IVG Médicamenteuse : retour aux feuilles papier

Publié le 30 May 2022 à 08:10
#Gynécologue-obstétricien

Depuis le 1er avril 2016, les frais annexes à L’IVG sont pris en charge intégralement par l’Assurance maladie. Cette mesure permet d’élargir le forfait actuel de prise en charge à 100% de L’IVG aux consultations médicales préalables, aux analyses de biologie médicale et aux échographies pré et post-IVG.

Le forfait FHV, ancienne mouture de 100 € qui incluait toutes les consultations de ville pour L’IVG médicamenteuse n’existe plus. Il est remplacé par une consultation de recueil de consentement et une consultation post IVG, toutes deux à 25 € (nommées chez le gynécologue ICS), d’un nouveau forfait FHV de 50 €. Le FMV (forfait médicaments de ville) passe à 87,92 €.

Nouveau, vous pouvez associer l’échographie pré IVG (dite IPE) à votre consultation et coter une échographie de contrôle post IVG à 30,24 € au lieu d’une consultation de contrôle de 25 € si vous pratiquez une vérification post IVG par une échographie.

Mais les éditeurs des logiciels médicaux n’ayant pas pu mettre à jour leurs logiciels depuis 1er avril, vous retournez aux feuilles papiers.

Le SYNGOF s’associe au syndicat de médecins généralistes qui ‘’réclame que toute modification des règles de facturation soit étudiée préalablement avec les professionnels concernés, puis accompagnée d’une phase de communication avant d’être scrupuleusement appliquée et pendant ces périodes transitoires, toutes les facturations établies de bonne foi par les médecins non informés soient mises en paiement systématiquement sans démarche particulière du médecin’’.

Le SYNGOF regrette que les femmes majeures qui souhaitent l’anonymat pour leur IVG médicamenteuse de ville soient contraintes de se tourner vers les établissements de santé. Cela entraîne chez ces femmes en difficulté un retard de prise en charge pour pratiquer l’IVG de leur choix dans le lieu de leur choix.

Élisabeth PAGANELLI

Extrait du site ameli.fr


Article paru dans la revue “Syndicat National des Gynécologues Obstétriciens de France” / SYNGOF n°105

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1653891002000