Point sur les neoplasies – Neuroendocrines bronchiques

Publié le 1706026535000

Les néoplasies neuroendocrines bronchiques sont des tumeurs d’origine épithéliale avec une différenciation neuroendocrine. La classification de l’OMS de 2015, actualisée en 2021 (1) distingue les néoplasies neuroendocrines en fonction de leur grade malignité :

Lésion pré-invasive Hyperplasie neuroendocrine pulmonaire diffuse idiopathique (DIPNECH)
Tumeurs neuroendocrines (bien diff érenciées) Les carcinoïdes typiques (CT) Tumeur de bas grade (G1)
Les carcinoïdes atypiques (CA) Tumeur de grade intermédiaire (G2)
Les carcinomes neuroendocrines Carcinomes neuroendocrines à grandes cellules
Carcinomes neuroendocrines à petites cellules

Cette classification OMS 2021 distingue les  tumeurs neuroendocrines repose selon certains critères, comme suit :

  Carcinoïde typique Carcinoïde atypique Carcinome
neuroendocrine à
grandes cellules
Carcinome
neuroendocrine à
petites cellules
Mitoses/mm2 < 2 2 à 10 > 10 > 10
Nécrose non Possible nécrose focale oui oui
Morphologie neuroendocrine oui oui oui oui
Index Ki67 0 - 5 % jusqu’à 30 % 30 - 100 % 30 - 100 %
Expression TTF1 Souvent positive
dans les tumeurs
périphériques
Souvent positive
dans les tumeurs
périphériques
positive positive
Expression p40 non non possible possible

Dans cet article, nous nous concentrerons sur les lésions pré-invasives et les tumeurs carcinoïdes bronchiques.

Lésions pré-invasives  : hyperplasie neuroendocrine pulmonaire diffuse idiopathique (DIPNECH)