LE BURN OUT DES SOIGNANTS AU PRISME DE LA POST-PANDÉMIE

Publié le 05 May 2023 à 14:47

 

Cet article souligne la situation préoccupante de la psychiatrie en France.

 

Le gouvernement, en limitant les moyens financiers et les effectifs, considère la maladie mentale comme une pathologie chronique à financement limité, ce qui freine le développement de la psychiatrie de secteur.

De plus, les querelles intestines des professionnels de la psychiatrie et leur repli sur eux-mêmes ont également contribué à cette situation.

Il est donc nécessaire de repenser la psychiatrie en se tournant vers une approche communautaire, en établissant des partenariats avec d'autres professionnels de santé, notamment les médecins libéraux et le secteur social. Il faut également valoriser le rôle des soignants, respecter et reconnaître leurs compétences, restructurer les pratiques professionnelles, former les soignants et libérer la parole et l'esprit d'équipe.

La division entre les différents syndicats et organisations professionnelles de la psychiatrie nuit à la crédibilité et à l'efficacité de cette discipline, il est donc nécessaire de s'unir pour proposer des analyses et des perspectives communes.

Enfin, les soignants doivent continuer à exercer leur engagement individuel et collectif pour sauver des vies, notamment en ces temps de pandémie de coronavirus.

Source : SPH N°22

Résumé : https://api.reseauprosante.fr/files/revues/file-770.pdf?id=20200717

Publié le 1683290834000