Évolution des Quotas dans les IFMKS depuis 2012

Publié le 1653914799000

Nous commençons cet article avec l’arrêté du 18 avril 2012 [1] fixant le nombre d’étudiants admis en première année d'études préparatoires au diplôme d'État de masseurkinésithérapeute, le nombre fixé était de 2515.

Les effectifs sont ensuite passés en 5 ans de 2631 à 2865 étudiants formés en France soit une augmentation de 9 % des étudiants. Afin de pouvoir comparer ce qui est comparable pour l’évolution quinquennale des quotas, il est nécessaire de transcrire les 27 anciennes régions (tableau 1) avec les 18 nouvelles régions (tableau 2) existantes depuis le 1er janvier 2016.

Tableau 1 = les quotas entre 2012 et 2015 avec les anciennes régions

Plusieurs régions gardent une stabilisation des quotas (Bretagne, Centre-Val de Loire, Grand Est, Haut-de-France, Réunion et Pays de Loire.

À noter que la région Grand Est a une augmentation nulle depuis la création de l’antenne mulhousienne de l’IFMK d’Alsace en 2011.

Les augmentations du nombre d’étudiants admis s’expliquent essentiellement par des ouvertures d’IFMK :

  • IFMK La Musse en sept 2014 (privé à but non lucratif).
  • IFMK Montbéliard en septembre 2017 (public).
  • IFMK Angoulême en septembre 2020 (privé à but non lucratif).
  • IFMK Nevers en septembre 2020 (privé à but non lucratif).
  • IFMK Meaux en septembre 2020 (privé à but lucratif).
  • IFMK Fontainebleau en septembre 2020 (Universitaire).

La parution au Journal Officiel du 24 janvier 2020 [3] puis au JO du 8 mai 2021 [4] des arrêtés fixant le nombre d'étudiants admis en première année d'études préparatoires au diplôme d'État de Masseur-Kinésithérapeute révèle (la parution) pour la première fois une stabilisation des quotas.

Bibliographie
1. Arrêté du 10 avril 2012 (JO du 18 avril 2012) fixant le nombre d'étudiants à admettre en première année d'études préparatoires au diplôme d'État de masseur-kinésithérapeute.
2. Gouilly P. À propos des quotas dans les IFMK Kinésithérapie, la Revue 127, 2-4 7/2012.
3. Arrêté du 24 janvier 2020 fixant le nombre d’étudiants à admettre en première année d’études préparatoires aux diplômes d’Etat de masseur-kinésithérapeute et de psychomotricien au titre de l’année universitaire 2020-2021.
4. Arrêté du 6 mai 2021 fixant le nombre d’étudiants à admettre en première année d’études préparatoires aux diplômes d’Etat de masseur-kinésithérapeute et de psychomotricien au titre de l’année universitaire 2021-2022.

            Article paru dans la revue “Syndicat National de Formation en Masso-Kinésithérapie” / SNIFMK n°12

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1653914799000