Chargement ...

Institut Hospitalier Franco-Britannique à Levallois-Perret, Hauts-de-Seine, Île-de-France.

Suivre
France -
Public -
10
- Ets' de formation
Créé le
Mardi 22 Janvier 2013 à 16:36
PAR

Présentation Institut Hospitalier Franco-Britannique à Levallois-Perret, Hauts-de-Seine, Île-de-France.

Bienvenue sur le réseau social professionnel reseauprosante.fr de l’Institut Hospitalier Franco-Britannique à Levallois-Perret, Hauts-de-Seine, Île-de-France.

 

 

 

Institut Hospitalier Franco-Britannique

Siège: 4 Rue Kléber

92300- Levallois-Perret, France

Tél : 01 47 59 59 59

 

 

Rejoindre le réseau social professionnel reseauprosante.fr de l’Institut Hospitalier Franco-Britannique à Levallois-Perret, Hauts-de-Seine, Île-de-France.

 

 

L’Institut hospitalier Franco-Britannique offre aux patients un ensemble de soins allant de la naissance aux âges avancés de la vie.

Les différents Services de l’Institut hospitalier Franco-Britannique relevaient jusqu’en 2008, les uns del’Hôpital Notre-Dame du Perpétuel Secours, les autres du Hertford British Hospital. Les activités de ces deux établissements ont alors été fusionnées.

 

                                                       

Site KLEBER (4 rue Kléber)

- Le bâtiment principal (médecine ; chirurgie ; activités médico-techniques : imagerie médicale, explorations fonctionnelles, laboratoire) a été reconstruit en 1987 et à nouveau modernisé en 2007.

- Une construction de 4.600 m², achevée en juin 2012, augmente les capacités d’accueil du site.

En septembre 2012, y ont été installées les URGENCES agrandies et modernisées, assurant un accueil encore amélioré et un traitement plus fluide des patients.

L’Institut de Cancérologie Hartmann a installé dans ce bâtiment le nouveau Centre de Radiothérapie Hartmann.

 

 

Site BARBES (3 rue Barbès)

- Le bâtiment (gynécologie – maternité – obstétrique ; pédiatrie – néonatologie ; activités médico-techniques : bloc opératoire, radiologie, laboratoire) édifié en 1982, rénové à partir de 2006, a fait l’objet de travaux importants en 2009.

- L’extension de la Maternité a donné à celle-ci la possibilité d’accueillir 2500 naissances chaque année.

 

L’Institut hospitalier Franco-Britannique a la volonté de perpétuer la tradition de qualité des soins et d’accueil attentif des patients qui, depuis plus d’un siècle, a toujours caractérisé les deux établissements dont il est héritier.

 

 

Historique :

Les deux hôpitaux (Hôpital Notre-Dame du Perpétuel Secours et Hertford British Hospital) dont les activités ont été regroupées en 2008 sous la dénomination :

 

INSTITUT HOSPITALIER FRANCO – BRITANNIQUE

ont été fondés l’un et l’autre il y a plus d’un siècle.

Les services offerts aux patients sont abrités dans des bâtiments édifiés il y a une vingtaine d’années et modernisés récemment.

 

HISTOIRE DE L’ŒUVRE DU PERPETUEL SECOURS

ET DE L’HOPITAL NOTRE-DAME DU PERPETUEL SECOURS

(celui-ci fonctionnant aujourd’hui avec le Hertford British Hospital,

sous la dénomination de « Institut hospitalier Franco-Britannique »)

 

Association créée en 1885 par Madame de Vatismenil, l’Œuvre du Perpétuel Secours a acquis aussitôt, grâce aux dons généreux de ses fondateurs, un grand terrain à Levallois-Perret.

Aux termes de ses statuts, l’Œuvre avait pour mission première d’édifier et d’assurer le fonctionnement d’un hôpital, dans une banlieue à l’époque assez défavorisée.

L’établissement, que dominait une grande chapelle le signalant de loin à l’attention, fut rapidement construit.

 

Reconnaissance d’Utilité publique

 

L’Œuvre du Perpétuel Secours devait être reconnue d’Utilité Publique dès 1892 en raison des services très appréciés rendus à la population. Le décret d’utilité publique fut signé par le Président Carnot.

 

Hôpital privé à but non lucratif

 

Etablissement hospitalier privé à but non lucratif, l’Hôpital Notre-Dame du Perpétuel Secours – nom sous lequel il devait opérer de 1885 à 2008 – a, dès sa fondation, rapidement développé ses activités.

Les soins dispensés, alors qu’il n’existait pas d’aide sociale, l’étaient à titre gratuit. La vie de l’hôpital était assurée par des praticiens bénévoles. Ce que l’on peut appeler « l’armature » de l’hôpital était confié à des Religieuses Dominicaines de Sainte Catherine de Sienne qui avaient la responsabilité des services hospitaliers ainsi que de l’économat, des services administratifs et de l’hôtellerie.

Les patients appartenaient souvent à une population à faible revenu, alors que n’existait pas, à l’origine et durant longtemps, de régime de protection sociale.

A partir de 1930, les bouleversements économiques, les progrès des techniques médicales, la création des Assurances Sociales, puis de la Sécurité Sociale, devaient marquer l’évolution de l’Hôpital Notre-Dame du Perpétuel Secours.

 

Participation au Service public hospitalier

 

Agréé par la Sécurité Sociale en 1947, l’établissement participe depuis 1977 au Service public hospitalier.Il n’y est pas pratiqué de dépassement d’honoraires.

La diminution des vocations religieuses devait conduire au remplacement progressif des Sœurs Dominicaines, soignantes ou en charge de l’administration, par du personnel laïc. Celui-ci adhérait à l’esprit des fondateurs de l’hôpital, impliquant l’accueil attentif et l’accompagnement du patient et de sa famille, tant au plan hospitalier que moral.

 

Reconstruction totale en 1987

 

En 1987, l’hôpital a été entièrement reconstruit, puis à nouveau modernisé de 2004 à 2007.

Une nouvelle tranche de travaux, intéressant principalement les Urgences a été réalisée en 2012.

 

En 2008, l’Œuvre du Perpétuel Secours a bénéficié de l’apport des activités du «Hertford British Hospital», établissement séculaire d’origine prestigieuse, fondé en 1872 par Sir Richard Wallace.

Depuis, l’activité hospitalière est assurée sous la dénomination de « Institut hospitalier Franco-Britannique ».

 

HISTOIRE DU HERTFORD BRITISH HOSPITAL

(fonctionnant aujourd’hui avec l’hôpital ND du Perpétuel Secours,

sous la dénomination de « Institut hospitalier Franco-Britannique »)

 

Le « Hertford British Hospital », œuvre caritative, fut fondé en 1872 par le généreux philanthrope Sir Richard WALLACE après qu’il ait hérité de la fortune du quatrième Marquis de Hertford.

A l’origine, cet hôpital accueillait les Anglais dans le besoin résidant à Paris. Rapidement, il ouvrit ses portes aux habitants de Levallois et de ses environs.

Outre l’hôpital, Sir Richard Wallace fut le donateur à la ville de Paris des fameuses « fontaines Wallace »

et il a légué à la Grande-Bretagne sa magnifique collection d’art, la « Wallace Collection », visible à Londres.

 

Hôpital très moderne pour l’époque, le Hertford British Hospital attirait des médecins de renom qui y ont exercé dans le courant du XX ème siècle.

Pour assurer son fonctionnement, l’hôpital eut recours aux collectes de fonds, spécialité anglo-saxonne, sous le patronage de la famille royale qui joua un rôle essentiel. La Reine Mère, Queen Elizabeth, fut le président d’honneur du Hertford British Hospital de 1936 à 2003. La «Hertford British Hospital corporation» a évolué au fil du temps ; le neuvième marquis de Hertford en est aujourd'hui le président d’honneur.

 

Hôpital privé à but non lucratif participant au service public hospitalier français

 

L’hôpital est entré dans le système de soins français en 1978, tout en maintenant sa tradition de «nursing» à l’anglaise.

Comme son voisin, l’Hôpital Notre-Dame du Perpétuel Secours, il a pris le statut «d’hôpital privé à but non lucratif participant au service public hospitalier».

Le magnifique bâtiment d’origine, inscrit à l’inventaire des monuments historiques, étant devenu mal adapté à une activité hospitalière, l’hôpital a fait construire de nouveaux bâtiments, 3 rue Barbès, inaugurés en 1982 et progressivement rénovés.

En 2008, les activités du Hertford British Hospital ont été fusionnées avec celles de l’Hôpital Notre-Dame du Perpétuel Secours, l’ensemble de ces activités étant assuré sous la dénomination de « Institut hospitalier Franco-Britannique ».



L’Institut Hospitalier Franco-Britannique en quelques chiffres (2013) :

     - Budget 2013 : 70 millions d’Euros

     - 260 lits et places d’hospitalisation

 

Nota : Les places disponibles en hospitalisation sont désignées sous le terme « Lits » et celles offertes en Hospitalisation de Jour sous celui de « places ».

                                                              

Activité :

     - 50 230  consultations externes (hors passages aux Urgences)

     - 28 614  actes en externe concernant le Laboratoire, l’Imagerie médicale et les Explorations fonctionnelles

     - 53 065 passages aux Urgences

     - 17 037 personnes hospitalisées

     - 7 020  interventions chirurgicales

     - 2 617 accouchements

 

 


 

Site internet de l’Institut Hospitalier Franco-Britannique à Levallois-Perret, Hauts-de-Seine, Île-de-France.

 

Lien vers la fiche hopital.fr de l’Institut Hospitalier Franco-Britannique à Levallois-Perret, Hauts-de-Seine, Île-de-France.

 

Lien vers la fiche FHF de l’Institut Hospitalier Franco-Britannique à Levallois-Perret, Hauts-de-Seine, Île-de-France.

 

Lien vers les offres d’emploi reseauprosante.fr de l’Institut Hospitalier Franco-Britannique à Levallois-Perret, Hauts-de-Seine, Île-de-France.

 

 

Offres d'emplois Institut Hospitalier Franco-Britannique à Levallois-Perret, Hauts-de-Seine, Île-de-France.

VOIR LES 1 OFFRES DE CE RECRUTEUR
Groupes à la une
TMP Worldwide
Public - 1
CARDIOMAINE LE MANS
Public - 1
MAIRIE DE VERNIOZ
Public - 2
  • 1/1

Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux