A la découverte de nouveaux D.I.U.

Publié le 10 May 2022 à 06:35
#Pédiatre

D.I.U. PATHOLOGIES INFECTIEUSES PÉDIATRIQUES

Les microbes sont nos amis, il faut les aimer aussi ! Qui n’a pas été tenté par ce DIU ? Que l’on se destine à la pédiatrie de ville, à la pédiatrie générale, à l’onco-hématologie, à la néonatalogie, ou à la pédiatrie spécialisée, on le sait bien, on aura tous à gérer des pathologies infectieuses ! D’abord, c’est chouette de faire un DIU, c’est une autre façon de se poser des questions, de réfléchir, de revoir un peu de théorie ! Il était difficile de le placer dans notre maquette puisqu’il était concentré en 3 semaines sur le même semestre. Il est maintenant « étalé » sur deux semestres, avec 1 semaine à Lyon, 2 semaines à Paris. Le contenu des cours est très varié entre cours de raisonnement infectieux (antibiothérapie, résistance et épidémiologie bactérienne, immunologie), présentation de maladies infectieuses, communautaires et du voyage, sensibilisation aux terrains particuliers (onco-hématologie, mucoviscidose, prématuré, etc.). L’évaluation consiste en un examen écrit, et un mémoire, qui doit être présenté à l’oral. Le sujet est assez ouvert, et l’étude doit être réalisée dans un service qualifiant en maladies infectieuses. Pour le mémoire, pas de panique ! Les responsables du DIU sont très disponibles pour l’aide aux choix des sujets ! Pour la rédaction, il y a des cours prévus de méthodologie à la dernière session, qui aident aussi ! La majorité des personnes qui assistent au DIU sont des internes. L’intérêt de ce DIU, au-delà de revoir les maladies infectieuses de l’enfant, est de comprendre le raisonnement infectieux, grâce à des cours variés, présentés par des infectiologues, des immunologistes, des pédiatres généralistes ou spécialisés, des microbiologistes, des statisticiens...

Le plus utile pour moi était les cours de bactériologie, où l’on revoit les mécanismes de résistance, les notions de pharmacocinétique/ pharmacodynamie, les notions de pression de sélection. Ça a changé ma pratique en stage, en me faisant mieux poser les questions de choix d’antibiothérapie, de durée de traitement, etc. Bref un DIU, ça ouvre l’esprit !

Petit point négatif quand même : le coût ! Pour une raison mystérieuse, il est assez coûteux par rapport aux autres DIU ! Vous ne regretterez pas de le faire, mais c’est tout de même à prendre en compte !

Contacts
Responsables du diplôme :
Pr. Faye (Paris 7)
[email protected]
Pr. Chalumeau (Paris 5)
[email protected]
Pr. Grimprel (Paris 6)
[email protected]
Pr. Gillet (Lyon)
[email protected]

Article paru dans la revue “Association des Juniors en Pédiatrie” / AJP n°11

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1652157340000