Chargement ...

Association Hôpital Saint-Jacques à Paris

Suivre
Paris (75) -
Public -
1
- Ets' privés / non lucratifs
Créé le
Vendredi 22 Mars 2019 à 15:59
PAR

Présentation Association Hôpital Saint-Jacques à Paris

Association Hôpital Saint-Jacques
37, rue des Volontaires
75730 PARIS CEDEX 15
 

SAINT-JACQUES ET L'HOMÉOPATHIE

L'hôpital Saint Jacques a été fondé à partir d'une souscription publique lancée en 1867 par un groupe de médecins qui soigne avec dévouement les pauvres de la capitale par une nouvelle thérapeutique, l'homéopathie, fondée quelques années plus tôt par un médecin novateur devenu célèbre, Samuel Hahnemann.

Alors que l'homéopathie vient de rencontrer un large succès dans la guérison du choléra à travers le monde, la mission de l'hôpital Saint Jacques est reconnue d'utilité publique le 13 juillet 1878 par décret du président de la République, Mac Mahon.

Premier hôpital homéopathique de France

Les grands noms de l'homéopathie, continuateurs de l'oeuvre d'Hahnemann, fondateurs de l'homéopathie française, vont se succéder à l'Hôpital Saint Jacques qui devient alors une référence mondiale en la matière, la France représentant à la fois le berceau et le phare de l'homéopathie diffusée à travers le monde.

En 1884, l'hôpital Saint Jacques quitte les lieux de sa première fondation, rue Saint Jacques, pour s'installer plus largement rue des Volontaires où il ne cessera de s'agrandir, en assumant tout au long du XXème siècle sa mission de premier hôpital homéopathique de France. En 2000, l'hôpital Saint Jacques, qui n'a cessé de moderniser ses équipements pour répondre toujours mieux aux besoins de la santé publique, doit mettre fin à son activité hospitalière.

Héritier de la tradition homéopathique

Héritier et dépositaire de la tradition homéopathique française, l'Hôpital Saint Jacques, privé désormais de son activité hospitalière, n'en continue pas moins à poursuivre sa mission - par le développement d'un centre de santé polyvalent orienté vers l'homéopathie, - par le soutien apporté à l'enseignement et à la diffusion de l'homéopathie.

Un centre de santé orienté vers l'homéopathie

Le centre de santé Saint Jacques continue d'offrir aux patients la possibilité de consulter des homéopathes généralistes et spécialistes renommés qui travaillent en synergie avec un large éventail d'allopathes réputés disposant d'un plateau technologique de pointe.

L'enseignement et la diffusion de l'homéopathie

Saint Jacques poursuit sa mission d'enseignement et de diffusion de l'homéopathie assumée par l'hôpital jusqu'en 2000. Il héberge et soutient plusieurs écoles d'homéopathie françaises et internationales, contribuant en toute indépendance à l'étude, la recherche, l'enseignement et la diffusion de la science homéopathique, dans le droit fil de la tradition hahnemanienne dont il est dépositaire.

 

L’association Hôpital Saint Jacques est propriétaire d’un ensemble immobilier sis 37, rue des Volontaires au nord du XVème arrondissement de Paris. Cet ensemble immobilier construit à partir de 1884, demeure le témoin de la prospérité de l’hôpital homéopathique Saint Jacques qui a cessé son activité en l’an 2000. Il abrite aujourd’hui un centre médical dont l’activité est orientée en particulier vers l’homéopathie dans la tradition de l’hôpital Saint-Jacques.
Il est le siège de deux écoles qui assurent le développement et la promotion de l’homéopathie.
En 2006, à l’occasion de la cessation définitive de l’activité hospitalière, l’hôpital Saint-Jacques s’engage à redistribuer ses locaux, rationaliser sa gestion et restructurer ses activités de centre médical et d’enseignement de l’homéopathie.

L’aile gauche du bâtiment est louée à La Fondation Lejeune

L’aile droite abrite le centre de santé

Le pavillon central est réservé au pôle Homéopathie

 

Sa mission est ainsi définie par les statuts joints au décret de reconnaissance de l’association :
«recueillir et soigner gratuitement ou au prix d’une faible rétribution les malades indigents de la ville de Paris. Une consultation entièrement gratuite et quotidienne est attachée à cet établissement».
Les prescriptions de cette mission d’utilité publique correspondent aujourd’hui à l’application du tarif conventionné de la sécurité sociale (secteur 1), des mutuelles et de la CMU.
Au-delà des changements, demeure la mission d’ouvrir aux patients nécessiteux l’accès à la gratuité des soins, et aux patients disposant de revenus modestes une prise en charge optimale des soins qui leur sont dispensés.
«Une consultation gratuite et quotidienne» fait obligation d’ouvrir chaque jour ouvrable la consultation aux patients sans rendez-vous dits «tout venant», même sans urgence médicale.

La référence à l’homéopathie ne figure ni dans le décret, ni dans les statuts. En reconnaissant officiellement l’existence de l’Hôpital Saint Jacques, il n’appartenait pas aux pouvoirs publics de déterminer les méthodes thérapeutiques mises en œuvre à partir du moment où elles sont conformes à la déontologie de la profession.
La vocation homéopathique de l’Hôpital Saint Jacques résulte d’une réalité historique : le souci constant depuis sa création jusqu’à ce jour d’entretenir la pratique et l’enseignement de l’homéopathie.

Vocation générale : apporter une réponse de qualité aux besoins de santé d’une patientèle de proximité, assurer une prise en charge globale au travers de coopérations internes et externes, offrir l’accessibilité à toutes les catégories socio-économiques de la population.
Vocation spécifique : enseigner, diffuser et promouvoir la thérapeutique homéopathique et défendre les intérêts de la profession dans une coexistence équilibrée et complémentaire avec les autres compétences médicales.


Fédération Hospitalière de France
Fédération des Etablissements Hospitaliers & d'Aide à la Personne
resah idf
What's Up Doc, partenaire de Réseau Pro Santé
Vidal.fr - La base de données en ligne des prescripteurs libéraux