Le Syngof vous informe : Recruter un assistant médical

Publié le 14 May 2022 à 06:11
#Management
#Coordination
#Gynécologue-obstétricien

Initialement destinée aux médecins généralistes, l’aide conventionnelle au recrutement d’un assistant médical est ouverte, suite à nos négociations, aux médecins spécialistes sous certaines conditions.


E.PAGANELLI*

L’avenant 7 à la convention médicale, signé le 20 juin 2019, marque la création d’une aide conventionnelle au recrutement d’un assistant médical. L’idée est de permettre aux médecins conventionnés ayant signé l’OPTAM et l’OPTAM CO de bénéficier de l’embauche d’assistants médicaux pour les aider dans leurs consultations. Leur fonction est d’assurer du secrétariat, une aide à la consultation et la coordination une fois le parcours de soins défini (prise de rdv, détermination de contacts avec des correspondants…). Il est prévu des aides au financement conventionnel. L’objectif est de développer un exercice plus coordonné.

Quels gynécologues sont éligibles à l’aide au recrutement d’un assistant médical ?
Le recrutement est réservé aux gynécologues de secteur 1 et aux gynécologues de secteur 2 ayant souscrit à l’OPTAM ou OPTAM CO :

  • Le gynécologue doit exercer de façon regroupée (cabinet d’au moins 2 médecins). Les maisons de santé pluriprofessionnelles multisites répondent à cette condition ;
  • L’aide peut être attribuée à titre exceptionnel au médecin qui est isolé à condition qu’il s’engage dans les 2 ans de la signature du contrat dans une démarche d’exercice coordonné.

Les Gynécologues Médicaux sont éligibles sur l'ensemble du territoire
Les Gynécologues Chirurgicaux sont éligibles dans 30% des départements les plus en tension en termes de densité démographique (définie sur la base de la densité démographique de médecins exerçant en secteur 1 et exerçant en secteur 2, adhérant aux options de pratique tarifaire maitrisée OPTAM ou OPTAM CO).


Départements concernés : 05 - 08 - 09 - 10 - 12 - 20A - 32 - 36 - 39 - 43 - 48 - 52 - 58 - 61 - 70 - 90 - 973 - 976 - 17 - 75 - 57 - 53 – 27 - 91 - 26 - 50.  L’assistant médical doit faire l’objet d’une embauche ; il ne peut s’agir d’une extension des compétences de la secrétaire. Il doit recevoir une formation spécifique dans les 2 ans. Son certificat de qualification professionnelle doit être obtenu dans les 3 ans qui suivent son embauche.
Le montant du financement est fonction du volume d’activité : il faut augmenter la file de patients ou, si celle-ci atteint déjà 98%, il ne faut pas la baisser. En fonction de cela, l’aide est pérenne ou disparaît.
Pour mieux comprendre les tenants et aboutissants de ce nouveau dispositif, nous vous pré- sentons ici le document édité par l’Assurance Maladie :

*Gynécologue médicale, Secrétaire générale du SYNGOF et Présidente du Collège de Gynécologie du Centre Val de Loire

Article paru dans la revue “Syndicat National des Gynécologues Obstétriciens de France” / SYNGOF n°119

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1652501468000