Nouveau partenaire

Publié le 1652273066000

Le 6 novembre, MNH GROUP et l’ISNI ont signé une convention de partenariat. Parmi les objectifs de ce nouveau partenariat, le  soutien de MNH GROUP en matière de communication avec des formations à l’utilisation des réseaux sociaux, l’édition de brochures et d’études, la fourniture d’outils de veille de l’information et la mise à disposition de l’amphithéâtre de la Banque française mutualiste lors de la prochaine Université de rentrée 2018. Ce partenariat ne concerne pas la partie assurantielle.

MNH GROUP a été créé en 2013 par la Mutuelle nationale des hospitaliers et intervient dans six univers : l’assurance (complémentaire santé et prévoyance, assurance de biens et responsabilité civile professionnelle des hospitaliers), la banque (Banque Française Mutualiste) et les financements (ITL et www.lizemed.com), les services industriels (location et entretien de linge), les prestations intellectuelles (conseil), le digital (télémédecine, téléradiologie, rendez-vous médicaux en ligne…) et les médias spécialisés dans la santé (Le Quotidien du Médécin, Décision Santé, Hospimedia..).

Gérard Vuidepot, président de MNH GROUP se réjouit d’une telle collaboration : « A travers l’ISNI, MNH GROUP souhaite développer ses relations avec plus de 12 000 internes en médecine de France et d’Outre-Mer pour écouter la voix de la jeune génération, s’adapter à ses besoins et la soutenir dans ses futurs projets professionnels. »

Gérard Vuidepot
Président de MNH GROUP

LA DERMATO PRIMÉE

Romain Prud’homme, interne en dermatologie au CHU de Limoges, a remporté le prix de la meilleure communication européenne de photodermatologie à Genève lors de l’EADV (European academy of dermatology and venerology), en septembre dernier. Il a également été primé lors de la journée nationale de photodermatologie à Anthony. Son étude portait sur les connaissances et comportements des risques liés à l’exposition solaire. Grâce à ses résultats, il a pu modéliser le profil des personnes à risques afin de personnaliser ses conseils de prévention en consultation à l’image de la règle ABCDE (pour asymétrie, bordure irrégulière, polychromie, diamètre ≥ 6mm et évolution). Ce sont les jeunes hommes entre 18 et 25 ans, non bacheliers, à la peau claire et sans antécédents familiaux de cancer cutané qui sont les moins bien informés et dont les comportements sont jugés les plus à risques. « Beaucoup s’exposent entre 10 heures et 16 heures et mettent une quantité de crème insuffisante, en oubliant de se protéger les oreilles, la racine du nez, le dos des mains, zones où l’on retrouve souvent des cancers de peau induits par les UV en consultation », constate Romain Prud’homme. A l’inverse, les femmes entre 25 et 75 ans, à la peau mate, avec des cas de cancers de peau dans l’entourage, sont les personnes les plus avisées. Il souhaite désormais étendre sa modélisation à des patients mineurs dont la peau est particulièrement vulnérable. Une étude qu’il devra mener de front avec son poste de chef de clinique de dermatologie au CHU de Limoges depuis novembre 2017.

Romain Prud’homme
Interne en dermatologie au CHU de Limoges
Article paru dans la revue “Le magazine de l’InterSyndicale Nationale des Internes” / ISNI N°18

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1652273066000