Réforme du 3 ème cycle des études médicales

Publié le 1653503746000


Préambule

La réforme du troisième cycle des études médicale est une réforme technique, globale et complexe aux enjeux multiples.
Elle génère ainsi de nombreuses questions et inquiétudes chez les professionnels concernés.
Certains textes réglementaires étant encore en concertation (statut des étudiants en phase 3), quelques détails peuvent encore être modifiés.
Les termes ou abréviations suivis d’un astérisque sont définis dans le glossaire en fin de dossier.

La réforme
Objectifs et principales mesures
L’objectif est d'améliorer la formation théorique et pratique des internes en la modernisant tout en proposant une formation plus précoce et plus complète, sans allonger la durée des études. Pour les tutelles, il s’agit de mieux répondre aux besoins de santé en proposant une architecture de l'internat permettant d'anticiper le futur exercice de l'étudiant dès son choix à l'ECN

Le diplôme d'études spécialisées (DES*) devient un diplôme nécessaire et suffisant à l'exercice de la spécialité, les diplômes d'études spécialisées complémentaires (DESC*) sont ainsi remplacés pour la plupart par des formations incluses dans certains DES* (options et FST*), voire par des DES* à part entière (urgences, gériatrie,…).

Historique
En quelques dates, retrouver les étapes clés de la réforme

Le déroulement actuel de l’internat…
Jusqu’a  maintenant, l’internat est une succession de semestres dans différents services hospitaliers.
Ces semestres sont réalisés en fonction des postes disponibles pour l’interne qui choisit ses stages, chaque semestre, en fonction de son ancienneté (nombre de semestres validés) et de son rang de classement aux ECN*.
D’une faculté a  l’autre, l’ordre de réalisation de ces stages est très hétérogène.
L’encadrement attendu pour donner un agrément a  un terrain de stage est le même quel que soit le niveau de formation de l’interne.

Et son devenir…

La nouvelle structure de l'internat est divisée en trois phases sur 4 à 6 ans selon les spécialités ; excepté en médecine générale : 2 phases en 3 ans.
Le but est d’établir une progression selon les phases des connaissances et des compétences de l’interne, avec des objectifs par phase et un contrat pédagogique à respecter.
Les stages seront agréés pour une ou plusieurs phases pour chaque spécialité (agrément dit « principal » ou « complémentaire »). Les choix de stages au cours du DES* se feront donc sur des listes différentes selon la phase de la spécialité dans laquelle l’étudiant se trouve.
Les connaissances et compétences seront évaluées de manière régulière par une commission locale de coordination de spécialité. Il en existera pour chaque spécialité dans chacune des villes d’internat. Sa mission sera de s'assurer de l'organisation et du respect de la formation suivie par l'étudiant et de son accompagnement, à l'appui du contrat de formation. Elle sera présidée par le coordonnateur local, et regroupera des médecins ainsi que des référents étudiants.

Formation théorique
Chaque interne disposera d’un portfolio numérique et d’un accès sur le volet « 3ème cycle » de SIDES en tantqu’interface de e-learning.

Le temps de travail restera inchangé avec notamment 8 demies-journées en stage, et 2 demies-journées hors-stage :
> 1 demi-journée de formation sous responsabilité du coordonnateur
> 1 demi-journée de formation en autonomie.

En parallèle, des enseignements par simulation pourront compléter les enseignements classiques.

Suivi pédagogique
Le parcours des futurs promotions sera suivi par le coordonnateur, ainsi que la commission locale de coordination de spécialité.

Un « référent » pourra être désigné pour participer à leur suivi en assistant le coordonnateur.

La phase 1 : phase socle
C'est la phase d'acquisition des connaissances de bases de la spécialité qui se fera dans des terrains de stage agréés avec théoriquement un fort niveau d'encadrement. Elle dure un an ou deux (biologie médicale). Un contrat de formation est établi à la fin de la phase socle et définit les objectifs pédagogiques et le parcours de formation avec le choix d’option/FST*. Ce contrat est révisable tout au long de la phase 2. L'interne participera à des enseignements transversaux communs avec d'autres spécialités sur une plateforme en ligne d'e-learning.

La phase 2 : phase d'approfondissement
Pendant cette phase, l’interne continue sa formation et devra avancer puis soutenir obligatoirement sa thèse avant la fin de celle-ci. La non validation de thèse entraînerait en effet un redoublement au sein de la phase 2. Les stages hors subdivision (« inter-CHU ») ou à l’étranger seront possibles à partir de cette phase.

L