Logo du groupe

Mairie de Baule

Profession
Médecin généraliste
Type
public
Secteur géogaphique
Loiret (45)
Inscrits
1
Nombre d'offres
1
Date de création
1655364888
Administrateur
M. rps backoffice

Mairie de Baule

Publié par : rps Crée le : 1655364888
Profession
Médecin généraliste
Type
public
Secteur géo
Loiret (45)
Inscrits
1
Nombre d'offres
1

Suggestion de groupes

Désignation
Titre courant
Présentation de la commune de Baule
Localisation
Localisation
Centre-Val de Loire ; Loiret (45) ; Baule
Aire d'étude pour le domaine Inventaire
Beaugency
Historique
Description historique
Une partie du territoire nord-ouest de la paroisse de Baule a été distraite au bénéfice de Messas lors de l'érection de cette dernière en paroisse le 1er avril 1524 (voir IA45000104). Un plan de 1787 "de la ville et banlieue de Baugency" et un plan de bornage de 1768 réalisé à partir d'un document de 1692, indiquent que les paroisses de Messas, au nord, et de Baule, au sud, étaient séparées des limites orientales du territoire de Beaugency par la voie qui traverse le bourg de Messas à partir de l'église puis par le chemin de Lavau à Messas et une ligne fictive jusqu'à la Loire. On peut donc supposer qu'au début de XVIe siècle cette voie, qui se prolonge du nord au sud, constituait la limite entre les terres de Beaugency et de Baule au-delà de l'église jusqu'à la limite nord de la commune actuelle de Messas. On a relevé sur la commune des vestiges des 15e et 16e siècles (voir Pl. Ib et le tableau correspondant). Le bourg a été coupé perpendiculairement sur le plateau par la nouvelle route royale d'Orléans à Blois entre 1763 et 1768 (actuelle RN 152). La ligne de chemin de fer Paris-Tours par Orléans, posée aux alentours de 1845, traverse le village au lieudit Foisnard parallèlement à cette route tandis que l'autoroute A 10, Aquitaine, achevée en 1975, passe sur le plateau au nord de la commune.
Description
Commentaire descriptif de l'édifice
La commune de Baule, située à l'est du canton, s'étend sur la rive droite de la Loire sur le plateau calcaire de la Petite Beauce et au sud sur le val de la Loire. Le village longe le versant du val vers le sud-ouest, à partir de Baulette, avant de se retourner à peu près perpendiculairement au niveau du cimetière pour se poursuivre sur le plateau où il se divise en deux parties au nord, l'une se dirige vers le sud-ouest et l'autre à l'opposé. On relève la présence de plusieurs écarts dont le principal est Villeneuve. L'habitat n'est pas vraiment isolé excepté sur le val : Maisonneuve, le Grand Val et ruines du Petit Val. La commune est partiellement irriguée par la rivière Mauve qui prend sa source au nord de Meung qu'elle traverse avant de s'écouler sur le val. Un bras se jette dans la Loire à Baule tandis que l'autre poursuit son cours, le long du val, avant de se jeter à son tour dans le fleuve, un peu en amont du pont de Beaugency. L'autoroute A 10 constitue une partie de la limite nord de la commune et la Loire celle du sud. La surface communale est de 1212 ha.
Protection et label
Observations concernant la protection de l'édifice
Edifices et édicules disparus de la commune : l'église primitive Saint-Aignan de Baule brûla dans la nuit du 14 octobre 1861. Elle ne nous est plus connue que par un dessin de Charles Pensée réalisé après l'incendie (voir Doc. 44). Il ne subsiste que les vestiges d'une chapelle, sans doute celle de Saint-Vincent, encore présents sur la parcelle d'implantation de l'ancien presbytère (voir IA45000065). Cette église possédait un remarquable vitrail représentant le Sacrifice d'Abraham et " quelques tableaux d'une exécution qu'on rencontre rarement au sein des campagnes" (Annuaire de la ville et du canton de Beaugency, 1845, p. 126 et 127). La chapelle de l'écart de Villeneuve a été vendue le 6 février 1910 pour être démolie et rasée. L'ancien château de Baule situé à l'emplacement de l'actuel maison dite de l'Avocat a disparu. L'ancien manoir ou château de l'Anglochère fut détruit entre 1841 et 1843. Le moulin à vent du Cormier a disparu vers 1935 (Doc. 60). Il était implanté derrière les parcelles 522, 523 et 524, section F du cadastre correspondant aux n° 340 et 380 de l'actuelle rue des Groix. Le beau puits des XVIe ou XVIIe siècles connu par une carte postale le situant par erreur à Meung-sur-Loire était en fait, avant sa disparition dans les années 1950, sis à Baule 110, rue Jean Bordier devant la façade du bâtiment implanté sur la parcelle n° 337 de la section D du nouveau cadastre (Doc. 62). Le monument commémoratif de la bataille de 1870 a disparu (Doc. 63) ainsi que la tombe du capitaine Guérin dont la plaque est conservée à la mairie (fig. 17). La maison implantée au lieudit " Maisonneuve " sur le val aurait possédé, jusque vers 1980-1985, une charpente à la Philibert de l'Orme du 19e siècle d'après les précisions données par M. Laffray, habitant de Baule.

Offres d'emplois Mairie de Baule