Comment créer sa marque de compléments alimentaires ?

Publié le 19 Oct 2023 à 11:36
#Médecin généraliste
#Diététicien
#Nutritionniste

 

COMMENT CRÉER SA MARQUE DE COMPLÉMENTS

ALIMENTAIRES ?

L’usage des compléments alimentaires est très courant aujourd’hui. De nombreuses personnes cherchent des solutions pour combler les lacunes nutritionnelles de leur alimentation. Ce qui fait une belle idée de business, mais comment se lancer dans une telle aventure ? En termes plus clairs, comment créer sa propre marque de compléments alimentaires ? Voici justement par où commencer, les étapes à suivre, et bien entendu, les erreurs potentielles à éviter !

Faire appel à un fabricant expérimenté

Pour créer sa propre et nouvelle gamme de compléments alimentaires, il faut avant tout faire appel à un fabricant expérimenté. Il peut s’agir d’une entreprise qui a déjà fait ses preuves dans l’industrie ou tout simplement un laboratoire nutraceutique en France. Cette entreprise pourra vous aider à concrétiser votre vision de produits de qualité supérieure.

Vous bénéficierez notamment de son expertise en matière de réglementations. Car, faut-il le rappeler, les compléments alimentaires sont soumis à une réglementation stricte dans de nombreuses juridictions. Cela signifie que vous devez non seulement créer un produit sûr et efficace, mais aussi vous conformer à un ensemble de règles. Un fabricant expérimenté a l’expérience de ces réglementations et peut vous guider pour vous assurer que vos produits sont conformes. Il saura même vous fournir des conseils pratiques quant à la formulation de vos produits.

Formuler la composition des compléments alimentaires

Après avoir choisi le fabricant expérimenté pour votre gamme de compléments alimentaires, la deuxième étape consistera à élaborer leur composition. L’entreprise partenaire peut vous guider dans cette phase critique pour obtenir la formule optimale.

Si vous envisagez par exemple de créer une gamme de compléments alimentaires pour améliorer la santé de la peau, il vous faudra choisir des ingrédients adaptés. Vous devrez choisir des ingrédients tels que la vitamine C, le collagène ou des extraits de plantes réputés pour leurs bienfaits cutanés.

Vous devrez également décider de la quantité exacte de chaque ingrédient dans la formule. De plus, la formulation ne se limite pas seulement aux ingrédients. Vous devrez également tenir compte de facteurs tels que la biodisponibilité, la stabilité des ingrédients actifs et la compatibilité des composants de la formule. Votre entreprise partenaire prendra en charge ces aspects techniques pour garantir que votre complément est sûr, efficace et conforme aux normes de qualité.

Rechercher des fournisseurs de matières premières fiables

Si l’étape précédente implique le choix des ingrédients, il faut maintenant vous pencher sur la recherche de fournisseurs de matières premières fiables pour vos produits. En effet, vous devrez trouver des partenaires qui offrent des ingrédients de haute qualité pour vos compléments.

Il ne sera sans nul doute pas question de choisir le fournisseur le moins cher. Vous devriez tenir compte des certifications de qualité, des tests de pureté, de la durabilité de la source et de la réputation du fournisseur dans l’industrie. Si, par exemple, vous ciblez un marché soucieux de l’écologie, vous pourriez rechercher des fournisseurs qui s’engagent dans des pratiques durables.

Dans tous les cas, évitez absolument de vous laisser séduire par des fournisseurs peu connus qui proposent des prix alléchants. Cette erreur pourrait ternir la réputation de votre entreprise si la qualité des matières premières n’est pas au rendez-vous. Il vaut mieux payer un peu plus cher pour garantir la qualité.

Concevoir l’étiquetage et l’emballage

Est-il possible de concevoir un produit, n’importe lequel, sans étiquette ni emballage ? Bien sûr que non. Cette phase garantit non seulement que votre produit est sûr et conforme aux lois en vigueur, mais aussi qu’il communique efficacement avec les consommateurs.

Dans l’Union Européenne, par exemple, l’étiquetage alimentaire est régi par le Règlement (UE) N° 1169/2011. Cela implique des informations obligatoires telles que :

  • La liste des ingrédients dans l’ordre décroissant de leur poids ;
  • Les allergènes ;
  • La quantité nette ;
  • La date limite de consommation ;
  • Les conditions de stockage.

Ces exigences visent à protéger la santé des consommateurs, à garantir la transparence des produits qui leur sont proposés. Aussi, pour en fournir toutes les preuves, vous devrez effectuer des contrôles de qualité stricts pendant la production.

Effectuer des contrôles de qualité stricts pendant la production

Si tant est que vous êtes parvenu à trouver un bon fournisseur et des matières premières de qualité, il n’y a plus grand souci à vous faire. La dernière étape, aussi importante que les précédentes, va consister à effectuer des contrôles de qualité stricts pendant la production. Cela revient tout simplement à garantir que vos compléments alimentaires répondent aux normes les plus élevées en termes de sécurité, d’efficacité et de conformité réglementaire.

En effet, chaque étape de fabrication doit être documentée et respectée à la lettre. À ce propos, n’oubliez pas de recourir à des tests tiers. De temps en temps, faire appel à des laboratoires externes pour des tests de validation peut vous offrir une perspective objective sur la qualité de vos produits. Et alors, vous réussirez sans aucun doute à vous démarquer de vos concurrents sur le marché !

Publié le 1697708203000