Témoignage : fédération française de cardiologie (FFC)

Publié le 24 May 2022 à 20:02
#Chirurgien
#Cardiologue

Rôles et Missions auprès des jeunes cardiologues !

Interview du Pr Angoulvant : Président de la commission scientifique de la Fédération Française de Cardiologie, Vice-Président national et Président de l’Association de Cardiologie du Centre-Val de Loire.

Qu’est-ce que la Fédération Française de Cardiologie (FFC) ?
Quand et par qui a-t-elle était créée ? Est-elle en lien avec la SFC ?
La Fédération Française de Cardiologie (FFC), a été fondée en 1964 par deux cardiologues chercheurs et cliniciens les Prs Lenègre et Soulier. Elle a été reconnue d’utilité publique en 1977 et est la première association de lutte contre les maladies cardiovasculaires (MCV). Elle rassemble 27 associations régionales représentant 263 Clubs Coeur et Santé.

Elle ne bénéficie d’aucune subvention publique et vit grâce à la générosité des donateurs et de quelques mécénats d’entreprise n’appartenant pas à l’industrie pharmaceutique.

Elle s’organise grâce à 1600 bénévoles et 300 cardiologues bénévoles qui donnent de leur temps et de leur énergie pour la faire fonctionner.

Elle n’a pas de lien avec la Société Française de Cardiologie, qui elle est la société savante des cardiologues. Cependant, les deux associations sont domiciliées dans le même bâtiment à la « Maison du Coeur » à Paris 12ème.

Quelles sont les missions de la FFC ?
Elle a pour objectif quatre grands champs d’actions :

  • La Prévention avec comme objectif la sensibilisation de la population aux maladies cardiovasculaires et leur dépistage.
  • Financer la recherche en médecine cardiovasculaire.
  • Accompagner les malades à travers l’information des patients sur leur maladie mais aussi à travers les « Clubs Coeur et Santé ». Ce sont des clubs qui proposent de l’activité physique adaptée aux patients atteints de pathologie cardiovasculaire, afin de continuer leur rééducation (phase 3).
  • Initiation aux gestes qui sauvent, à visée du grand public.

« Financer la recherche », est-ce que cela concerne les jeunes cardiologues ?
Oui, bien sûr et c’est même la 1ère source de financement des jeunes cardiologues qui souhaitent faire de la recherche (internes, assistants, jeunes PH, …).

L’argent provient exclusivement des dons recueillis par la FFC et depuis 2017, en moyenne 3 millions d’euros par an sont alloués au financement de la recherche ce qui est considérable.

Des appels d’offre permettent de sélectionner les projets les plus intéressants/méritants/novateurs.

Concernant les jeunes médecins, seuls les internes inscrits ou médecins titulaires de l’un des DES suivants peuvent en bénéficier : cardiologie, médecine vasculaire, de chirurgie thoracique et cardiovasculaire, chirurgie vasculaire, pédiatrie avec FST en cardiologie pédiatrique et congénitale.


Les jeunes chercheurs représentent en moyenne 50 % du nombre de soutiens et 35 % des montants attribués.

Quelles sont les différentes aides à la recherche dont peuvent bénéficier les jeunes cardiologues ?
Lorsqu’on fait de la recherche, il y a 2 types de financements nécessaires, celui destiné au matériel indispensable à la recherche (réactifs, molécules, modèles animaux, logiciels, …) et celui destiné à rétribuer le chercheur. La FFC propose de financer ces deux aspects, en octroyant différentes bourses.

Quelles sont les aides proposées par la FFC pour financer le salaire du jeune cardiologue pendant ces années de recherche
Bourse de Master 2 Recherche (20 000 €/an)

Chaque année, la FFC propose cette bourse ouverte aux internes, CCA, assistants, anciens CCA et anciens assistants en poste ou ayant été en poste il y a moins de 2 ans. Une trentaine de candidatures sont déposées chaque année et environ une quinzaine de candidats financés suite à la délibération du jury. Il est bien sûr nécessaire d’être inscrit dans un programme de master 2 recherche pour candidater et donc, avoir au préalable validé un Master 1.

Les thèmes de recherche sont libres mais doivent évidemment être en lien avec la cardiologie.

Bourse de mobilité à l’étranger, pour 1 à 2 ans (35 000 € la première année, 20 000 € la deuxième année)
Peuvent candidater à cette bourse les internes, CCA, assistants, anciens CCA, anciens assistants, PH, PHU ou MCU-PH qui ont un projet de recherche à l’étranger, et le plus souvent un projet universitaire par la suite. Les candidats doivent être titulaire d’un Master 2 recherche. La FFC reçoit entre 10 et 15 candidatures et en finance 4 à 6 selon les années. Le jury est très attentif au projet recherche qui doit être robuste et détaillé. Cette bourse ne peut être accordée pour seulement se former à une technique à l’étranger (TAVI, ablation, Mitraclip,…). Le thème est libre également.

Quelles sont les aides proposées par la FFC pour financer le matériel nécessaire au projet de recherche ?
Ce sont des bourses allouées à une équipe entière, et qui peuvent donc se combiner avec les bourses citées au-dessus si l’on fait partie d’une équipe/laboratoire de recherche.

Subventions thématiques (50 000 €/an) Chaque année, la FFC met l’accent sur quelques thèmes de recherche qu’elle souhaiterait mettre en avant (« MCV chez la femme », « Prévention des MCV », « Sport et Coeur », « Mort Subite » sont les thèmes de l’année 2020), les équipes qui travaillent sur ces thèmes peuvent donc candidater et être encouragées par cette bourse.

Aide au démarrage – Programme « IMPULSION » (30 000 €/an)
C’est un programme de soutien aux jeunes équipes de recherche ou bien à un projet novateur/original par sa technique ou son concept (ex : Projet de recherche sur « Coronavirus et le risque cardiovasculaire »).

Dotation de recherche (100 000 € maximum pour 2 ans)
Destiné à des projets de recherche le plus souvent faisant collaborer des équipes cliniques et fondamentales.

Projets Collaboratifs (300 000 €)
A l’intention des projets d’excellence qui doivent être multicentriques et pluridisciplinaires, avec la vocation de faire progresser la recherche transversale et clinique.

Comment candidater aux différentes aides ?
Toutes les informations concernant les bourses, les dates limites de dépôt de dossier, ainsi que les dossiers de candidatures sont à retrouver sur le site de la FFC (www.fedecardio.org), section « Recherche en cardiologie ».

Pour le dépôt des dossiers de candidature aux bourses de Master 2 et Mobilité de cette année, la date limite était le 31 mars 2020.

Quelles sont les contreparties/retours demandés par la FFC aux bénéficiaires de ces bourses ?
Afin de bénéficier de l’ensemble de la bourse, la FFC demande aux jeunes cardiologues bénéficiaires des bourses, de réaliser un rapport scientifique de leur activité vers la moitié de leur année. C’est aussi la condition pour obtenir la 2ème partie de la bourse (Elle est versée en 2 fois).

Il faudra s’engager à citer la FFC dans toutes les publications et communications dont ce travail de recherche fera l’objet.

Enfin, il faudra être présent à la « Remise des Bourses », événements organisés lors des JESFC à visée médiatique, et il pourra aussi vous être demandé de réaliser des opérations de communications pour les donateurs et d’expliquer votre travail, avec une version vulgarisée pour le grand public.

Article paru dans la revue “Collèges des Cardiologues en Formation” / CCF N°11

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1653415344000