Logo du groupe

IFSI de la Blancarde

Profession
Infirmier
Type
public
Secteur géogaphique
Bouches-du-Rhône (13)
Inscrits
3
Date de création
1359379000
Administrateur
M. RPS administrateur

IFSI de la Blancarde

Publié par : RPS Crée le : 1359379000
Profession
Infirmier
Type
public
Secteur géo
Bouches-du-Rhône (13)
Inscrits
3

Suggestion de groupes

 

 

 

 

NOS CARACTERISTiQUES :

L'IFSI de la Blancarde se situe dans un cadre agréable, au centre de l'agglomération marseillaise. Géré par une association loi 1901 dite d'utilité publique et non rattaché à une structure hospitalière, l'IFSI offre aux étudiants en soins infirmiers et aux élèves aides-soignants, à travers un partenariat multisectoriel (public, privé, libéral, réseaux de soins...), un confrontation aux différentes logiques du dispositif de soins.

Ces partenariats se traduisent par le nombre et la qualité des intervenants dans l'enseignement des modules, et par la diversité des terrains de stages. Cet éventail des possibles développe chez nos étudiants et élèves la capacité d'adaptabilité et contribue à la construction et à l'évolution de leur projet professionnel.

Depuis sa création en 1925, l'IFSI de la Blancarde a su s'adapter aux évolutions du contexte socio-économique et des poliitiques de santé en proposant un enseignement adapté aux programmes en vigueur.

Toutefois, l'IFSI de la Blancarde a toujours souhaité maintenir un nombre limité d'étudiants afin de proposer un enseignement professionnel basé sur des méthodes pédagogiques dynamiques et interactives. L'accompagnement individualisé des élèves et étudiants est privilégié.

Le quota est de 60 étudiants infirmiers.

La capacité d'accueil pour les aides-soignants est de

  • ·70 élèves en formation continue
  • ·30 élèves en formation discontinue dans le cadre des contrats d'apprentissage.
 

NOS VALEURS PROFESSIONNELLES :

Afin d'exercer de façon optimale "sa profession" d'infirmier ou d'aide-soignant au sein d'une équipe pluridisciplinaire, l'équipe pédagogique met tout en œuvre pour développer chez l'apprenant les capacités suivantes:

  • La loyauté
  • Le respect de l'autorité
  • La neutralité éthique
  • Le respect de l'unicité de la personne soignée
  • le respect de l'autodétermination du bénéficiaire de soins

 

LES VALEURS INSTITUTIONNELLES :

Dans un souci de congruence entre les valeurs professionnelles et la place du formé dans une société en pleine évolution, les valeurs que nous privilégions sont:

  • Des valeurs citoyennes basées sur le respect des règles, des lois, des lieux et des personnes.
  • La tolérance envers l'Autre, l'acceptation de ses différences culturelles et religieuses.
  • La laïcité.
  • Les valeurs démocratiques en donnant la parole aux étudiants lors de séance de régulation des apprentissages et/ou dans la gestion des conflits.

 

  • MODELE CONCEPTUEL DES SOINS
  • Notre conception des soins s'inspire du modèle de Virginia Henderson:
  • "Aider l'individu malade ou en santé, au maintien et au recouvrement de la santé; par l'accomplissement des tâches, dont il s'acquitterait lui-même s'il en avait la force, la volonté ou possédait les connaissances voulues; et accomplir ces fonctions de façon à l'aider à reconquérir son indépendance"

 

NOTRE CONCEPTION DE LA FORMATION :

Notre conception de la formation s'inspire de l'approche constructiviste. Nous voyons la formation comme développement .

  • En référence à l'enseignement de type humaniste, le formateur adopte une posture d'accompagnateur, de facilitateur.
  • Notre type de pédagogie se veut différenciée et personnalisée. L'étudiant, acteur de sa formation est capable d'auto-apprentissage.
  • Notre formation est centrée sur l'apprenant qui doit acquérir les différents savoirs et compétences nécessaires à l'exercice de la profession d'infirmier ou d'aide-soignant.
  • Les modalités de formation et les méthodes pédagogiques s'attachent à développer chez l'apprenant des capacités d'initiative et d'anticipation visant à un exercice professionnel responsable.

 

Pour optimiser vos chances de réussite au concours :

L'IFSI de la Blancarde propose une formation adaptée au profil attendu des étudiants infirmiers

et aux évolutions pédagogiques, où le futur étudiant doit «développer ses capacités d’autonomie

et construire ses propres savoirs en utilisant les nouvelles technologies d’information et de communication »

 

 Des atouts :

Des regroupements à l’IFSI  permettant de mesurer l’acquisition des savoirs et d’évaluer la progression individuelle et collective des apprenants

ne formation à distance via INTERNET avec des contenus pédagogiques et des exercices en lignes corrigés par des formateurs de l'IFSI

Des concours blancs

 

Une préparation adaptée et différenciée aux épreuves spécifiques de la liste 1

 

Des moyens :

Une plateforme qui actualise les informations au quotidien dans le domaine sanitaire et social,

Une immersion dans un IFSI, des contacts avec les étudiants,

Des cadres de santé infirmiers enseignants pour les guider,

Des professeurs de mathématiques et de français,

Un centre de documentation performant,

Des bornes WIFI dans tout l’établissement,

Des ordinateurs portables à disposition des apprenants qui n'ont pas d'internet à domicile

 

Les conditions :

Cette préparation est ouverte à toutes les personnes remplissant les conditions d'inscription au concours: (En référence à l’arrêté du 31 juillet 2009 relatif au diplôme d’infirmier)

  • Les candidats âgés de 17 ans au 31 décembre de l’année en cours.
  • Les titulaires du baccalauréat français ;
  • Les titulaires de l'un des titres énoncés par l'arrêté du 25 août 1969 modifié susvisé, ou d'un titre admis en dispense du baccalauréat français en application du décret n° 81-1221 du 31 décembre 1981 susvisé
  • Les titulaires d’un titre homologué au minimum au niveau IV ;
  • Les titulaires du diplôme d’accès aux études universitaires ou les personnes ayant satisfait à un examen spécial d'entrée à l'université ;
  • Les candidats de classe terminale ; leur admission est alors subordonnée à l'obtention du baccalauréat français. Ils doivent adresser une attestation de succès au baccalauréat à la direction de l’institut de formation en soins infirmiers où ils se présentent dans les délais requis par l’institut ;
  • Les titulaires du diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique qui justifient à la date du début des épreuves, de trois ans d’exercice professionnel.
  • Les candidats justifiant à la date du début des épreuves, d'une activité professionnelle, ayant donné lieu à cotisation à un régime de protection sociale :
    • d'une durée de trois ans pour les personnes issues du secteur sanitaire et médico-social, autres que les titulaires du diplôme d’Etat d’aide-soignant, d’auxiliaire de puériculture et d’aide médico-psychologique,
    • d’une durée de cinq ans pour les autres candidats.

Ces candidats doivent au préalable avoir été retenus par un jury régional de présélection dans les conditions définies aux articles 5 à 10

 

Tarifs & financements :

Vous trouverez les tarifs dans le dossier d'inscription

40 places pour la préparation en liste 1 peuvent être financées par le Conseil Régional via la Mission locale.

Inscriptions et informations supplémentaires

Les inscriptions se font  auprès du secrétariat en fonction des places disponibles à partir du mois de juin.

 

Conditions d'inscription

Peuvent se présenter aux épreuves de sélection :

1° Les titulaires du baccalauréat français ;
2° Les titulaires d'un titre admis en dispense du baccalauréat français en application du décret n° 81-1221 du 31 décembre 1981 susvisé ;
3° Les titulaires d'un titre homologué au minimum au niveau IV ;
4° Les titulaires du diplôme d'accès aux études universitaires ou les personnes ayant satisfait à un examen spécial d'entrée à l'université ;
5° Les candidats de classe terminale ; leur admission est alors subordonnée à l'obtention du baccalauréat français. Ils doivent adresser une attestation de succès au baccalauréat à la direction de l'institut de formation en soins infirmiers où ils se présentent dans les délais requis par l'institut ;
6° Les titulaires du diplôme d'Etat d'aide médico-psychologique qui justifient, à la date du début des épreuves, de trois ans d'exercice professionnel ;
7° Les candidats justifiant, à la date du début des épreuves, d'une activité professionnelle ayant donné lieu à cotisation à un régime de protection sociale d'une durée de trois ans pour les personnes issues du secteur sanitaire et médico-social, autresque les titulaires du diplôme d'Etat d'aide-soignant, d'auxiliaire de puériculture et d'aide médico-psychologique,  ou d'une durée de cinq ans pour les autres candidats.Ces candidats doivent au préalable avoir été retenus par un jury régional de présélection (se renseigner auprès de la Drass)

 

Epreuves du concours d'entrée :

I - EPREUVES ECRITES D'ADMISSIBILITE :

Les épreuves d'admissibilité comprennent :
1° Une épreuve écrite, qui consiste en un travail écrit anonyme d'une durée de deux heures, notée sur 20 points. Elle comporte l'étude d'un texte comprenant 3 000 à 6 000 signes, relatif à l'actualité dans le domaine sanitaire et social. Le texte est suivi de trois questions permettant au candidat de présenter le sujet et les principaux éléments du contenu, de situer la problématique dans le contexte, d'en commenter les éléments, notamment chiffrés, et de donner un avis argumenté sur le sujet. Cette épreuve permet d'évaluer les capacités de compréhension, d'analyse, de synthèse, d'argumentation et d'écriture des candidats ;
2° Une épreuve de tests d'aptitude de deux heures notée sur 20 points.
Cette épreuve a pour objet d'évaluer les capacités de raisonnement logique et analogique, d'abstraction, de concentration, de résolution de problème et les aptitudes numériques.
Pour être admissible, le candidat doit obtenir un total de points au moins égal à 20 sur 40 aux deux épreuves. Une note inférieure à 8 sur 20 à l'une de ces épreuves est éliminatoire.

 

II - EPREUVE ORALE D'ADMISSION :

Les candidats déclarés admissibles par le jury sont autorisés à se présenter à une épreuve d'admission, qui consiste en un entretien  relatif à un thème sanitaire et social. Cette épreuve est destinée à apprécier l'aptitude du candidat à suivre la formation, ses motivations et son projet professionnel.
L'épreuve, d'une durée de trente minutes au maximum consiste en un exposé suivi d'une discussion.
Pour pouvoir être admis dans un institut de formation en soins infirmiers, les candidats doivent obtenir une note au moins égale à 10 sur 20 à l'entretien.

 

Cas particulier des titulaires du diplôme d'Etat d'aide-soignant d'auxiliaire de puériculture :

Les titulaires du diplôme d'Etat d'aide-soignant et du diplôme d'Etat d'auxiliaire de puériculture justifiant de trois ans d'exercice en équivalent temps plein bénéficient d'une dispense de scolarité, sous réserve d'avoir réussi un examen d'admission. Celui-ci, d'une durée de 2 heures consiste en une analyse écrite de trois situations professionnelles. Chaque situation fait l'objet d'une question.
Cet examen permet d'évaluer l'aptitude à poursuivre la formation, notamment les capacités d'écriture, d'analyse, de synthèse et les connaissances numériques.
Les candidats doivent obtenir une note au moins égale à 15 sur 30 à cette épreuve.
Le nombre total d'aides-soignants ou d'auxiliaires de puériculture admis par cette voie est inclus dans le quota de l'institut de formation et ne peut excéder 20 % de celui-ci

 

Dispense de scolarité: 

Les aides-soignants et les auxiliaires de puériculture ayant réussi l'examen d'admission sont dispensés des unités d'enseignement correspondant à la compétence 3 du référentiel infirmier défini à l'annexe II « Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens » (soit : UE 2.10.S1 « Infectiologie hygiène » ; UE 4.1.S1 « Soins de confort et de bien-être » ; UE 5.1.S1 « Accompagnement dans la réalisation des soins quotidiens». Ils sont également dispensés du stage de cinq semaines prévu au premier semestre.

 

Cas particulier des titulaires d'un diplôme d'infirmier obtenu en dehors de l'Union européenne :

Les titulaires d'un diplôme d'infirmier ou autre titre ou certificat permettant l'exercice de la profession d'infirmier obtenu en dehors d'un Etat membre de l'Union européenne ou d'un autre Etat partie à l'accord sur l'Espace économique européen ou de la Principauté d'Andorre ou de la Confédération suisse peuvent bénéficier, sous réserve de réussite à des épreuves de sélection, d'une dispense de scolarité pour l'obtention du diplôme d'Etat d'infirmier.

Pour se présenter aux épreuves de sélection, les candidats adressent à l'institut de formation en soins infirmiers de leur choix un dossier d'inscription comportant :
1° La photocopie de leur diplôme d'infirmier (l'original sera fourni lors de l'admission en formation) ; 2° Un relevé du programme des études suivies, précisant le nombre d'heures de cours par matière et par année de formation, la durée et le contenu des stages cliniques effectués au cours de la formation ainsi que le dossier d'évaluation continue, le tout délivré et attesté par une autorité compétente du pays qui a délivré le diplôme ; 3° La traduction en français par un traducteur agréé auprès des tribunaux français de l'ensemble des documents prévus aux 1° et 2° ; 4° Un curriculum vitae ; 5° Une lettre de motivation. (Les dispositions du 2° ne s'appliquent pas aux candidats bénéficiant de la qualité de réfugié politique)

 

Les épreuves de sélection :

sont au nombre de trois : une épreuve d'admissibilité et deux épreuves d'admission:

L'épreuve d'admissibilité consiste en une épreuve écrite et anonyme de 2 heures comportant l'étude d'un cas clinique en rapport avec l'exercice professionnel infirmier suivi de cinq questions permettant, en particulier, d'apprécier la maîtrise de la langue française, les connaissances dans le domaine sanitaire et social, les capacités d'analyse et de synthèse et les connaissances numériques. 
Pour être admissible, le candidat doit obtenir à cette épreuve une note au moins égale à 10 sur 20.
Les candidats déclarés admissibles par le jury sont autorisés à se présenter aux épreuves d'admission consistant en une épreuve orale et une mise en situation pratique, organisées au cours d'une même séance.
L'épreuve orale, d'une durée de trente minutes maximum, consiste en un entretien en langue française avec deux personnes membres du jur, à partir de la lecture du dossier d'inscription et permet d'apprécier le parcours professionnel du candidat et ses motivations. Elle est notée sur 20 points.
L'épreuve de mise en situation pratique, d'une durée d'une heure, dont quinze minutes de préparation, porte sur la réalisation de deux soins en rapport avec l'exercice professionnel infirmier.
Cette épreuve doit permettre aux deux mêmes membres du jury d'apprécier les capacités techniques et gestuelles des candidats. Elle est notée sur 20 points.
Pour être admis dans un institut de formation en soins infirmiers, les candidats doivent obtenir un total de points au moins égal à 30 sur 60 aux trois épreuves de sélection.

Le directeur de l'institut de formation en soins infirmiers, après avis du conseil pédagogique, est habilité à dispenser les candidats admis en formation de certaines unités d'enseignement et de stages. Cette décision est prise en fonction du niveau de formation initiale d'infirmier des candidats, du résultat à l'examen d'admission prévu à l'article 30 et de leur expérience professionnelle

 

Cas particulier des candidats de première année commune des études de  santé (PACES) :

L'Arrêté du 21 décembre 2012 modifie l'arrêté du 31 juillet 2009  relatif au diplôme d'Etat d'infirmier avec l'article 26bis : "Sont  dispensés des épreuves écrites d'admissibilité :
1°- Les candidats non admis à poursuivre des études médicales,  odontologiques, pharmaceutiques ou de sage-femme et ayant validé les  unités d'enseignement de la première année commune aux études de santé,
2° - Les candidats inscrits à la première année commune aux études de  santé. L'admission de ces candidats est subordonnée à la réussite des  unités d'enseignement de la première année commune aux études de santé.

Pour se présenter à l'épreuve orale d'admission prévue à l'article 16,  ils déposent dans chacun des instituts :

- une copie d'une pièce d'identité ;
une attestation de validation des unités d'enseignement de la  première année commune aux études de santé datant de moins d'un an au  moment de l'inscription.

Pour les candidats visés au 2°, leur admission est subordonnée à la  réussite des unités d'enseignement de la première année commune des  études de santé. L'attestation de validation de ces unités  d'enseignement est produite à la direction de l'institut de formation  en soins infirmiers où ils sont admis dans les délais requis par  l'institut.

Le nombre total de candidats admis par cette voie est inclus dans le  quota de l'institut de formation et ne peut excéder 10 % de celui-ci.

Les candidats admis sont dispensés de quatre unités d'enseignement :
UE 1.1. S1 "psychologie, sociologie, anthropologie" ;
UE 2.1. S1 "biologie fondamentale" ;
UE 2.2. S1 "cycles de la vie et grandes fonctions" ;
UE 2.11. S1 "pharmacologie et thérapeutiques".
Le temps dégagé par cette dispense de scolarité peut être consacré,  après avis du conseil pédagogique, à favoriser l'adaptation de ces  étudiants à la poursuite de leurs parcours. Les candidats dispensés peuvent, à leur demande, suivre les quatre  unités d'enseignement précités

 

Préparer le concours :

 

 

Concours IDE :

Inscription :

Du 29/10/2012 Au 15/02/2013

Epreuve d'Admissibilité :

16/03/2013

Epreuve d'Admission :

Non communiquée

Résultat du concours :

Non communiquée

 

Coordonnées :

IFSI de la Blancarde 
39, boulevard de la Blancarde
13004 MARSEILLE
Tél. : 04 91 34 20 48
Fax : 04 91 85 51 77
Site Internet : http://www.ifsilablancarde.com
Email : [email protected]

 

 

 

 
Réseau Pro Santé, Réseau social professionnel dédié aux professionnels de la santé, médical, paramédical et administratif. Recrutement : offres d'emploi et de poste, de stage, de formation, de remplacement, de cession, en exercice libéral et humanitaires. Création et adhésion à des réseaux publics ou privés de tous types. Rubrique Médicapedia et santé publique. Partenaire officiel de laFHF (Fédération Hospitalière de France). Vous êtes médecin, soignant ou administratif : rejoignez vos confrères!   http://reseauprosante.fr/
Aucune donnée