Jn’Sexo 2015 28 mai 2015, Port Royal, Paris « ménopause et sexualité »

Publié le 16 May 2022 à 23:41
#Gynécologue-obstétricien

Le 28 mai 2015 avait lieu la 2e session des Jn’ Sexo sur le site de la maternité Port Royal (Paris). Pour ceux qui auraient manqué le rendez-vous, l’une des organisatrices, Océane, vous dévoile les dessous cette journée Sexo….

Quelques mots sur la Participation
6 intervenants (Dr Collier absent pour raisons de santé mais remplacé par Dr Martin ; Pr Le jeune absent car suicide sur les voies de trains). Une trentaine de participants, tous internes de Gynécologie Médicale ou Obstétrique (Paris, Lille, Marseille, Brest) sauf 1 interne de Médecine Générale de Lille, 1 psychologue, 2 sages-femmes de Tours, 1 éducateur-travailleur social de Lille. Quelques mots sur la Participation 6 intervenants (Dr Collier absent pour raisons de santé mais remplacé par Dr Martin ; Pr Le jeune absent car suicide sur les voies de trains). Une trentaine de participants, tous internes de Gynécologie Médicale ou Obstétrique (Paris, Lille, Marseille, Brest) sauf 1 interne de Médecine Générale de Lille, 1 psychologue, 2 sages-femmes de Tours, 1 éducateur-travailleur social de Lille.
Cette 2ème édition des Jn’Sexo, journées axées Sexologie/Gynécologie médicale visant à compléter la formation des internes dans ces domaines, initiative commune de l’AGOF et de l’AIGM, ont été un franc succès. Certes, la participation des internes n’atteint pas encore les chiffres espérés : la manifestation a réuni une trentaine de personnes, majoritairement des internes de Gynécologie Médicale et de Gynécologie-Obstétrique de tous horizons (Paris, Lille, Brest, Marseille) mais aussi une interne de Médecine Générale de Lille, 2 sages-femmes, un psychologue et un éducateur inscrit au DIU de Sexologie. Les absents ont toujours tort comme on dit…         

Dr Robin (Gynécologue, Lille) a ouvert le congrès sur un exposé passionnant débutant sur des notions de physiologie concernant la ménopause, et nous a mené successivement au bilan pré THM (et ses contre-indications), à différents schémas thérapeutiques avec leurs adaptations, puis au suivi des patientes. Les notions vraiment pratiques que tous attendions et avons consciencieusement pris en notes sans en perdre une miette

Dr Hassoun (Gynécologue de ville, Paris) a su relever le défi de « Comment aborder la ménopause en 30 minutes ? », un exposé également très axé notions immanquables, pas toujours évidentes dans les bouquins… Acquises avec l’expérience d’une pratique centrée sur l’humain(e) !

Dr Ringa (épidémiologiste) a ensuite pris le micro pour nous présenter les résultats des différentes études épidémiologiques visant à faire le point sur les différences entre les femmes ménopausées ou non, ayant un THM ou pas… Qui ne sont finalement pas si nombreuses (seulement moins de plaintes si absence de rapports pendant 3 mois chez les femmes ménopausées non traitées ?), à notre grand soulagement (à notre grande surprise ?...).

C’était alors le moment adéquat pour laisser la parole à Daniel Delanoë (psychologue, anthropologue - Paris)   sur les « Enjeux sociologiques », exposé-voyage dans le temps en partant d’Albert le Grand au XIIIe siècle et la première notion écrite de « cessation des menstrues », l’étymologie du « climatère » grec (le secret des 49 ans, multiple de 7 et de 9), en passant par la « mélancolie d’involution » de Kraepelin (fondateur du DSM IV), par les Samo, l’Italie du Sud, le Pays de Galle, les indiens Mohave, et bien d’autres, pour même conclure en revisitant « Le Petit Chaperon Rouge » !

Dr Martin Carine (Médecin Généraliste et sexologue, médecine du couple à Lille, remplaçant Dr Collier, du même service) nous a maintenu en haleine - bien qu’elle ait commencé en début de période post prandiale (moment ultra convivial que les intervenants et les participants ont partagé au restaurant) - en entamant le thème central de la sexualité à la ménopause, méconnu. Après nous avoir initiés à la consultation Sexo, elle nous a donné des « tips » pour appréhender les problèmes sexologiques, nous a fait partager son expérience autour de plusieurs cas cliniques complexes, et nous a même permis d’appréhender la prise en charge sexologique globale. Dr Martin Carine (Médecin Généraliste et sexologue, médecine du couple à Lille, remplaçant Dr Collier, du même service) nous a maintenu en haleine - bien qu’elle ait commencé en début de période post prandiale (moment ultra convivial que les intervenants et les participants ont partagé au restaurant) - en entamant le thème central de la sexualité à la ménopause, méconnu. Après nous avoir initiés à la consultation Sexo, elle nous a donné des « tips » pour appréhender les problèmes sexologiques, nous a fait partager son expérience autour de plusieurs cas cliniques complexes, et nous a même permis d’appréhender la prise en charge sexologique globale.
Pr Ribes (psychiatre et Professeur de psychologie), grand spécialiste du domaine de la ménopause, est un orateur hors pair. Nous avons ri aux éclats lors de son exposé passionnant sur « Les vieillesses relationnelles et sexuelles », que nous aurions pu passer sans longueur aucune une journée entière à écouter. N’hésitez pas à consulter son ouvrage « Sexualité et vieillissement » ! Quelques informations en vrac (pour tout savoir… Il fallait venir !) : la testostérone, hormone du désir, n’est pas modifiée à la ménopause ; les personnalités extravertie, la gestion du stress favorisent une réussite de la sexualité à la ménopause.

Paul Léautaud : « Qui fait l’amour toujours, peut baiser l’éternité ».

« Désir à l’épreuve du temps » s’intitulait l’exposé de (Catherine Bergeret-Amselek, psychanalyste d’inspiration Freudienne, Paris, auteur de nombreux ouvrages). Un bon complément sur cette période de « saine et sens », une vraie ouverture à l’interprétation profonde de ces thèmes sensibles.
Un grand merci à tous, encore et encore, pour cette journée pluridisciplinaire qui a répondu à toutes nos attentes, dans un climat chaleureux propice aux échanges et aux débats. Alors, à l’année prochaine pour la 3e édition et encore une fois… Les absents ont toujours tort !

Océane PÉCHEUX
Interne Gynécologie-Obstétrique, LILLE

Article paru dans la revue “Association des Gynécologues Obstétriciens en Formation” / AGOF n°11

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1652737302000