L'Internoscope : De la nourriture pour votre cerveau les immanquables du trimestre

Publié le 11 May 2022 à 09:37
#Médecin Polyvalent


DE LA NOURRITURE POUR VOTRE CERVEAU LES IMMANQUABLES DU TRIMESTRE

1 - HOMICIDE ,PHILIPPE SQUARZONI(ED. DELCOURT),BD
Si votre vision du flic américain se limite à Bad Boys et à l'Arme Fatale, il est temps de lire Homicide. On partage ici le quotidien de la brigade criminelle de Baltimore, charmante cité américaine fière de ses 240 meurtres annuels. Tiré d'un roman de David Simon, le père de la géniale série The Wire, la BD de Philippe Squarzoni enchaîne violences physiques et sociales, le tout dessinant une fresque brute et sans maquillage des quartiers américains délaissés.

2 - EN DEHORS DE LA ZONE DE CONFORT BRISTOL DE MASSIVE ATTACK À BANKSY
MELISSA CHEMAM,(ED. ANNE CARRIÈRE) , ESSAI
Tricky, Massive Attack, Portishead... Ces musiciens ont tous un point commun : ils sont originaires de Bristol, et ont fait la renommée de cette cité anglaise depuis la naissance du mouvement trip-hop. Melissa Chemam a passé des semaines et des semaines sur place avec les membres du mouvement pour raconter l'histoire de cette contre-culture devenue emblème d'une ville. Histoire qui a pris une nouvelle dimension depuis que circule cette rumeur folle : le graffeur Banksy, encore jamais identifié et lui aussi originaire de Bristol, ne serait autre qu'un des membres de Massive Attack.

3 - L'ESSENTIEL DES GOUINES À SUIVRE
ALISON BECHDEL, (ED. MÊME PAS MAL), BD
L’essentiel des gouines à suivre a le mérite de ne pas être mensonger : il y est en effet beaucoup question d'histoires lesbiennes. Mais pas que : dans cette rétrospective sélective de l'oeuvre d'Alison Bechdel, star de la BD psychanalytique, on retrouve tous les thèmes chers à l'auteure, de la difficulté de vivre en couple à celle de se défaire de ses traumatismes familiaux. Et toujours avec une impressionnante précision dans l'analyse psychologique.

4 - UN MONDE FLOTTANT
NICOLAS DE CRÉCY,(ED. DELCOURT)
ILLUSTRATIONS
Les Yokais sont des créatures annonçant des événements surnaturels, parfois bienveillantes, parfois maléfiques. Ils hantent les contes japonais depuis des siècles, jusqu'à se retrouver en guest-stars des histoires de Miyazaki (Le voyage de Chihiro, Princesse Mononoke...) Et visiblement, ils hantent aussi les rêves de Nicolas de Crécy qui leur consacre tout un album, en les réintégrant dans nos villes et nos environnements modernes. C'est un tout petit peu flippant, mais c'est surtout très beau.

5 - QUEL PAIN VOULONS-NOUS?
MARIE ASTIER,(ED. SEUIL)
ENQUÊTE
Une baguette Baguépi, elle est vraiment faite de bons épis? Vous qui pensiez que la boulangerie est l'affaire d'artisans passionnés et de meuniers amoureux de leurs épis, vous risquez de déchanter. Car dans le quotidien de votre boulanger, il est surtout question d'additifs et de rentabilité. Dans ce livre-enquête, la journaliste Marie Astier décortique toute la filière du pain, du champ de blé à la baguette tradition, et nous pousse à nous interroge r sur notre consommation alimentaire. Après lecture, vous ne regarderez plus jamais votre tartine au beurre comme avant.

6 - PETIT PAYS
GAËL FAYE,(ED. GRASSET)
ROMAN
Auteur déjà reconnu pour ses qualités littéraires dans le milieu hip-hop au sein du duo Milk, Coffee and Sugar, Gaël Faye a fait son entrée dans le monde de l'édition cette année avec Petit Pays. Né au Burundi puis expatrié à Londres et en France pendant quelques années, il est retourné vivra à Kigali, capitale du Rwanda pour écrire son premier roman. Il y évoque la guerre civile, la famille et le drame rwandais de 94 à travers le regard d'un jeune garçon. Une oeuvre saluée par la critique et récompensée par le Prix du roman Fnac.

7 - JE, FRANÇOIS VILLON – TOME 3
LUIGI CRITONE, D'APRÈS JEAN TEULÉ, (ED. DELCOURT)
BD
Certes, le petit François est peut-être traumatisé par la mort de sa mère, enterrée vivante car accusée de vol. Mais est-ce vraiment suffisant pour justifier les meurtres d'un prêtre, d'une prostituée et une série de vols et de viols à répétition ? Directement inspirée du roman - plus ou moins - historique de Jean Teulé, la BD de Luigi Critone semble vouloir rendre à François Villon son identité de criminel plus que celle de poète qu'on lui connait. Résultat : une sorte d'American Psycho illustré, en plus sombre, dans l'ambiance sale et boueuse du Paris du XVe siècle. Idéal pour une soirée détente.

8 - JAMIE LIDELL
BUILDING A BEGINNING,(JAJULIN RECORDS)
MUSIQUE
Le musicien Jamie Lidell a la réputation d'être un type désagréable. Mais vu qu'on ne s'embarrasse pas à rencontrer les artistes pour écrire ces quelques lignes, ça nous est bien égal. Alors faites comme nous, et contentez- vous d'apprécier son flow cristallin, ses envolées aigües et la soul nostalgique de son nouvel album. Et bonne nouvelle : après quelques errances électros en solo relativement ratées, il semble avoir retrouvé le 06 de ses musiciens et s'est gentiment remis aux instruments.

9 - SOLANGE
A SEAT AT THE TABLE, (COLUMBIA RECORDS)
MUSIQUE
En écoutant cet album impeccable, éclairé par une voix quasi-angélique, une question s'impose forcément : et si la plus talentueuse des soeurs Knowles n'était pas celle que l'on croit ? La petite soeur de Queen B vit dans l'ombre de son aînée depuis trop longtemps, tout ça parce qu'elle n'a pas fait partie des Destiny's Child, qu'elle n'est pas mariée au plus célèbre rappeur de l'histoire du hip-hop, et qu'elle ne remplit pas de stades. Ouais mais voilà, Solange est dans « H », et pas Beyoncé. Justice est faite.

LA VIDÉOTHÈQUE DE L'INTERNE TROP CULTIVÉ

DALLAS BUYERS CLUB, JEAN-MARC VALLÉE, 2013
Ron Woodroof a tout du gendre idéal : entre deux parties de rodeo, il boit, provoque des bastons, prend de la coke et couche avec toutes les femmes qu'il croise, le plus souvent dans un couloir sombre ou contre le mur d'une étable. Mais un jour, on lui annonce qu'il ne lui reste que 30 jours à vivre, la faute au sida. Homophobe notoire à une époque où on croit le sida réservé aux gays - les années 80 - il refuse d'abord d'y croire, mais se rend rapidement à l'évidence quand surviennent vomissements, pertes de connaissance et autres réjouissances. Sauf que voilà, il se rend compte que l'AZT, seul antirétroviral autorisé aux Etats-Unis, est aussi efficace qu'un dolip’ et se lance alors dans l'importation illégale de médicaments. Un grand film tiré d'une histoire vraie, qui a valu 37 récompenses à Matthew McConaughey et Jared Leto.

AUGUSTINE, ALICE WINOCOUR, 2012
Quand le célèbre neurologue Jean-Martin Charcot découvre l'hystérie d'Augustine, il ne fait pas semblant de se pencher sur son cas : il multiplie d'abord les consultations dans son cabinet puis fait quasiment de sa patiente une bête de foire auprès de ses collègues et étudiants. Naît alors une relation complexe entre le médecin et sa patiente, faite de domination et de répulsion, menant à un inévitable touche-pipi qui leur pendait au nez depuis le début du film. Traitant un sujet similaire à celui de A dangerous method de Cronenberg, Augustine se distingue par le regard de sa réalisatrice Alice Winoucour. Elle se concentre sur l'évolution de l'héroïne, impeccablement jouée par Soko, de son statut de patientecobaye à la maîtrise de son corps et de ses émotions.

Texte : Mathieu Bardeau

Article paru dans la revue “Le magazine de l’InterSyndicale Nationale des Internes” / ISNI N°15

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1652254634000