Passer le concours de Ph : 2ème étape, l’épreuve orale

Publié le 1652770233000


Vous avez envoyé votre dossier de candidature dans les temps et avez reçu votre convocation pour aller passer une demi-heure à Rungis. Bravo. La deuxième partie du concours est orale. Pour le concours de type I, il s’agit d’un entretien avec le jury (notée sur 100 points). Pour le concours de type II, l’épreuve orale évalue les connaissances professionnelles (notée sur 200 points).

L’entretien avec le jury
Nous vous conseillons d’arriver bien avant l’heure, certains ne se présentent pas à l’épreuve orale, et il est ainsi possible de soutenir plus tôt que l’heure initiale prévue.

Le jury est composé de 4 membres, nommés par tirage au sort. La composition du jury n’est pas diffusée avant l’épreuve, elle est affichée sur le lieu, le jour des auditions.

Il est fortement conseillé de présenter un diaporama Power Point lors de cet entretien, mais rien n’est strictement obligatoire. Si vous préparez un Power Point, imprimez-le en plusieurs exemplaires, à distribuer au jury si le rétroprojecteur ne fonctionne pas le jour J.

La présentation est constituée de 3 parties équilibrées (en 10 minutes) :

  • Parcours personnel avec travaux publiés, posters et communications orales en congrès (avec leurs dates).
  • Poste actuel avec activité et missions actuelles, à l’échelle du service et à l’échelle de l’hôpital ; activités extrahospitalières (participations aux congrès, associations, sociétés savantes).
  • Projets au sein du service et au sein de l’établissement. Il faut montrer que vous êtes attendu, que vous postulez un poste précis, prévu pour vous, insister sur le côté « équipe » « institution ». Il faut aussi savoir répondre aux questions relatives à votre service : les chiffres d’activité, le nombre de lits, le nombre d’ETP de médecins, etc.

L’épreuve orale de connaissances professionnelles
Il s’agit d’une question « simple » qui peut toucher tous les domaines de la gériatrie (cardiologie, endocrinologie, neurologie, chutes, etc.). Vous avez un temps de préparation de 15 minutes avant de présenter à l’oral votre réponse qui devra être structurée .

A la fin de la semaine des oraux de la spécialité gériatrie, la liste des candidats reçus est disponible sur le site du Centre National de Gestion (CNG).

Enfin, vous recevrez à votre domicile le relevé de vos notes, par épreuve. Les candidats avec la moyenne seront reçus.

Vous n’êtes pas encore titularisé. Une fois les postes publiés officiellement, il vous faudra candidater dans les 15 jours sur le poste vous concernant, en envoyant un dossier de candidature avec accusé de réception auprès de votre hôpital et auprès du CNG.

Ce dossier comprend (pour l’hôpital et pour le CNG) :

  • Un acte de candidature.
  • Un curriculum vitæ.
  • Une déclaration par laquelle le candidat s’engage à se conformer au règlement en vigueur dans l’établissement où il sera nommé.
  • Un engagement à établir sa résidence effective à proximité du lieu d’exercice de ses fonctions. Pour le dossier adressé au CNG, pièces supplémentaires :
  • Une copie du livret de famille ou à défaut une attestation sur l’honneur permettant l’identification du père et de la mère du candidat destinée à renseigner la demande d’extrait de casier judiciaire par l’administration.
  • Une attestation d’inscription à l’Ordre professionnel compétent, datant de moins de trois mois à la date de clôture des candidatures.
  • Une attestation, sur l’honneur, établie par le candidat de position régulière vis-à-vis des obligations militaires de l’Etat dont le candidat est ressortissant.
  • Un certificat d’aptitude physique et mentale datant de moins de trois mois.

Le CNG vous fera parvenir dans un second temps votre arrêté de nomination et vous demandera les justificatifs permettant de « calculer » l’échelon qui vous sera attribué.

Pour plus de précisions, n’hésitez pas à consulter le site internet du CNG : www.cng.sante.fr.
N’hésitez pas à contacter l’AJG pour vous aider !
NB : Ces informations concernent le concours de PH de l’année 2017-2108 et certains éléments sont susceptibles d’être modifiés.

Sophie SAMSO
Article paru dans la revue “La Gazette du Jeune Gériatre” / AJG N°18

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1652770233000