Le point « thèse »

Publié le 1685955965000

 

L’ANIMT étant l’association des internes en médecine du travail, nous avons souhaité dédier un espace « POINT THÈSE » dans ce numéro. Cet espace est l’occasion d’y glisser un bref paragraphe au sujet des thèses des internes, ou un QR code pour promouvoir un questionnaire, ou autre qui pourrait leur être utile dans leur travail de recherche.

Bonjour cher co-interne,

Vous êtes invité(e) à participer à un questionnaire dans le cadre d’une thèse et à le diffuser à vos équipes Santé Travail.
Celui-ci est intitulé : « Connaissance et application des matrices emploi-exposition en Médecine du Travail ».
Il s’agit d’une recherche ayant pour but d’étudier les connaissances et applications des matrices emploi-exposition par les services de prévention et de santé au travail. Vous pouvez participer à l’étude même si vous n’êtes pas un utilisateur de MEE.
N’hésitez pas à diffuser ce questionnaire avec le lien pour le questionnaire à vos équipes Santé Travail (Médecins du Travail, Médecins collaborateurs, internes, infirmiers, assistants santé travail, assistants d’équipe, IPRP).
Pour y répondre, il faut être un membre de l’équipe de prévention et santé au travail (critère d’inclusion).
Ce questionnaire est facultatif, confidentiel et il ne vous prendra que 5 minutes seulement !
À la fin de ce questionnaire, vous pourrez trouver des liens disponibles pour accéder à des matrices.

Ce questionnaire n’étant pas identifiant, il ne sera donc pas possible d’exercer ses droits d’accès aux données, droit de retrait ou de modification.
Pour assurer une sécurité optimale vos réponses ne seront pas conservées au-delà de la soutenance de la thèse. Vous pourrez néanmoins accéder aux résultats de cette étude.

Merci de votre précieuse participation !
Pour participer, veuillez trouver le lien ci-dessous.


Kevin DUFOSSEZ
Interne en médecine et santé au travail
4ème semestre – Lille

 

Cher.e.s collègues internes,

Je me permets de vous solliciter pour compléter ce questionnaire anonyme réalisé dans le cadre de ma thèse de médecine et santé au travail, dont l’objectif est d’évaluer l’existence d’un lien significatif entre le stress perçu des internes en médecine, leur personnalité et le risque de workaholisme (forme d’addiction comportementale au travail).
Il comporte 2 parties : la première comporte des questions sociodémographiques, sur votre mode de vie et vos conditions de travail. La seconde comprend 3 échelles validées évaluant respectivement le stress perçu, la personnalité et le risque de workaholisme.
En répondant à ce questionnaire, vous acceptez que vos réponses soient analysées de manière anonyme dans le cadre de l’étude. Votre participation est très appréciée et les données qui en seront issues me seront d’une utilité majeure pour l’avancement de mon travail.

En vous remerciant par avance de l’intérêt que vous porterez à ce questionnaire !


Mathilde CHAILLET
Interne en médecine et santé au travail
4ème semestre - DES 2 – Montpellier

Article paru dans la revue « Le Magazine des Internes de Médecine du Travail » / ANIMT N°01

 

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1685955965000