Humanitaire : Kiamalou au Népal

Publié le 1651865593000

 

Kiamalou est depuis 2007 l’association humanitaire des étudiants kinés de Besançon. Chaque année, elle est gérée par les étudiants de première année de l’école et organise un projet humanitaire dans un pays défavorisé. L’objectif principal est de promouvoir la santé et d’apporter des soins pour améliorer le quotidien des populations locales, en leur apprenant les gestes de premiers secours, les règles d’hygiène de base et les bonnes postures à adopter. L’apport humain sur place s’accompagne également d’un apport financier et matériel.

NOTRE PROJET
Tout au long de l’année nous avons oeuvré afin de récolter les fonds pour mener à bien notre projet qui s’est déroulé en Asie, au Népal, du 14 au 31 juillet 2019. Nous avons été pris en charge lors de ce voyage par l’agence associative « Esprit Montagne » située à Katmandou qui nous a guidé tout au long du périple. L’objectif principal de notre projet était d’agir auprès des populations défavorisées de différents villages sur les règles hygiéno-diététiques, la prévention, l’aide aux soins, etc. C’est à 9 que nous nous sommes lancés dans cette incroyable aventure.

LE VOYAGE
Nous avons atterri à Katmandou le 15 juillet. Après une journée d’acclimatation, nous avons pris le bus direction Shivalaya et c’est à partir de là que l’aventure a réellement commencé. Nous sommes allés de village en village pendant 15 jours dans les montagnes, partagés entre montées et descentes, soleil et mousson. Nous avons rencontrés des centaines de personnes toutes différentes, mais avec une gentillesse et une générosité incroyable. Cette expérience est une réelle leçon de vie et d’humilité. Nous en sortons tous grandi et nous sommes fiers d’avoir pu vivre une expérience telle que celle-ci même si elle n’a pas toujours été facile moralement et physiquement.

NOS ACTIONS
Durant la première partie de notre voyage, nous avons traversé différents villages dans la région de Solukhumbu. Nous avons eu la chance de visiter plusieurs écoles dans lesquelles nous avons offert à chaque enfant une brosse à dent, un dentifrice et du savon. Ce fût à chaque fois des moments incroyables partagés avec eux et très enrichissants, les professeurs étaient très reconnaissants et nous ont beaucoup remercié. Dans chaque village, nous avions une après-midi consacrée aux massages et soins rééducatifs des villageois : nous avons pu les masser et soulager leurs maux en leur proposant des exercices, nous avons aidé des personnes à remarcher : nous avons pu mettre à profit les connaissances apprises durant notre première année grâce à la traduction de nos guides. Nous nous sommes rendus sur la deuxième partie du voyage dans 2 dispensaires. Le premier était un petit dispensaire dans un village, nous avons laissé quelques attelles de différentes tailles en leur montrant comment les poser et en leur écrivant les indications et contreindications pour chacune d’entre elles. Le deuxième dispensaire était celui de Phalpu, reconstruit suite au séisme par des Européens. Nous leur avons apporté du matériel médical (type pansements, bandes, compresses, sérums, bétadine…) et du matériel paramédical (tel que des attelles, collier cervical…) très utile en période de mousson. Pour finir, nous avons participé financièrement à la construction d’un nouvel orphelinat, nous avons pu visiter le chantier de ce dernier, construit aux normes parasismiques à Salleri. De retour à Katmandou, nous sommes allés dans l’ancien orphelinat (fragilisé par le séisme) où nous avons passé de merveilleux moments avec les enfants.

« Un voyage très enrichissant et pleins d’émotions ».
« Une expérience inoubliable que je souhaite à chacun de vivre ».

Louise, membre de l’association.

« Cette expédition a chamboulé ma vision du monde. Nous avons vu des personnes vivre dans des conditions déplorables mais toujours avec le sourire. Les gens ne se soucient pas de l’heure ni même de la météo de demain, ils vivent au jour le jour et profitent de la vie. J’ai pu rencontrer des personnes formidables d’une gentillesse et d’une générosité poignantes qui resteront gravées dans ma mémoire et dans mon coeur ». Camille, trésorière de Kiamalou.

« Ce voyage solidaire fût une expérience très enrichissante tant sur le plan professionnel que personnel, je suis très fier de ce que nous avons accompli tout en restant humble vis à vis de nos actions. Découvrir une autre culture m’a permis d’avoir un autre regard sur la mienne »

Max, Président 2018-2019 de Kiamalou

POUR ALLER PLUS LOIN
Notre vidéo d’aftermovie sur notre chaine youtube kiamalou-asso
Notre site internet kiamalou.com
Pour nous soutenir et faire grandir cette belle association, tu peux liker la page Facebook et t’abonner sur Instagram !

Article paru dans la revue “Le Journal des Étudiants Kinés” / BDK n°51

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1651865593000