicales, tels des moteurs de recherches normaux !

Évidemment, le visionnage de films ou toutes autres sortes de loisirs ne peut se réaliser sur ce moteur de recherches. Mais quelle importance ? Du moment qu’il est intégré dans le quotidien d’un maximum de personnes.

A présent, plus aucunes excuses pour ne pas faire un geste, à vos ordinateurs !!!

Noémie
P1, Les Mureaux

L’ISRP Paris

Le BDE ISRP Paris
Les étudiants coulent des jours heureux à l’ISRP Paris, les premiers et les fêtes de fin d’année approchent de quoi remotiver les troupes… Une occasion pour faire une petite rétrospective sur ce début d’année. Contrôles Continus et Mises en Situation Professionnelle sont passés

Nous avons commencé sur les chapeaux de roues ! Cette année, nous avons eu la chance d’organiser en collaboration avec Psychomotricité Autour du Monde, dans nos locaux, le forum des associations sur la psychomotricité. Nous tenons à remercier tout particulièrement l’ensemble des associations (PEA, Psychotrot, SASEP, Vivre l’eau, Réseau PPE, Bahamas, GIJVP, FNTC, Simone Conein Gaillard, ANEP, FFP, SNUP) qui ont participé à cet évènement et sans qui cette journée n’aurait pas eu lieu.

S’en ai suivi le lancement de la vie associative de l’ISRP Paris, par la journée de présentation des différents Projets Extra-Académique (PEA). Les PEA sont des sortes de mini-clubs ou associations au sein de l’école regroupant les étudiants des 3 promotions. Il en existe une grande variété (débat, médiation psychomotrice, artistique, humanitaire…) permettant ainsi aux étudiants de s’investir dans un projet qui leur tient à coeur tout au long de l’année.

Mais que s’est-il passé de plus en ce début d’année… ? Un événement qui rassemble, unifie et crée des liens pour les 3 années à venir… Je parle bien sûr du week-end d’intégration : le WONDERWEI ! Les étudiants sont partis en car pour une destination inconnue, cette année sur le camping de la Plaine Tonique, près de Lyon. Était au rendez-vous tout un tat d’activités prévues par le BDE (psycholympiades, apéro-mousse, ventre qui glisse…), soirée à thème, bonne humeur, folie mais aussi… Vichy ! Et oui pour intégrer cette toute nouvelle école les étudiants de l’ISRP Vichy étaient de la partie. Et on peut vous le dire à Vichy on sait s’amuser ! Alors merci à eux de nous avoir suivi dans toutes nos folies et dans cette formidable aventure.

Pour ceux qui n’ont pas pu venir au WEI (et pour décompresser un peu parfois, il le faut bien) des soirées sont organisés tout au long de l’année : la soirée Parrain/Marraine et un Cluedo géant ont déjà eu lieu mais de nombreux évènements sont à venir… Et lorsque les étudiants ne sont pas en train de faire la fête où sont-ils ?

Alors que les 2ème et 3ème année commencent à compter leurs heures de stages sur les doigts d’un mille pattes, nos petits 1ère année ne vont pas tarder à effectuer leur tout premier stage crèche, premier pas dans le monde professionnel de la psychomot’ et moment très important. Alors on leur souhaite bon courage pour les cris, les pleurs, les couches… Mais non n’ayez pas peur, revenez ! Les stages c’est surtout un moyen de s’enrichir, autant professionnellement qu’humainement alors vous allez adorer ! Et puis, si la période de stage des I1 approche, c’est que Noël approche aussi. Vous avez dit « pas d’idée de cadeaux » ? Le pôle Vente & Partenariat est toujours au taquet et vient de nous créer un super partenariat avec une librairie pour se procurer des manuels de psychomot à prix réduit c’est l’occas’ non ? Quand les fêtes de fin d’année approchent, l’ISRP se met aux couleurs. Nos locaux brillent sous le feu de 1000 guirlandes (bon en vrai y en a pas autant…) et du plus beau des sapins. Toute l’école a été décorée aux couleurs de noël pour réveiller nos âmes d’enfants et plein de petites surprises sont à venir mais pour le moment je ne peux rien vous dire ça reste secret ! Mais qui s’occupe de tout ça ? Et bien venez lors de l’assemblée générale qui aura lieu le 8 février 2019. C’est ce jour-là que nos futurs bébés BDE vont intégrer l’équipe et faire partis de notre complexe double bureau. Vous êtes tous conviés pour les soutenir et porter votre voix !

Voilà c’était le direct de l’ISRP Paris, on reviendra prochainement avec plein de nouveautés !

 Bordeaux

Projet de solidarité internationale : Association Jeux de Mot
Qui sommes-nous ?
Nous sommes huit étudiants en 1ère année de psychomotricité à l’IFP de Bordeaux, en relation avec des instituteurs en école primaire au Maroc, et en France.

Le projet à l’origine
Le but premier de notre association lors de sa fondation par les cinq premières étudiantes en 2014 était de faire découvrir la pratique psychomotrice à des enfants d’une autre nationalité. Découvrir leur culture, leur quotidien, les pratiques pédagogiques de ce pays faisaient également partie des objectifs. La prolongation de cet échange culturel a profité aux enfants d’une école primaire en France qui ont pu communiquer avec les élèves marocains.

Le projet aujourd’hui
La dimension d’échange culturel entre les deux écoles reste le pilier du projet. Après trois ans de travail, d’échanges avec les enfants dans les deux pays, il a encore évolué. En effet, deux nouvelles écoles nous ont rejoint. L’échange se perpétue donc avec l’école Maarakat Dchira, partenaire de l’association depuis sa création et l’école privée Ibn Khaldoune se situant toutes deux à El Ouatia. Cette nouveauté nous permet d’agrandir notre champ d’action également en France, à Bordeaux avec deux classes, une classe de maternelle ainsi qu’une classe de primaire à l’école du Mirail. Nous avons également contacté l’association des Femmes Al Rahma de Tan Tan, auprès de laquelle nous sommes intervenus, pour apporter notre aide dans leurs actions pour le travail social et le développement durable.

Nos interventions
La sensorialité, le mouvement, l’action et le rapport avec autrui dans les dimensions corporelles, intellectuelles, affectives sont au coeur de nos séances. Nous mettons l’accent sur la personne en tant que sujet en devenir dans la relation. Le corps étant le premier moyen de relation, le premier support de toute acquisition, c’est à travers le vécu corporel que ces séances tendent à faire comprendre à l’individu ses possibilités, sa créativité. Pendant l’année, plusieurs visites ont eu lieu en école primaire à Bordeaux pour réaliser des activités psychomotrices sur différents grands thèmes. Les 5 sens constituaient notre fil conducteur pour cette année, à partir de confections à partager avec les enfants marocains par le biais d’une malle et d’une correspondance épistolaire. Certains des objectifs étaient l’expérimentation psychomotrice par le biais du ludique, susciter l’expressivité et la créativité tout en maintenant un cadre qui amène une structuration et qui rassure. Mais également l’exploration sensori-motrice par un engagement corporel et psychique. Afin de mener à bien ce projet, nous avons dû faire preuve d’adaptabilité et de disponibilité constantes.

 Mulhouse

Projet Intra-IFMS
(Institut de Formation des Métiers de la Santé)
Réflexion sur la place du psychomotricien au sein d’une équipe pluridisciplinaire
L’IFP de Mulhouse a pour particularité de partager ses bâtiments avec 4 autres filières des métiers de la santé et de la rééducation.

Dès l’ouverture de l’institut, les directions des différentes filières souhaitaient créer un projet réunissant tous les étudiants. Ce projet a pour but de présenter les futurs métiers de chacun et de défaire les représentations hâtives que les étudiants peuvent avoir. Ainsi, dès la première année, il est proposé aux étudiants en soins infirmiers, aides-soignants ergothérapeutes et psychomotriciens de réaliser des films, jeux, scénettes (ou autres) mettant en avant leur vision des autres métiers. Les travaux sont ensuite diffusés chez les différents corps de métier qui ont chacun un droit de réponse. Ce droit de réponse se présente sous plusieurs formes. Il y a d’abord un film réalisé par chaque filière et qui présente leur propre métier. Ce film est diffusé en amphi à tous les participants. Ensuite, des groupes mixés sont créés, composés d’étudiants de chaque filière. Durant 2h, les étudiants peuvent réagir aux différents films et poser des questions sur les autres métiers.

Ce temps d’échange a été pour les psychomotriciens un moment riche et gratifiant. Nous avons en effet constaté l’intérêt des autres étudiants pour notre métier qui leur paraît encore vague, tant dans la théorie que dans la pratique. Nous avons donc été sollicités, pour répondre aux questionnements des étudiants mais aussi de leurs formateurs. Ils ont notamment été étonnés par notre sélection via la PACES dans les cinq régions (Alsace, Bourgogne, Champagne-Ardennes, Franche-Comté et Lorraine) ainsi que par nos conditions de stage, qui nous appellent à retourner dans nos régions d’origine.

En deuxième année, le projet continue lors d’une seconde journée de rencontre intra-IFMS. L’objectif là encore est de réfléchir sur le rôle de chacun mais cette fois autour d’un cas clinique. L’occasion de réfléchir sur comment travailler ensemble, en équipe pluridisciplinaire. Nous nous retrouvons tous en amphi, visionnons de nouveau les films de droit de réponse et retournons dans notre groupe mixé. Chaque groupe doit travailler sur un thème du cas clinique. Ici, les groupes ont raisonné sur les différentes actions de chaque professionnel, de l’entrée et l’hospitalisation du patient, les différentes prises en charge pendant le séjour, la préparation du retour à domicile, au retour à domicile et à l’accompagnement des aidants. Chaque groupe présente en fin de journée en grand amphi ses idées et réflexions, sous forme de vidéo, scénette ou autre support.

Nous retiendrons surtout la bienveillance des étudiants des autres filières, qui se sont montrés curieux et intéressés par notre future profession. Ce projet est pour nous l’occasion d’échanger, de créer des liens et de nous exercer à présenter le métier de psychomotricien. Ce projet est une invitation au rassemblement qui est important dans une vie professionnelle. Nous travaillons dans un même espace avec deux dimensions : le milieu institutionnel et le milieu de la santé. Il met ainsi en valeur la chance que nous avons d’être formés à la même adresse, en enrichissant notre vision du travail pluridisciplinaire

Louise Duhoux et Laura Tordeux
PM2, Mulhouse

L’ ISRP Paris

Les Silvers Award
Les 17 et 18 novembre derniers, se tenait la 3ème édition de Silvers Award. Un challenge annuel, et qui réunit 40 étudiants issus de diverses écoles, de domaines aussi variés que le design, l’ingénierie, le commerce et la psychomotricité, représentée par 6 étudiants de l’ISPR de Paris. Les étudiants sont réunis autour d’un objectif commun : imaginer le futur quotidien des seniors et les solutions pour leur faciliter la vie.

Le principe de ce concours est de constituer des équipes pluridisciplinaires composées d’étudiants. Chacune aura 24h chrono pour proposer un projet viable en fonction de thèmes prédéterminés (les 4 thèmes de 2018 étaient : l’accessibilité de l’espace urbain/rural, l’organisation au quotidien, l’information et les achats éclairés, l’animal de compagnie.

Concrètement, l’évènement commence à 18h le vendredi par la constitution autonome des 10 équipes, avec comme règle d’or le respect de la diversité professionnelle au sein de chaque groupe. Impossible, donc, d’associer plusieurs étudiants d’une même école ou d’une même formation. Puis s’ensuit 24h de brainstorming, de consultation d’experts, de coaching avec des professionnels du secteur de la Silver Economy, de discussions avec des usagers et de points d’étape avec les membres du jury. On dort peu, voire pas, on mange un peu, et forcément sur le pouce, mais on discute, on réfléchit. Chacun apporte sa pierre au projet qui se dessine progressivement pour aboutir. Le samedi aux alentours de 16h, à une présentation complète du projet, en mode pro : Pitch de 1’30 chrono, présentation technique, business plan, plan com’ et marketing, intérêt du projet pour les usagers, perspectives de développement, etc. Ceci devant un jury d’experts de près de 50 personnes. Les résultats sont finalement connus à 19h et les trois meilleures équipes se partagent 4000€ de cadeaux !

" C’est une expérience que je conseille vivement, qui est tres enrichissante du fait de la pluridisciplinarité des équipes. Aucun point négatif à relever : si vous avez l’occasion d ’y participer, c’est une opportunité à ne pas manquer ”

Chloé

"On découvre le stress, la compétition implicite qui s’installe, la cohésion indispensable d’un groupe encore inconnu 30 minutes plus tôt. C’est cet ensemble d’émotions et de situations qui offre cette fierté d’avoir pu mener un projet du début à la fin en seulement 24h”

Edouard, 3ème prix 2018

"C’est une expérience forte, stimulante, et humaine, l’aventure ravira les compétiteurs philanthropes. Ne passez pas à côté de l’opportunité d’y participer, le seul véritable échec serait de ne pas y avoir osé”

Alexis, 1er Prix 2018

"Se rencontrer entre étudiants de domaines très différents autour d’un projet commun était un défi passionnant ! On comprend vite la complémentarité de tous ces métiers”

Candice

C’est l’occasion de faire connaître la psychomotricité à des personnes qui n’en ont jamais entendu parler mais aussi de découvrir leurs métiers passionnants. Chacun apporte sa pierre à l’édifice et tous ensemble nous innovons ”

Léa

"Cela m’a permis de mettre à l’épreuve ma sensibilité clinique forgée depuis la première année. J’ai apprécié le travail en équipe, de surcroît avec des collaborateurs ayant différentes compétences : nous avons tous contribués à notre facon à améliorer la vie d’une population”
Liz Maëva

Lille

l’association Diali Gari
Bonjour !

Nous sommes l’association Diali Gari et toutes étudiantes Lilloises en deuxième année à l’IFP Raymond Leclercq.

Nous avons décidé de reprendre ce projet de solidarité au Sénégal pour promouvoir la psychomotricité à l’international.

Nous partons en juillet 2019 et nous interviendrons dans les écoles maternelles et primaires du village de Diofior au travers de soutien scolaire, de parcours psychomoteurs, d’ateliers de marionnettes, de jeux de coordination, etc. Nous aurons une action au sein du nouvel hôpital pédiatrique qui va ouvrir en janvier 2019 lors d’ateliers parents-enfants.

En plus d’une aide humaine, nous voulons apporter une aide matérielle et financière aux habitants de Diofior.

Afin de récolter des fonds, nous menons plusieurs actions comme des ventes de nourriture au sein de notre école, lors d’un concert de reggae ; les emballages cadeaux pendant la période de Noël ; gaufres maison en vente dans un magasin…

Nous sommes motivées et engagées ! N’hésitez pas à nous soutenir et suivre nos aventures !

 Victoire, Malory, Jeanne, Elisa, Marine, Lucie

Orléans

Recette pour les psychopot’ gourmands
Salut les psycho’potes ! Dans cet article je vais m’adresser aux gourmand(e)s et je pense qu’il y en a ! Déjà je ne cuisine jamais donc je vous assure que la recette est très simple.

Ingrédients pour 8 personnes

PRÉPARATIONS

  • Dans un saladier, mélanger les oeufs et le sucre. Ajouter la farine progressivement. Rajouter enfin le sucre vanillé et la levure.
  • Préchauffer le four à 180°.
  • Dans une casserole, faites fondre les kinder (que vous aurez au préalable cassés) avec le beurre. Attention, ne soyez pas tenté de goûter car si vous essayez vous ne pourrez plus vous arrêter...
  • Ajoutez le mélange dans le saladier.
  • Beurrer un moule, verser la pâte dans le moule.
  • Enfournez 40 minutes minimum mais suivre la cuisson.

Et ensuite régalez-vous !

Pas de photos, il faudra le faire pour le voir.

Margaux

En P2 à Orléans

Les Mureaux

La Langue des Signes Française aux Mureaux
C’est l’histoire d’une petite Moovmot’ (promo 2017-2020 des Mureaux), qui l’année dernière, s’est rendue au Festival du Jeux. Là-bas, elle a rencontré « Casquette », une femme passionnée par le monde des sourds, ce sont d’ailleurs eux qui l’on surnommé « Casquette ». Elle a créé des jeux pour apprendre la Langue de Signes Française (LSF) en s’amusant.

La petite Moovmot’ a longuement discuté avec Casquette, et ensemble, elles ont pensé que donner des cours de LSF aux étudiants Psychomot’ serait un super projet. De retour à l’école, cette petite Moovmot’ a fait des sondages pour savoir si les étudiants seraient intéressés. Elle a longuement présenté le projet à l’école et a tout organisé pour que ce projet prenne vie. Ce ne sont pas des cours obligatoires, chacun est libre de s’y inscrire. L’école a évidemment accepté ce magnifique projet et nous a même proposé de financer la moitié.

Depuis les Zygomot’, les Moovmot’ et les Accromot’ ont cours de LSF 2 heures par semaine. On y apprend la langue et les codes du monde des sourds. En effet la LSF a été créé par les sourds, et elle évolue avec eux. On s’installe en rond pour discuter, comme le font les sourds pour perler en groupe. Par exemple, si un sourd est de dos, il faut éteindre et allumer la lumière pour prévenir de notre présence. Nos cours se font à partir de jeux, de pendus, de jeux de cartes, de constructions, es jeux de rôles… On apprend à notre rythme et en s’amusant. Nous connaissons déjà l’alphabet, les nombres, les aliments, les vêtements, la météo, les pays, les activités de la vie courante et du vocabulaire en lien avec notre profession. Pratique pour communiquer discrètement en cours non ? Plus sérieusement, la LSF peut nous servir dans notre pratique. C’est une façon d’exprimer ce que certains mots n’expriment pas, cela demande d’être attentif, une motricité fine des doigts mais aussi une coordination bimanuelle. Pour la LSF les signes sont autant importants que les émotions que l’on transmet par notre visage et notre posture. Les sourds sont face à face et s’exposent à l’autre pour communiquer, cette langue renforce le lien social, l’écoute et le respect de l’autre.

Alors Psychomot’, convaincu ?

Gros Bisous à tous les étudiants Psychomot de la part des Mureaux !

Lisa
P2 des Mureaux

Mulhouse

Gala, 2ème édition Casino Royal
Pour clôturer l’année 2017-2018, le gala de l’APEGE 2ème édition a une fois de plus réuni tous les étudiants, diplômés et les formateurs psychomotriciens. La soirée s’est déroulée sous le thème “Casino Royal”, l’occasion de laisser de côté le « jogging-chaussettes » et de faire ressortir le côté chic et classe de chacun. À la veille de la remise des diplômes, ce fut un moment pour les PM3 de faire leurs « au revoir », aux PM+ de revenir aux sources et aux PM1 de présenter leur danse de promo.

Le Gala, toujours une bonne occasion d’écouter la playlist Mulhousienne 2.0 ‘Lorenzo - Tu le C

  • Orelsan ft Stromae - La pluie
  • Nicki Minaj - Anaconda
  • Diam’s - DJ
  • Vegedream - Ramenez la coupe à la maison
  • Eiffel 65 - Blue
  • Macklemore - Thrift shop
  • LMFAO - Champagne Shower
  • Lomepal - Club
  • Yung Felix - Loco ft. Poke & Dopebwoy
  • Fat Dog - I’m not Scoobidoobidoo
  • DIAM’S - La bouteille (parodie)
  • PNL - 90’s
  • Soprano - Zoom ft. Niska
  • Imagine Dragons - Natural
  • Aya Nakamura - Copine
  • Lartiste - Mafiosa ft. Carolina
  • Pussycat Dolls - Jai Ho
  • Bellini - Samba De Janeiro
  • Pink - Beautiful trauma
  • Marwa Loud - Fallait pas
  • Ed Sheeran - Bibia Be Ye Ye

Orléans   

Journée Parrainage
Le BDE a organisé cette année sa 1ère journée Parrainage à Orléans ! Occasion pour une

rencontre inter-promotions on ne peut plus sympathique !

Au programme :
• Point de RDV pour les babymots par les 3èmes années, pour les emmener en lieu secret...
• Accueil en mouvement par les 2èmes années avec musique de folie.
• Activités inter-promotions pour favoriser la rencontre, la cohésion et la découverte de la psychomot’.
• Attribution des fillots via des boîtes à indices et peluches customisées : un aprèm’ pour trouver son parrain/ marraine.
• Séance de Laser Game extérieur (offert par le BDE à ses adhérents).
• Goûter, parce que manger c’est la vie !
• Soirée proposée en bords de Loire avec repas convivial, avec en after le Tour Vibration (festival de musique gratuit en Région Centre). Joie, paillettes et sourires : du positif ressorti de cette 1ère journée pour nous !
To be continued...

Bordeaux

Les étudiant.e.s psychomotricien.ne.s de Bordeaux intègrent l’IUSR !
L’IUS... quoi ?

L’Institut Universitaire des Sciences de la Réadaptation est créé suite au rapport IGAS-IGAENR et la création de trois nouvelles sections CNU dont les sciences de la rééducation et de la réadaptation.

Cet institut universitaire va nous permettre de regrouper les études paramédicales Bordelaises sur le plan fonctionnel (institut fédératif). L’objectif ? Ils sont pluriels :

  • Intégrer les étudiants des différents instituts comme étudiants à part entière de l’université de Bordeaux (UB).
  • Harmoniser la part universitaire des différentes formations.
  • Favoriser l’interprofessionnalité.
  • Permettre aux étudiants d’accéder à un parcours recherche (double cursus) au sein de l’UB.
  • Constituer un corps d’enseignants – chercheurs propre aux sciences de la réadaptation.

Les filières concernées sont les masseurs-kinésithérapeutes, les ergothérapeutes, les pédicures-podologues, les orthophonistes, les audioprothésistes, les orthoptistes et nouuuus !

Le but serait, comme on l’a déjà pour la PACES, un tronc commun avec des UE transversales. Comme par exemple la neuropathologie, l’anatomie, la neurophysiologie ou la santé publique.

Les projets de l’institut serait la mutualisation des enseignements universitaires ; la création d’un corpus commun de supports numériques ; l’utilisation de la plateforme Formatoile partagée avec les autres composantes du Collège Santé (e-learning) ; le développement d’ED ou TD interprofessionnelle ; et le développement d’enseignements partagés au niveau régional.

Cet institut est en cours de création actuellement et les discussions sont nombreuses entre les étudiants et les instances, c’est cela le rôle des élus étudiants : pouvoir défendre la place de l’étudiant et valoriser la formation dans ce type de projet.

Seulement il y a des facteurs « freinant » la pérennité du projet, notamment la disparité des référentiels en fonction de nos formations ainsi que l’hétérogénéité des organisations internes des MCC et des semestres... Affaire à suivre donc...

Anquetil Marion
Étudiante en 3e année
Élue étudiante au collège santé-Bordeaux

Marseille

Raphaël Zamora Président des EPIM’s
« Salut !! Etudiant en 2ème année, j’ai troqué mon poste de chargé de partenariats pour la présidence cette année ! L’an dernier était si riche que je ne pouvais pas quitter l’associatif ! Très heureux de présider la nouvelle équipe surmotivée (good cop, Bad cop, you know what I mean). J’ai hâte de vous voir aux événements ANEP ! Peace, Love and Psychomot’ ».

Nathan Grignola Vice-président
« Bonsoir, je suis Nathan Grignola et pour succéder à mon poste de trésorier de l’an dernier, je récupère le poste de VP des EPIM’S avec une grande envie de faire pleins de belles choses et de projets pour Marseille et le faire découvrir au reste de l’hexagone ».

Joseph Borazzo Trésorier
« Salut les Potos, le nouveau trésorier de l’ISRP Marseille, mais plus pour très longtemps puisque j’ai vidé le compte en banque du BDE… Au moins maintenant je ne paye plus de loyer (pensez-y amis trésoriers, et si vous avez d’autres idées pour racheter le monde contactez moi…). N’hésitez pas à venir dans le sud on vous accueillera bien !! Bises ».

Magali Moulin Secrétaire et comm’ interne
« Hey hey, je suis Magali Aka mago, je suis en première année à l’ISRP Marseille. Je suis la com’ interne et secrétaire du BDE ! Je m’occupe des comptes rendus des réunions et de tenir informés les membres des réunions avec des mots doux. La bise ! ».

Amelie Bélier Relais ANEP
« Salut salut, je suis Amélie la nouvelle Relai ANEP, déter pour une nouvelle année de partage et de découvertes en psychomot ! Toujours là pour amuser la galerie et à l’écoute des autres. En vous embrassant. Tendresse, pastis et psychomot. La bise ».

Hugo Ravalet Comm externe
« Bonjour à tous. J’ai été élu pour ces responsabilités car j’ai effectivement beaucoup d’expériences. A savoir plusieurs communications de 3h consécutives avec de grands organismes administratifs célèbres. C’est avec énormément de plaisir que je mets en relation le BDE et les étudiants de l’école pour leur partager des événements liés à la psychomot’, qu’ils soient inform… STOP ! Bon, en fait, c’est surtout pour les soirées et les événements divertissants. N’hésitez pas à me contacter pour avoir des discutions très (peu) intellectuelles. Que notre BDE vous bénisse ! ».

Emma Chevallier, Victor Frebourg Chargées de partenariats
« Coucou ! Nous sommes en 2ème et 1ère année à l’ISRP Marseille. Une ancienne Relais ANEP qui a hâte de recommencer une aventure et un nouveau dans l’associatif plus que motivé : une équipe du tonnerre prête à trouver pleins de bons plans pour nos étudiants et les partager avec les autres BDE ! ».

Oceane Bérenger, Manon Vigne Audrey Weber-amoureux Chargées d’événements
« Salut, nous on est le pôle manif du BDE. Nous sommes en première année et notre poste nous permet d’organiser les soirées de l’ISRP pour rapprocher les 3 promos pour que les étudiants kiffent au mieux leur année, créent de vrais liens solides qui, nous l’espérons dureront, accueillir les futurs avec un WEI de folie et dire au revoir les futurs diplômés avec un gala haut en couleurs ! ».

Marie Errera Représentante 2e année
« Hey les Psychopotes ! Ma passion c’est parler dans un micro pour relier les informations importantes à ma chère promo (keur sur vous) et sinon ma (vraie) mission est de promouvoir le lien inter et intra promo en organisant des événements sympas dans l’école histoire d’apporter un peu de fun dans nos études ! ».

Antoine Taffary-lebellegard Représentant 3ème année
« Bonjour, je suis en 3ème année à Marseille. Cette année, au sein du BDE, je suis le représentant de ma promotion. Mon rôle est de faire passer les informations du BDE à ma promo et d’organiser les différents évènements relatifs à cette dernière comme le Père Noël secret et le gala plus particulièrement. Je peux donc sonder et être proche de la promo en établissant le lien avec le BDE ».

Les Mureaux

Chocotrail
Le Chocotrail est le rendez-vous de la bonne humeur sportive et gourmande de la fin d’année ! A la carte : un trail de 24km, une course nature de 13km, une course populaire de 8km et deux courses pour enfants. Organisé par le charmant village d’Hardricourt (78), cet évènement populaire rassemble plus de 3000 coureurs et une centaine de bénévoles. Parmi eux on peut dénombrer les étudiants en santé du campus de formations de Meulan- Les Mureaux. Les étudiants en masso-kinésithérapie se trouvaient à l’arrivée de la course dans un lieu aménagé afin qu’ils puissent étirer, masser et détendre les traileurs épuisés. Les étudiants en psychomotricité ont participé en tant que bénévoles au bon déroulement de la course (balisage, direction, organisation et surtout… Encouragements avec la création de magnifiques chansons !). Malgré le temps pluvieux et la fraicheur de décembre le Chocotrail s’est déroulé dans la bonne humeur à l’arrivée, un chocolat chaud attendait les coureurs. Chaque participant est reparti avec une médaille en chocolat et un petit ballotin de chocolats.
Pleins de bisous en chocolat !

Elea
P1 à l’IFP des Mureaux
Article paru dans la revue “Bulles de psychomot’” / ANEP n°10

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1651758070000