Pour ne rien rater : les derniers articles EMC en ligne

Publié le 16 May 2022 à 21:41
#IA
#Gynécologue-obstétricien

Traité EMC Obstétrique

  • L. Mandelbrot. Infection par le virus de l'immunodéficience acquise et grossesse. EMC (Elsevier Masson SAS), Obstétrique, 5-039- D-40, 2011
  • C. Boyer-Neumann. Hémostase et grossesse. EMC (Elsevier Masson SAS), Obstétrique, 5-043- A-10, 2011

Traité EMC Gynécologie

  • C. Louis-Sylvestre, A. Cheikhelard, A. Pelet, C. Crétolle, I. Gernet, M. Polak, E. Thibaud. Aplasies utérovaginales. EMC (Elsevier Masson SAS), Gynécologie, 123-A-10, 2011
  • E. Bois, C. Clément, O. Graesslin. Vulvodynies essentielles. EMC (Elsevier Masson SAS), Gynécologie, 162-A-20, 2011
  • A.-C. Philippe, G. Ferron, A. Martinez, C. Pomel. Prise en charge chirurgicale des rechutes des tumeurs épithéliales de l'ovaire. EMC (Elsevier Masson SAS), Gynécologie, 630-K-10, 2011
  • Ray-Coquard, E. Pujade-Lauraine, P. Pautier, P. Méeus, P. Morice, I. Treilleux, P. Duvillard, J. Alexandre, M.-C. Vacher-Lavenu, F. Selle, J.-P. Guastalla, C. Lhommé. Tumeurs rares de l'ovaire : stratégies thérapeutiques et organisation de la prise en charge. EMC (Elsevier Masson SAS), Gynécologie, 680-A-50, 2011

Traité EMC Radiologie et imagerie médicale : Génito-urinaire - Gynéco-obstétricale – Mammaire

  • M. Guesmi, B. Leloutre, A. Geoffray. Imagerie de l'appareil génital féminin chez l'enfant et l'adolescente. EMC (Elsevier Masson SAS), RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE : Génitourinaire - Gynéco-obstétricale - Mammaire, 34- 590-A-10, 2011
  • C. Salem, J. Chopier, I. Thomassin-Naggara. Affections rares du sein. EMC (Elsevier Masson SAS), RADIOLOGIE ET IMAGERIE MÉDICALE : Génito-urinaire - Gynéco-obstétricale - Mammaire, 34-800-A-20, 2011

Traité EMC Techniques chirurgicales – gynecologie

  • J.-P. Lucot, P. Debodinance, N. Coutty, M. Cosson. Hystérectomie vaginale pour pathologies bénignes. EMC (Elsevier Masson SAS), Techniques chirurgicales - Gynécologie, 41-650, 2011
  • S. Bendifallah, J.-M. Levaillant, A. Gervaise, H. Fernandez. Cure de cloisons utérines par hystéroscopie opératoire. EMC (Elsevier Masson SAS), Techniques chirurgicales - Gynécologie, 41-675, 2011
  • X. Carcopino, J.-L. Mergui, W. Prendiville, C. Taranger-Charpin, L. Boubli. Traitement des néoplasies intraépithéliales du col de l'utérus : laser, cryothérapie, conisation, résection à l'anse. EMC (Elsevier Masson SAS), Techniques chirurgicales - Gynécologie, 41-685, 2011
  • C. Uzan, S. Gouy, P. Morice. Lymphadénectomie lomboaortique par laparotomie. EMC (Elsevier Masson SAS), Techniques chirurgicales - Gynécologie, 41-734-D, 2011
  • M. Cosson, J.-P. Lucot, C. Rubod, D. Vinatier, P. Collinet. Cure de la fistule obstétricale rectovaginale en un temps selon Musset. EMC (Elsevier Masson SAS), Techniques chirurgicales - Gynécologie, 41-870, 2011
  • E. Leblanc, V. Samouelian, L. Boulanger, P. Collinet, F. Narducci. Traitement chirurgical des néoplasies intraépithéliales vulvaires. EMC (Elsevier Masson SAS), Techniques chirurgicales - Gynécologie, 41-886, 2010

Le cancer de l’endomètre : nouveautés
Classifications des types histologiques
le TYPE 1 : ADENOCARCINOME ENDOMETRIOIDE (avec 3 grades : 1, 2 et 3 en fonction du contingent indifférencié)
le TYPE 2 : CARCINOME A CELLULES CLAIRES, CARCINOMES PAPILLAIRES SEREUX, CARCINOSARCOME

Les traitements diffèrent selon le niveau de risque de la maladie :

  • Risque bas :
    Stade IA + grade 1 ou 2 du TYPE 1 histologique
  • Risque intermédiaire :
    Stade IA + grade 3 du TYPE 1 histo
    Stade IB + grade 1 ou 2 du TYPE 1 histo
  • Risque élevé :
    Stade IB + grade 3 du TYPE 1 histo
    Et TOUS LES TYPES 2, quel que soit le stade
    Et tous les stades I + emboles lymphatiquesa

Le traitement chirurgical en général :
De l’hystérectomie totale + annexectomie à l’hystérectomie totale + annexectomie + curage pelvien + curage lombo-aortique et iliaque commun + omentectomie infracolique + cytologie + biopsies péritonéales
Si curage pelvien = iliaque externe et interne complet
Si curage lombo-aortique = jusqu’à la veine rénale gauche et ganglions iliaques communs
La tendance actuelle est à un traitement moins « agressif » chirurgicalement pour les risques bas, et plus – avec une prise en charge s’apparentant à celle d’un cancer ovarien- pour les risques élevés.

Pour les risques bas : HYSTERECTOMIE TOTALE et ANNEXECTOMIE Pour les risques élevés : HYSTERECTOMIE TOTALE, ANNEXECTOMIE, OMENTECTOMIE INFRACOLIQUE, CURAGES PELVIEN, CURAGE LOMBO-AORTIQUE
Pour les risques intermédiaires les curages sont optionnels, et chaque équipe adapte les recommandations en fonction de leurs habitudes.

Classification FIGO anatomochirurgicale (nouveauté 2009)
Stades I Tumeur limitée au corps utérin
IA : Tumeur limitée à l’endomètre ou ne dépassant pas la moitié du myomètre
IB : Tumeur envahissant la moitié du myomètre ou plus de la moitié du myomètre Stades

II Tumeur envahissant le stroma cervical mais ne s’étendant pas au-delà de l’utérus Stades

III Extensions locales et/ou régionales comme suit IIIA : Séreuse et/ou annexes**
IIIB : Envahissement vaginal et/ou paramétrial** o
IIIC : Atteinte des ganglions lymphatiques régionaux**
IIIC1 : Ganglions pelviens IIIC2 : Ganglions lomboaortiques +/- ganglions pelviens Stades

IV* Extension à la muqueuse vésicale et/ou intestinale et/ou métastases à distance
IVA : Extension à la muqueuse vésicale et/ou intestinale o
IVB : Métastases à distance incluant les métastases intra-abdominales et/ou ganglions inguinaux

Article paru dans la revue “Association des Gynécologues Obstétriciens en Formation” / AGOF n°05

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1652730094000