Chargement ...

IFSI Daumezon

Suivre
Nord (59) -
Public -
2
- Ets' de formation
Créé le
Mardi 29 Janvier 2013 à 12:13
PAR

Présentation IFSI Daumezon

 

 

 

 

Présentation : 

Depuis 1992, l’institut de formation en soins infirmiers “Georges Daumezon” situé à Saint-André-lez-Lille forme au métier d’infirmier.
A raison de 105 étudiants par année, des milliers de professionnels issus de notre institut font carrière dans le domaine de la santé.
Une équipe pédagogique de 18 formateurs permanents associe à son enseignement les savoirs et le savoir-faire de professionnels qualifiés et de professeurs d’université. Une équipe gère l’environnement administratif, logistique, matériel et financier.

 

Les locaux se répartissent entre salles de cours magistraux, de travaux dirigés, de travaux pratiques et espace multimédia.
Un centre de documentation géré par l’EPSM de l’agglomération lilloise est ouvert aux étudiants ainsi qu’un self pour se restaurer.

 

L’institut de formation en soins infirmiers “Georges Daumezon” situé à Saint-André-lez-Lille (Nord) dispense un enseignement théorique complété par des temps de formation clinique realisés sur des lieux d’activité de soins.

La politique formative de l’IFSI repose sur le référentiel de formation et les objectifs définis par l’arrêté du 31 juillet 2009.

 

Cette formation s’inscrit désormais dans l’architecture européenne des études supérieures et permettra aux étudiants aux soins infirmiers inscrits en première année à compter de la rentrée 2009 de se voir délivrer, conjointement au Diplôme d’Etat, le grade de licence à partir de 2012.

La durée de la formation est de 3 ans équivalant à 4 200 heures, soit 6 semestres de 20 semaines chacun.
L’enseignement comprend une formation clinique de 2 100 heures et une formation théorique de 2 100 heures sous la forme de :
- cours magistraux (750 heures)
- travaux dirigés (1 050 heures) : temps d’enseignement obligatoire réunissant au maximum 25 étudiants. Ils servent à illustrer, approfondir et compléter un cours magistral en introduisant des données nouvelles qui peuvent être théoriques ou pratiques, à réaliser
des exposés, exercices, travaux divers et à travailler sur des situations cliniques.
- travaux personnels guidés (300 heures) : temps de travail où les étudiants effectuent eux-mêmes certaines recherches ou études, préparent des exposés, des écrits, des projets, réalisent des travaux demandés ou encore rencontrent leur formateur et bénéficient
d’entretiens de suivi pédagogique.

 

Le Diplôme d’Etat d’Infirmier s’obtient par l’obtention des 180 crédits européens correspondant à l’acquisition des dix compétences du référentiel :
1- Evaluer une situation clinique et établir un diagnostic dans le domaine infirmier ;
2- Concevoir et conduire un projet de soins infirmier ;
3- Accompagner une personne dans la réalisation de ses soins quotidiens,
4- Mettre en ?uvre des actions à visée diagnostique et thérapeutique,
5- Initier et mettre en ?uvre des soins éducatifs et préventifs,
6- Communiquer et conduire une relation dans un contexte de soins,
7- Analyser la qualité et améliorer sa pratique professionnelle,
8- Rechercher et traiter des données professionnelles et scientifiques,
9- Organiser et coordonner les interventions soignantes,
10- Informer et former des professionnels et des personnes en formation.

 

Répartition des 180 crédits européens :
• 120 ECTS pour l’enseignement en institut de formation (dont les unités d’intégration qui portent sur l’étude des situations de soins) dont :
     * Sciences contributives au métier infirmier (42 ECTS)
     * Sciences et rôles infirmiers (66 ECTS)
     * U.E. transversales dont l’anglais (12 ECTS)
• 60 ECTS pour l’enseignement clinique en 7 stages :
     * semestre 1 : stage de 5 semaines
     * semestres 2, 3, 4 et 5 : stage de 10 semaines
     * semestre 6 : stage de 15 semaines au total en deux périodes de 10 semaines maximum.

 

Les unités d’enseignement couvrent 6 champs :
1. sciences humaines, sociales et droit
2. sciences biologiques et médicales
3. sciences et techniques infirmières, fondements et méthodes
4. sciences et techniques infirmières, interventions
5. intégration des savoirs et posture professionnelle infirmière
6. méthodes de travail.

Le référentiel de formation du diplôme d’Etat d’infirmier est ainsi constitué de 36 matières de formation réparties dans 59 unités  d’enseignement pour permettre une progression pédagogique cohérente.

 

Les stages sont de quatre types :
1. soins de courte durée (auprès de personnes atteintes de pathologies et hospitalisées)
2. soins en santé mentale et en psychiatrie (auprès de personnes hospitalisées ou non)
3. soins de longue durée et soins de suite et de réadaptation (auprès de personnes qui requièrent des soins continus dans le cadre d’un traitement ou d’une surveillance médicale, en établissement dans un but de réinsertion, ou une surveillance constante et des soins en hébergement)
4. soins individuels ou collectifs sur des lieux de vie (auprès de personnes ou groupes qui se trouvent dans des lieux de vie – domicile, travail, école…)

 

Chaque compétence s’obtient de façon cumulée :
1- par la validation de la totalité des unités d'enseignement en relation avec la compétence
2- par l’acquisition de l’ensemble des éléments de la compétence évalués lors des stages
3- par la validation des actes, activités et techniques de soins évalués, soit en stage, soit en institut de formation

 

Scolarité gratuite, seuls les droits d'inscription annuels sont à régler ainsi que des droits complémentaires liés à l'universitarisation de la formation infirmière, l'achat de tenues de stage en 1ère année d'études et la formation aux gestes et soins d'urgence de niveau 2 (soit environ 1 000 € pour les 3 années d'études).

Sous certaines conditions, les étudiants peuvent bénéficier d’aides émanant de différents organismes : voir Aides financières.

L’entrée en institut de formation en soins infirmiers requiert la réussite à un concours.

Pour être admis à effectuer les études conduisant au diplôme d’Etat d’infirmier, les candidats doivent être âgés de 17 ans au moins au  31 décembre de l’année des épreuves de sélection.

Peuvent se présenter aux épreuves de sélection :
- Les titulaires du baccalauréat français
- Les titulaires de l’un des titres énoncés par l’arrêté du 25 août 1969 modifié, ou d’un titre admis en dispense du baccalauréat français en application du décret n° 81-1221 du 31 décembre 1981
- Les titulaires d’un titre homologué au minimum au niveau IV
- Les titulaires du diplôme d’accès aux études universitaires ou les personnes ayant satisfait à un examen spécial d’entrée à l’université
- Les candidats de classe terminale ; leur admission est alors subordonnée à l’obtention du baccalauréat français.
- Les titulaires du diplôme d’Etat d’aide médico-psychologique justifiant à la date du début des épreuves, de trois ans d’exercice professionnel
- Les candidats justifiant à la date du début des épreuves, d’une activité professionnelle, ayant donné lieu à cotisation à un régime de protection sociale :
     - d’une durée de trois ans pour les personnes issues du secteur sanitaire et médico-social, autres que les titulaires du diplôme d’Etat d’aide-soignant, d’auxiliaire de puériculture et d’aide médicopsychologique ;
     - d’une durée de cinq ans pour les autres candidats.

Ces candidats doivent au préalable avoir été retenus par un jury régional de présélection – dossier à retirer à la D.R.A.S.S. de leur lieu de résidence. (La procédure de présélection comprend une épreuve sur dossier et 1 épreuve écrite de français).

 

Les épreuves de sélection sont au nombre de 3 :
- 2 épreuves d’admissibilité :
      * Etude d’un texte comprenant 3 000 à 6 000 signes, relatif à l’actualité dans le domaine sanitaire et social. Ce texte est suivi de trois questions permettant de présenter le sujet et les principaux éléments du contenu, de situer la problématique dans le contexte, d’en commenter les éléments notamment chiffrés, et de donner un avis argumenté sur le sujet. (Cette épreuve d’une durée de 2 heures est
notée sur 20 points et permet d’évaluer les capacités de compréhension, d’analyse, de synthèse, d’argumentation et d’écriture des candidats.)
      * Tests d’aptitude. (Cette épreuve d’une durée de 2 heures est notée sur 20 points et permet d’évaluer les capacités de  raisonnement logique et analogique, d’abstraction, de concentration, de résolution de problème et les aptitudes numériques).

Pour être admissible, le candidat doit obtenir un total de points au moins égal à 20/40 aux deux épreuves. Une note inférieure à 8/20 à l’une des épreuves est éliminatoire.

- 1 épreuve d’admission : entretien de 30 minutes maximum avec trois personnes, membres du jury : un infirmier cadre de santé exerçant dans un I.F.S.I., un infirmier cadre de santé exerçant en secteur de soins, une personne extérieure à l’établissement formateur, qualifiée en pédagogie et/ou en psychologie (Cet entretien, consistant en un exposé relatif à un thème sanitaire et social suivi d’une discussion, est noté sur 20 points. Il est destiné à apprécier l’aptitude du candidat à suivre la formation, ses motivations et son projet professionnel.)

Pour être admis, le candidat doit obtenir une note au moins égale à 10/20 à l’entretien.

Vous pouvez augmenter vos chances de réussite en vous inscrivant à notre préparation au concours.

 

Sous certaines conditions, des reports d’admission sont possibles.

Dispenses de scolarité :
1- Les titulaires du diplôme d’Etat d’aide-soignant et du diplôme d’Etat d’auxiliaire de puériculture justifiant de trois ans d’exercice en équivalent temps plein bénéficient d’une dispense de scolarité sous réserve d’avoir réussi un examen d’admission. Cet examen, d’une durée de 2 heures, consiste en une analyse écrite de trois situations professionnelles. Chaque situation fait l’objet d’une question.
Cet examen permet d’évaluer l’aptitude à poursuivre la formation, notamment les capacités d’écriture, d’analyse, de synthèse et les connaissances numériques.
Les candidats doivent obtenir une note au moins égale à 15/30 à cette épreuve.
Le nombre total d’aides-soignants ou d’auxiliaires de puériculture admis par cette voie est inclus dans le quota de l’institut de formation et ne peut excéder 20 % de celui-ci.
Les aides-soignants et les auxiliaires de puériculture ayant réussi l’examen d’admission sont dispensés des unités d’enseignement correspondant à la compétence 3 du référentiel infirmier « Accompagner une
personne dans la réalisation de ses soins quotidiens », soit :
      - UE 2.10.S1 « Infectiologie hygiène » ;
      - UE 4.1.S1 « Soins de confort et de bien-être » ;
      - UE 5.1.S1 « Accompagnement dans la réalisation des soins quotidiens ».
Ils sont également dispensés du stage de 5 semaines prévu au premier semestre. Le temps dégagé par cette dispense de scolarité peut être consacré, après avis du conseil pédagogique, à favoriser l’adaptation de ces étudiants à la poursuite de leurs parcours.
2- Les titulaires d’un diplôme d’infirmier ou autre titre ou certificat permettant l’exercice de la profession d’infirmier obtenu en dehors d’un Etat membre de l’Union européenne ou d’un autre Etat partie à l’accord sur l’Espace économique européen ou de la Principauté d’Andorre ou de la Confédération suisse peuvent bénéficier, sous réserve de réussite à des épreuves de sélection, d’une dispense de scolarité pour l’obtention du diplôme d’Etat d’infirmier.

(Le nombre total de candidats admis dans un institut de formation en soins infirmiers à ce titre au cours d’une année donnée s’ajoute au quota d’étudiants de première année attribué à cet institut pour l’année considérée, sans pouvoir excéder 2 % de ce quota. Lorsque l’application de ce pourcentage conduit à un nombre décimal, ce nombre est arrondi au nombre entier supérieur.)

Les épreuves de sélection sont au nombre de trois :
- une épreuve d’admissibilité,
- deux épreuves d’admission.

L’épreuve d’admissibilité consiste en une épreuve écrite et anonyme comportant l’étude d’un cas clinique en rapport avec l’exercice professionnel infirmier, suivi de cinq questions permettant en particulier d’apprécier la maîtrise de la langue française, les connaissances dans le domaine sanitaire et social, les capacités d’analyse et de synthèse et les connaissances numériques.
Cette épreuve consiste d’une durée de deux heures est notée sur 20 points.
Pour être admissible, le candidat doit obtenir à cette épreuve une note au moins égale à 10/20. Les candidats déclarés admissibles par le jury sont autorisés à se présenter aux épreuves d’admission, consistant en une épreuve orale et une mise en situation pratique, organisées au cours d’une même séance :
- l’épreuve orale, d’une durée de 30 minutes maximum, consiste en un entretien en langue française avec deux personnes membres du jury :
      * un infirmier cadre de santé exerçant dans un institut de formation en soins infirmiers ;
      * un infirmier cadre de santé exerçant en secteur de soins.
Cette épreuve permet, à partir de la lecture de son dossier d’inscription, d’apprécier le parcours professionnel du candidat et ses motivations. Elle est notée sur 20 points.
- l’épreuve de mise en situation pratique, d’une durée d’une heure, dont quinze minutes de préparation, porte sur la réalisation de deux soins en rapport avec l’exercice professionnel infirmier.
Cette épreuve doit permettre aux deux mêmes du jury d’apprécier les capacités techniques et gestuelles des candidats. Elle est notée sur 20 points.
Pour être admis dans un institut de formation en soins infirmiers, les candidats doivent obtenir un total de points au moins égal à 30/60 aux trois épreuves de sélection.

Le directeur de l’institut de formation en soins infirmiers, après avis du conseil pédagogique, est habilité à dispenser les candidats admis en formation de certaines unités d’enseignement et de stages. Cette décision est prise en fonction du niveau de formation initiale d’infirmier des candidats, du résultat à l’examen d’admission et de leur expérience professionnelle.

3- Autres dispenses accordées sous certaines conditions : Celles-ci concernent les sages-femmes, les médecins, les étudiants en médecine ayant validé la 2ème année de la 2ème partie du 2ème cycle des études médicales, les masseurs kinésithérapeutes, ergothérapeutes, pédicures podologues, manipulateurs d’électroradiologie médicale,…

  • Je souhaite m'inscrire au concours d'entrée qui aura lieu en Avril-Mai 2013. Je devrai ensuite télécharger le dossier d'inscription, à partir du mois de janvier 2013, au concours d'entrée en formation en soins infirmiers, sachant que l'inscription n'est effective qu'après réception du dossier accompagné des pièces obligatoires.

                > Pour télécharger le dossier d'inscription, cliquer ici.

 

Vous pouvez augmenter vos chances de réussite en vous inscrivant à notre préparation au concours.

Sous certaines conditions, les étudiants peuvent bénéficier d’aides émanant de différents organismes :

- Bourse d’études allouées par le conseil régional Nord-Pas de Calais
Le dossier est à constituer dès l’admission.

- Allocation d’aide au retour à l’emploi
Accordée aux demandeurs d’emploi, titulaires de l’allocation de base (Pôle emploi).

- Prêts étudiants
Se renseigner dans les agences bancaires.

- Financement par votre établissement public ou privé dans le cadre de la formation continue

 

L’institut de formation en soins infirmiers “Georges Daumezon situé à Saint-André-lez-Lille (Nord) propose une préparation au concours d’entrée aux IFSI.
 

Deux cycles de formation sont proposés :

Le cycle "Etudiants" s'adressant aux élèves de terminale, bacheliers, personnes titulaires de l'ESEU ou du DAEU, personnes titulaires d'un titre ou diplôme homologué au minimum au niveau IV, personnes autorisées à se présenter aux épreuves par le jury régional de présélection, titulaires du Diplôme d'Etat d'Aide Médicopsychologique ayant 3 ans d'exercice professionnel - (Pour le cycle 2013 : 57 heures 30 - 240 €).

Objectifs : Préparer les candidats aux 3 épreuves de sélection : Culture générale / Tests psychotechniques / Entretien

Date : du  18 au 27 février sur une amplitude de 8h45 à 17h et les mercredi 6 et 13 mars de 14 à 17h.

Attention : le cycle de préparation est complet.

Le cycle "Professionnels" s'adressant aux titulaires du Diplôme d'Etat d'Aide-Soignant et du Diplôme d'Etat d'Auxiliaire de Puériculture justifiant de 3 ans d'exercice professionnel en l'une ou l'autre de ces qualités. PAS DE SESSION DE PREPARATION EN 2013

Objectifs : Préparer les candidats à l'examen d'admission : Analyse de trois situations professionnelles. Cet examen permet d'évaluer l'aptitude à suivre la formation notamment les capacités d'écriture, d'analyse, de synthèse et les connaissances numériques.

Les cours sont dispensés principalement durant les vacances de février.
En vous inscrivant, vous approfondissez les connaissances nécessaires aux épreuves du concours d’entrée et augmentez vos chances de réussite.

 

 

IFSI Daumezon 
Etablissement Public de Santé Mentale de l'agglomération Lilloise
117, avenue de Lattre de Tassigny
59350 SAINT-ANDRE-LEZ-LILLE
Tél. :  03 28 38 51 08
Fax : 03 28 38 51 49
Site Internet : http://www.formation-sante-nord.fr/
Email : [email protected]

 

Réseau Pro Santé, Réseau social professionnel dédié aux professionnels de la santé, médical, paramédical et administratif. Recrutement : offres d'emploi et de poste, de stage, de formation, de remplacement, de cession, en exercice libéral et humanitaires. Création et adhésion à des réseaux publics ou privés de tous types. Rubrique Médicapedia et santé publique. Partenaire officiel de laFHF (Fédération Hospitalière de France). Vous êtes médecin, soignant ou administratif : rejoignez vos confrères!   http://reseauprosante.fr/

 

 

 


Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux