S’informer pour se former : le "qui-est ce ?" des associations

Publié le 17 May 2022 à 00:50
#chirurgien
#Europe
#International
#Gynécologue-obstétricien

AGOF, ENTOG, WATOG, ENTOG, EBCOG... que d'abréviations barbares pour désigner des associations de gynécologues !! Voici un petit résumé pour te remettre les idées au clair et ainsi mieux comprendre qui gouverne le petit monde de la gynécologie.

A l'international

La FIGO : Fédération Internationale des Gynécologues Obstétriciens. Car non, la FIGO ne fait pas que des classifications des cancers ! Elle regroupe des médecins du monde entier. Elle élabore des recommandations internationales, des avis d'experts, des classifications… et permet une collaboration internationale au sein de notre spécialité. Cette association à vu le jour en 1954. Elle se réunit lors de son congrès mondial tous les 3 ans. Le dernier à eu lieu à Vancouver en 2015, le prochain aura lieu à Rio en 2018

La WATOG : World Association for Trainees in Obstetrics and Gynecology. C'est l'association internationale des Gynécologues en formation, dans les 10 premières années suivant le début de l'internat. Créée en 2012 sous l'impulsion du Dr Olivier Ami, ancien président de L'Agof, elle est soutenue par la FIGO. Elle réunit tous les 3 ans des internes du monde entier lors du congrès de la FIGO.
Elle est scindée en plusieurs continents, qui assurent la communication au sein des pays voisins : Europe (ENTOG), Asie, Amérique du Nord, Amérique du Sud, AustralieOcéanie et Afrique.
Elle a de nombreux projets et notamment s'assurer de la présence d'une association nationale dans chaque pays du monde afin d'améliorer de manière globale la formation des internes. Son site internet permet l'échange d'icônographies et de discussions sur des sujets spécialisés de notre profession www.watog.org

En Europe

L'EBCOG : European Board and College in Obstetrics and Gynaecology est une association européenne qui se réunit chaque année en mai. Elle est à l’Europe ce que le CNGOF est à la France. Le dernier congrès était à Turin, le prochain sera à Lubjiana en Slovénie et Paris aura la chance d'accueillir la session de 2018 ! Le Président actuel est français : Dr Jacky Nizard.

L'ENTOG : European Network of Trainees in Obstetrics and Gynaecology a été créée en 1997. www.entog.eu
Son rôle est avant tout de recenser les associations nationales européennes afin d'aider les pays à améliorer la formation des internes. La Présidente actuelle est le Dr Anna Aabakke.
Son événement phare est l'échange entre internes européens qui a lieu tous les ans, les 3 jours précédant le congrès de L'EBCOG. Lors de ces journées, une quarantaine d'internes européens a la chance de visiter et de vivre dans la peau des internes du pays d'accueil. Des réunions sont aussi organisées afin d'échanger sur les différentes formations des internes. Par exemple, le thème à Turin était "créer et gérer une association nationale", et le prochain thème à Paris sera sur la place de l'interne en salle d'accouchement et les manœuvres du siège et des jumeaux.

En France

Le CNGOF : Collège National des Gynécologues Obstétriciens Français. Créé en 1970, il regroupe un ensemble de PUPH et PH français spécialisés qui élaborent chaque année des recommandations présentées lors du congrès annuel en décembre. Le principe essentiel est d’unifier la gynécologie et l’obstétrique en France en assurant un développement et un progrès perpétuel des pratiques. Ils sont l'autorité nationale en matière d'avis d'experts et de recommandations. www.cngof.fr

L'Agof : Association des Gynécologues Obstétriciens en Formation. Créée en 1996, elle concerne et représente les internes de gynécologie obstétrique jusqu'à 1 an après la fin de l'internat. Son rôle est d'organiser des congrès (dont le plus gros, les Jngof, est couplé aux journées du CNGOF en décembre), d'assurer une unité entre les différentes régions, d'informer les internes sur les événements durant l'année (congrès, journées de formation, jeux concours, offre de poste, etc.) et bien entendu de vous tenir informé grâce au journal trimestriel : le fameux Cordon Rouge ! D'autres projets sont en cours, notamment la création d'une application mobile Agof, la sortie d'un livre de cas clinique pour l'ECN, l'organisation de l'accueil des internes européens en 2018...

Elle représente officiellement les internes sur le plan national et permet ainsi d'émettre l'avis des internes lors, par exemple, de projets de réforme du cycle de l'internat. C'est pourquoi il est important de cotiser chaque année !!

L'AIGM : C'est l'association nationale des internes en Gynécologie médicale créée en 2003.

Les associations régionales

Créées par les internes afin d'organiser des événements à visée pédagogique ou conviviale, les associations régionales sont un tremplin pour les internes. Pour exemple, l’ALCCIAGO (Association Lilloise des Chefs de Clinique, Internes et Assistants de Gynécologie Obstétrique) est l'association Lilloise créée en 1997. Plus récemment, en 2014, les marseillais ont créé l'AMIGO, Association Marseillaise des Internes en Gynécologie Obstétrique

Beaucoup de régions ne possèdent pas d'association spécifique à la spécialité et sont organisées autour de leur référent et de l’association générale des internes, qui les représentent à l'échelon local. La liste des référents est mise à jour régulièrement et est disponible sur le site internet de L'Agof (www.agof.info). Très souvent, c'est l'interne référent du DES qui est aussi référent Agof, mais le poste peut aussi être partagé pour qui veut s'investir plus dans L'Agof !

Un des projets de L'Agof est d'unir un peu plus les référents afin de communiquer sur les formations régionales et le fonctionnement de l'internat de gynécologie obstétrique. C'est pourquoi L'Agof organisera un week-end des référents en mai 2017 !

D'autres associations permettent aussi aux internes et aux seniors de se regrouper et d'offrir des avantages pour ses membres
La SFCO : Société Française de Chirurgie Oncologique
L'AJCO : Association des Jeunes Chirurgiens Oncologues

Et c'est sans compter les sociétés savantes spécialisées qui existent sur les thèmes tels que la colposcopie, l'échographie fœtale, la gynécologie médicale…

Au vu de cet article, si tu es parvenu au bout, l'envie pourrait te prendre de t'intéresser à la vie associative qui ne vit que pour la qualité de la formation des internes (à quelques apéros près).

Parisien ? Tu veux échanger et partager tes expériences professionnelles avec des tas d'internes européens ? Aide-nous à accueillir les prochains internes en mai 2018 à Paris (oui, il faut un agenda à long terme) et à préparer leur arrivée !

De partout ailleurs ? Tu as envie de créer une association locale pour améliorer à la source ton internat et celui de tes co-internes ? Écris-nous et nous te donnerons les clés pour arriver à réaliser ce petit rêve.

Article écrit par amour pour toutes les généreuses personnes qui se donnent pour cette vie associative. Yes we can !

M. BARBIER
Interne à Marseille
Article paru dans la revue “Association des Gynécologues Obstétriciens en Formation” / AGOF n°13

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1652741431000