Ailleurs en France

Publié le 19 Mar 2024 à 15:48
Article paru dans la revue « AJCV / Digest’Times » / AJCV N°1
#chirurgien
#Urgences
#Chirurgien Digestif
#Chirurgien Général

 


Interview de Raphaëlle DELAPLACE

Interview par Eloïse PAPET, interne au CHU de Rouen

 Eloïse.– : Alors pour cette édition, interview d’une interne de Nancy. Peux-tu nous faire une présentation rapide de toi ?

Raphaëlle.– : Je m’appelle Raphaëlle, je suis en 8ème semestre de chirurgie digestive au CHU de Nancy après un droit au remord de la chirurgie pédiatrique et je suis plus orientée chirurgie colorectale.

Eloïse.– : Venais-tu de Nancy à la base ?

Raphaëlle.– : Pas du tout, j’ai fait tout mon externat à Amiens et c’est pour la chirurgie pédiatrique que je suis arrivée à Nancy, une ville que je connaissais de très loin.

Eloïse.– : Que penses-tu du CHRU de Nancy ? Y a-t-il un internat ?

Raphaëlle.– : Le CHRU de Nancy est composé de 2 pôles un en centre-ville, Central notamment avec les urgences et un à 20 min du centre, Brabois avec la plupart des spécialités chirurgicales. Nous avons un internat qui est en centreville qui possède une vingtaine de chambre avec cuisine équipée, spa et un jardin. C’est là où se déroule les Tonus organisés par notre association d’interne, l’AMIN.

Eloïse.– : Comment est organisé votre service de chirurgie digestive ? (type d’activité, nombre de blocs par jour, nombre d’unités, répartition des internes)

Raphaëlle.– : Nous avons deux services de chirurgie digestive : le service de Chirurgie cancérologique digestive hépato-bilio pancréatique et colorectale du Pr AYAV et le service de Chirurgie viscérale métabolique et cancérologique du Pr BRUNAUD. Le premier traite la pathologie cancérologique hépato-biliaire, colorectale, œsogastrique et un pôle MICI. Le second faisant de la bariatrique, de la chirurgie endocrinienne et de la chirurgie proctologique et fonctionnelle. Les deux se partagent les urgences.

Pour chaque service : il y a 6 postes d’interne. On ne se retrouve que pour les gardes aux urgences. Ils comprennent chacun environ 30 lits. Il y a deux lignes d’astreinte : une par service et une aux urgences. Il y a deux à trois salles de bloc par jour (donc au minimum 4 salles de chirurgie digestive).

Eloïse.– : Vous organisez vous en semaine de salle ou c’est chaque jour un interne différent ?

Raphaëlle.– : Chaque interne s’occupe des patients de son secteur (et donc fait un peu de salle tous les jours). L’interne d’astreinte (lundi, mardi, mercredi, jeudi et VSD) gère les demandes urgentes, les hébergements s’il y a et les avis la journée. Un interne est également détaché pour les consultations pansements.

Eloïse.– : Quel est le rôle des Dr Junior ?

Raphaëlle.– : Le rôle du Docteur junior est similaire à celui d’un assistant avec une supervision en plus.

Eloïse.– : Quelles sont vos périphs ?

Raphaëlle.– : Metz avec deux hôpitaux : le CHR Mercy et l’hôpital Robert Schuman. Ensuite en tant que Dr Junior nous passons également à St Dié des Vosges. D’autres postes vont probablement ouvrir d’ici peu.

Eloïse.– : Quels sont les avantages d’être à Nancy hors travail ? (loisirs/coins sympas aux alentours…)

Raphaëlle.– : Nancy a un très beau centre-ville et c’est très vivant. Nous avons la montagne qui est proche avec de bons coins à randonnée et ski l’hiver. Metz est également une ville très agréable. Le Luxembourg n’est pas loin également.

 

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1710859693000