Informations de l'offre
Assistant, Cadre socio-éducatif
Côte-d'Or / Bourgogne-Franche-Comté
Temps plein et temps partiel
CDI

Offre d'emploi Coordonnateur/Coordonnatrice du PTSM 21 et des structures médico-sociales - Centre Hospitalier La Chartreuse

1. DENOMINATION DU POSTE
Grade : Cadre Supérieur Socio Educatif / Cadre Supérieur de Santé
Fonction : Coordonnateur PTSM et Structures médico-sociales
Affectation : Direction des Affaires Générales

2. MISSIONS PRINCIPALES

A. Assurer la mise en œuvre, l’animation et le suivi du plan d’actions PTSM Côte d’Or
- Organiser et mettre en œuvre la démarche projet du PTSM Côte d’Or définie par son Bureau et en cohérence avec les axes stratégiques du PRS 2, la feuille de route SM et les axes du PMP volet SM du GHT,
- Déployer les actions identifiées par la CSSM (Commission Spécialisée Santé Mentale) territoriale et les formaliser dans un plan d’actions, en veillant à intégrer progressivement l’ensemble des partenaires des champs sanitaires, médicosociaux, sociaux, les usagers et les institutions,
- Assurer des missions d’animation, de coordination et d’évaluation au quotidien pour répondre aux priorités du PTSM en lien étroit avec les partenaires du territoire couvert,
- Construire avec les partenaires des outils visant à une meilleure articulation entre les actions de prévention/de soin/d’accompagnement (conventions, fiches de liaison, ..),
- Favoriser une dynamique partenariale structurée au niveau territorial, notamment en renforçant la lisibilité de l’offre sur le territoire par une meilleure interconnaissance mutuelle et la valorisation d’initiatives locales,
- Missions en relation fonctionnelle avec le Délégué Départemental de l’ARS : préparer les CSSM et contribuer à la mise en place et au suivi des Contrats Locaux de Santé Mentale (CLSM) sur le territoire.

B. Gestion des structures médico-sociales
- Coordonne l’organisation et la mise en œuvre des activités de prise en charge dans les structures Médico-Sociales du pôle de réhabilitation ou rattachées à la Direction
- Coordonne et impulse la rédaction et mises à jour des documents à caractère obligatoire : règlements de fonctionnement, projets de service, contrats de séjour, projets personnalisés…
- S’assure du bon fonctionnement des CVS et commissions d’admissions.
- Il assure l’animation, l’encadrement et la gestion des équipes dont il a la charge dans un souci d’efficience constante au service du patient ou du résident.
- Il participe à la mise en œuvre des projets d’établissements, du projet de pôle de réhabilitation et des projets de structures.
- Il participe, en collaboration étroite avec les médecins, cadres référents des structures et le chef de pôle à la mise en œuvre et au suivi des projets.
- Il est garant du respect de la qualité de la prise en charge du patient et du résident.
- Il suit les budgets annexes en lien avec le Directeur avec les assistants de pôle.

C. Animation du réseau des Assistantes Sociales
- Organiser et mettre en œuvre un projet collaboratif des Assistants Sociaux Hospitalier et une démarche projet associée articulée avec la feuille de route du PTSM et du PMP volet SM du GHT,
- Déployer les actions identifiées par une commission dédiée et le formalise le suivi du plan d’actions, en veillant à intégrer progressivement l’ensemble des partenaires utiles,
- Assurer des missions d’animation, de coordination et d’évaluation de la démarche en lien étroit avec les équipes du territoire (GHT/PTSM)
- Participe à l’évaluation annuelle des Assistantes Sociales.

3. ACTIVITES DU POSTE

A. Coordination de la mise en œuvre des axes opérationnels du PTSM : prioritairement sur les fiches actions prévues au Contrat Territorial de Santé Mentale, en lien avec le Directeur des Affaires Générales et le Bureau du PTSM

Actions transversales :
- Fiche action n°1 : Favoriser l’interconnaissance des acteurs autour des dispositifs existants : formation des professionnels, annuaire numérique santé mentale, cartographie des dispositifs
- Fiche action n°2 : Développer un plan de formation à destination de tous les acteurs intervenant auprès des personnes présentant des troubles de santé mentale : offre de formation aux troubles psychiques, organisation de stages croisés, développement des échanges de pratiques
- Fiche action n°3 : Proposer une coordination des acteurs : référentiels linguistiques communs, outils communs de transmission, dossier numérique partagé, réunions de synthèse élargies
- Fiche action n°4 : Développer la co-intervention : Charte d’engagement des acteurs, modélisation d’organisations concertées (admission/sortie secteur psy, logement, urgences, addictions, emploi…)

Actions prioritaires par type de public
- Périnatalité - enfant : Soutenir la parentalité, la prévention, la détection précoce
• Créer un réseau social numérique des parents et/ou PASS santé jeunes 0-8 ans
• Systématiser la mise en place des bilans santé du jeune (via écoles, MG, PMI, EN..),
• Réfléchir à une « parentosphère »
• Coordonner l’action avec les médecins généralistes (bulletin CDOM21, université/formation continue, DAC, MSP, ...)

- Adolescent :
• Mettre en œuvre des actions de prévention dans les dispositifs de droit commun
• Construire un outil à diffuser au collège,
• Une expérimentation à conduire sur deux zones (urbaine et rurale)
• Définir des actions de coordinations autour des situations complexes
• Commission unique avec cahier des charges et charte de fonctionnement
• Engager un travail autour du parcours des mineurs placés sous main de justice

- Adulte : Organiser la prévention et la gestion de la crise : engager un projet de convention multipartite départementale intégrant
• Une définition partagée de la notion de crise et d’urgence (problèmes somatiques, psychiatriques, sociaux, …)
• Un parcours adapté et coordonné et les portes d’entrées (urgences, centre 15, forces de l’ordre, plateforme d’orientation psychiatrique..)
• La réflexion autour d’une équipe mobile de crise

- Personnes âgées :
• Organiser une astreinte téléphonique de psychiatres pour répondre aux médecins généralistes et au personnel des établissements
• Conduire un projet de permanence téléphonique territoriale (en articulation avec les projets enfants, ados, adultes)
• Organiser une offre de séjours d’apaisement
• Organiser des séjours « de rupture » dans les unités de gérontopsychiatrie et de gériatrie

Propose et met en place des outils de territoire pour décliner la feuille de route santé mentale :
- Gestion de cas complexes, retours d’expériences sanitaire–médico-social, EPP inter établissements pour favoriser la coordination entre le secteurs libéral-sanitaire et médico-social
- Contribution à la mise en place des Contrats Locaux de Santé Mentale (CLSM) sur le territoire assisté par le coordonnateur du CLSM :
o Identifier les personnes ressources
o Organiser des séances de concertation entre les professionnels afin de repérer les besoins et attentes des professionnels (poursuite du diagnostic PTSM),
o Mettre en place des commissions par thématiques de santé en vue de proposer des actions telles que stages croisés en immersion, journées d’interconnaissance entre les acteurs du champ de la santé mentale, journées de sensibilisation « grand public » (en lien avec le PTSM),
o Se positionner en appui méthodologique quant à la mise en œuvre des actions et quant à la demande de financement,
o Accompagner la mise en œuvre d’actions et la coordination des acteurs concernés.

B. Organisation générale de l’activité médico-sociale - Référent médicosocial pour la Direction en lien avec le Directeur Adjoint aux Affaires Générales
- Il veille à la cohérence du parcours de prise en charge du résident, favorise les liens entre l’établissement et les partenaires et met en œuvre des organisations permettant d’éviter toute rupture dans la prise en charge.
- Il est le référent pour la mise en relation avec les partenaires et la construction de projets de coopération.
- Dans son champ de compétence, il analyse les tableaux de suivi de l’activité, en mesure les écarts et propose le cas échéant des actions correctives. Il participe aux réunions budgétaires.
- Il prend part à la détermination de l’enveloppe annuelle d’investissement et d’exploitation pour la bonne réalisation des objectifs assignés et participe aux choix en matière d’investissement, de restructurations et de travaux.
- Il a un rôle d’expert et de conseiller technique dans ses domaines de compétence.
- Il apporte sa contribution à la constitution de dossiers dans le cadre de toute modification ou extension d’activité.

C. Animation du réseau des Assistant(e)s Social(e)s
- En qualité de référent du collège des Assistant(e)s social(e)s, construit un réseau et un projet commun.
- Ce projet commun contribue aux actions prioritaires du GHT et du PTSM par le développement des lieux d’analyse des situations complexes :
o Repérage des dispositifs existants et promotion de leur mise en place dans les différents secteurs (objectif : interconnaissance et amélioration continue)
o Développement des lieux de retours d’expérience inter établissements et d’analyses de la pratique professionnelle - secteurs sanitaire, social et médico-social.
o Soutien au développement et à l’animation de la gestion de cas complexes (ex: pédopsychiatrie, gérontopsychiatrie)
- Contribue à l’élaboration d’un plan de formation partagé et institutionnel des structures du pôle et du réseau des assistantes sociales hospitalières
- Organise les réunions, rédaction des comptes rendus, diffusion de l’information.

Fonctions d’encadrement et de coordination
- Encadre le poste de Coordonnateur du Conseil Local de Santé Mentale (CLSM)
- Assure la fonction de référent du collège des Assistant(e)s social(e)s
- Réalise l’évaluation des Assistantes sociales en lien avec les cadres référents des structures
- Coordonne les cadres référents des structures médicosociales

Information, communication et évaluation
Il rend compte du fonctionnement et des prévisions d’évolution dans un rapport annuel d’activité remis au Directeur d’Etablissement et à l’ARS pour le volet PTSM.

4. AUTORITE HIERARCHIQUE
- Directeur des Affaires Générales

5. EXIGENCES DU POSTE

5.1 Formation
- Niveau : Cadre Supérieur Socio-éducatif / Cadre Supérieur de Santé apprécié, CAFERUIS (avec D.E. Assistant de service social) et/ou Master 2 Coordination des politiques publiques ou politiques sociales
- Expérience managériale de 5 ans minimum
- Expérience en psychiatrie appréciée
- Evolution possible sur un poste de D3S

5.2 Connaissance des politiques sociales

- Maîtrise du dispositif d’action sociale et analyse de son évolution.
- Connaissance de l’organisation des soins en psychiatrie.
- Maîtrise de la législation applicable à la prise en charge des personnes âgées, handicapées et atteintes de troubles mentaux.
- Connaissance des techniques d’animation et de communication.
- Savoir-faire en matière de gestion des ressources, encadrement et coordination d’une équipe.

5.3 Expérience

- Encadrement de services de soins de psychiatrie et/ou médico-sociaux
- Participation à des projets institutionnels et à des missions transversales
- Animation de réseau

5.4 Organisation du poste

- Cadre au forfait, poste à temps plein sur 5 jours d’une durée hebdomadaire de travail à 39h00 ouvrant droit à 20 jours de RTT et 28 CA
- Horaires de travail de journée, repos habituels le week-end. Possibilité de réunions en soirée.
- Participation au tour de garde de week-end de l’équipe de direction
- Permis B.

9. RELATIONS DE TRAVAIL LES PLUS FREQUENTES

- Partenaires internes : Directeur et son équipe de direction, Coordonnateur CLSM, Chef de pôle et Cadre Supérieur et Cadre de santé du pôle Réhabilitation, Cadres supérieurs de santé, Cadres des structures.
- Partenaires externes : Bureau PTSM, DD ARS Côte d’Or, membres de la Commission Spécialisée Santé Mentale (CSSM) (collectivités territoriales, EPSM ou CH membres du GHT 21-52, organismes institutionnels...), représentants des usagers en santé mentale, partenaires sanitaires, sociaux et médico-sociaux positionnés sur le territoire, professionnels de santé libéraux, Conseil Départemental, collectivités locales, associations d’usagers et de patients dans le champ de la psychiatrie et de la santé mentale, UDAF, Education Nationale, Justice, Protection Judicaire de la Jeunesse, Services de l’Etat (préfectoraux, DDCSPP, etc…), Maisons d’arrêt, services de police, gendarmerie, CLS, CLSM, ATS, …

Conditions

(Pour postuler à cette offre vous devez être fonctionnaire titulaire)

Candidat ayant postulé à cette offre: 0