Congrès de la société d’information psychiatrique

Publié le 26 May 2022 à 15:58
#Congrès
#Psychiatre de l'enfant et de l'adolescent


L’AFFEP était présente au congrès de la SIP le 12 et 13 octobre dernier. Nous avons eu l’occasion d’assister à de belles présentations d’internes au cours de la session « communications d’internes » modérée par l’AFFEP. Le psy déchaîné est allé à la rencontre des intervenants et des participants.

Dépression et deuil traumatique chez l’enfant : une association à préciser…
La reconnaissance progressive ces dernières années du deuil compliqué de l’enfant et de l’adolescent en tant qu’entité nosographique autonome suscite des interrogations et un besoin de clarifications quant à ses liens avec d’autres entités parfois proches, pouvant le précéder ou en constituer une complication : le trouble de stress post-traumatique et l’épisode dépressif caractérisé. En particulier, les liens entre deuil compliqué et dépression dans un contexte de deuil sont mal connus. C’est dans ce contexte que l’AFFEP nous a offert une tribune lors du dernier congrès de la SIP pour présenter et discute les résultats  ’un travail de méta-analyse sur cette question (dont nous ne pouvons donner ici les résultats de façon détaillée, car en cours de soumission).

Après avoir présenté les résultats bruts de ce travail, qui retrouvait une association modérée entre dépression et deuil compliqué chez l’enfant, nous avons proposé quelques rappels généraux sur le deuil chez l’enfant et l’adolescent, en illustrant notre présentation par deux films marquants sur cette question : L’Incompris de Luigi Comencini (1966) et Ponette de Jacques Doillon (1996). Nous avons terminé notre intervention par une discussion autour des implications nosographiques et psychopathologiques de cette association(bidirectionnalité ? interaction et majoration du risque ?).

Nous tenons à remercier l’AFFEP pour ce moment d’échange agréable et riche, et en particulier Bénédicte Barbotin, Audrey Fontaine et Sophie Cervello. Terminons en insistant sur la richesse du patrimoine cinématographique pour illustrer certaines questions sémiologiques, nosographiques ou encore socio-politiques, comme l’a bien montré Sophie Cervello dans le cadre de son intervention intitulée « Violence et troubles psychiques au cinéma », lors du même congrès.

Alexis REVET
Interne en psychiatrie

« J'ai pu participer à ces deux présentations de qualité de jeunes collègues motivés devant un auditoire attentif et bienveillant autour du concept de deuil pathologique de l'enfant, de son lien avec la dépression et de la présentation d'un dispositif d'évaluation groupale des jeunes enfants en situation de deuil.

La deuxième communication de Mlle Baron sur l'évaluation de la qualité des relations aux parents à partir de l'étude d'un auto-questionnaire rempli par des collégiens et lycéens en fonction de leur attirance sexuelle.

Malgré quelques interruptions liées à des contingences matérielles, les deux communications ont donné lieu à des échanges stimulants. J'ai pu apprécier l'engagement et les questionnements étayés par les études analysées ainsi que les ouvertures sur des recherches ou applications cliniques complémentaires. ».

Docteur Frédéric CAID, Praticien Hospitalier, Chef de Pôle 33i06,CENON

« Très bons échanges lors de la session communication d'internes lors du congrès de la SIP. Des sujets passionnants et variés permettant de poursuivre le débat au-delà même de la psychiatrie. »

Julien DA COSTA, interne en psychiatrie

« Après la session de l'année dernière à Bruxelles, quelques lillois ont accepté de prêter main forte au comité local d'organisation pour cette année. Encore une fois, l'organisation s'est déroulée dans une ambiance conviviale, et sous le soleil toulousain... Faire partie du comité local d'organisation, ce n'est pas seulement ranger les salles ou installer les intervenants, c'est aussi avoir une place de choix pour assister aux sessions du congrès et pouvoir échanger plus facilement avec les chefs de toute la France (et les voir se déhancher sur le dancefloor !). Que demander de plus à part d'y revenir l'année prochaine ? Les membres de la SIP tiennent chaque année à ce que des internes viennent les aider, alors n'hésitez pas, c'est une très chouette expérience. »

Marion ECK, Interne en psychiatrie

Propos recueillis par
Audrey FONTAINE
Lille

Congrès de la Société de Psychogératrie de Langue Française

Septembre 2017, l’AFFEP s’est rendue à Limoges pour participer au congrès de la Société de Psychogériatrie de Langue Française sur le thème : Passé, Présent, Futur de la psychiatrie de la personne âgée.
Un congrès brillamment organisé pour lequel nous remercions le comité d’organisation de la SPLF ! Et nous tenons à saluer la participation des internes limougeauds qui ont su s’impliquer et par de petits détails faire de ces journées un agréable moment d’échange et de rencontres.

La prochaine édition aura lieu à Marseille en 2018.
Venez nombreux !

Audrey FONTAINE
Lille 

            Article paru dans la revue “Association Française Fédérative des Etudiants en Psychiatrie ” / AFFEP n°21

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1653573496000