Mononucléose : symptômes et traitement

Publié le 28 May 2024 à 17:10


La mononucléose, souvent appelée "maladie du baiser", est une infection courante, surtout chez les adolescents et les jeunes adultes. Même si elle peut sembler intimidante, comprendre cette maladie peut vous aider à mieux la gérer. Dans cet article, nous allons plonger dans les symptômes, les causes et les traitements de la mononucléose de manière simple et claire.

Quels sont les symptômes de la mononucléose ?

Les symptômes de la mononucléose peuvent varier en intensité et en durée. Voici les signes les plus courants :

  • Fatigue intense : C'est souvent le symptôme le plus gênant. Vous pouvez vous sentir épuisé même après une bonne nuit de sommeil.
  • Fièvre : Une fièvre légère à modérée est fréquente et peut durer plusieurs jours.
  • Maux de gorge : Ressemblant à une angine, les maux de gorge peuvent être sévères, avec des amygdales enflées et rouges.
  • Ganglions lymphatiques enflés : Les ganglions du cou, des aisselles et de l'aine peuvent être gonflés et sensibles.
  • Douleurs musculaires et articulaires : Des courbatures et des douleurs peuvent accompagner les autres symptômes.
  • Éruptions cutanées : Bien que moins fréquentes, des éruptions cutanées peuvent apparaître, surtout si vous prenez certains antibiotiques.

Quelles sont les causes de la mononucléose ?

La mononucléose infectieuse est causée par le virus Epstein-Barr (EBV), un membre de la famille des virus de l'herpès. Voici comment ce virus se transmet :

  • Salive : Le virus se transmet principalement par la salive. C'est pourquoi elle est surnommée "maladie du baiser". Partager des ustensiles, des brosses à dents ou des verres peut aussi faciliter la transmission.
  • Contacts rapprochés : Les contacts étroits avec une personne infectée augmentent le risque de transmission.
  • Sang et autres fluides corporels : Bien que plus rares, les transfusions sanguines et les contacts avec d'autres fluides corporels peuvent également transmettre le virus.

Comment diagnostiquer la mononucléose ?

Le diagnostic de la mononucléose repose principalement sur les symptômes et des tests spécifiques :

  • Examen clinique : Votre médecin examinera vos symptômes et vérifiera les signes physiques comme l'enflure des ganglions lymphatiques et des amygdales.
  • Test sanguin : Un test sanguin peut détecter les anticorps contre le virus EBV. Une formule sanguine complète (FSC) peut aussi montrer une augmentation des globules blancs atypiques, typiques de la mononucléose.

Quels sont les traitements de la mononucléose ?

Il n'existe pas de traitement spécifique pour éradiquer le virus EBV, mais plusieurs mesures peuvent aider à soulager les symptômes et à favoriser la guérison :

  • Repos : Le repos est crucial pour permettre à votre corps de combattre l'infection. Évitez les activités physiques intenses jusqu'à ce que vous vous sentiez mieux.
  • Hydratation : Buvez beaucoup d'eau et de liquides pour rester hydraté, surtout si vous avez de la fièvre.
  • Médicaments contre la douleur et la fièvre : Des analgésiques en vente libre comme le paracétamol ou l'ibuprofène peuvent aider à soulager les douleurs et à faire baisser la fièvre.
  • Gargarismes à l'eau salée : Pour soulager les maux de gorge, essayez des gargarismes à l'eau salée plusieurs fois par jour.

Comment prévenir la mononucléose ?

La prévention de la mononucléose repose sur quelques habitudes simples :

  • Éviter le partage d'objets personnels : Ne partagez pas de verres, d'ustensiles ou de brosses à dents avec des personnes infectées.
  • Bonne hygiène : Lavez-vous fréquemment les mains et évitez de vous toucher le visage.
  • Éducation et sensibilisation : Informez-vous et informez vos proches sur les modes de transmission de la mononucléose.

Quand consulter un médecin ?

Il est important de consulter un médecin dans les situations suivantes :

  • Symptômes sévères ou persistants : Si les symptômes durent plus de quelques semaines ou s'aggravent.
  • Difficulté à respirer ou douleur abdominale intense : Ces symptômes peuvent indiquer des complications nécessitant une attention médicale urgente.
  • Récurrence fréquente : Si vous développez fréquemment des symptômes similaires, une évaluation plus approfondie peut être nécessaire.

En conclusion, la mononucléose peut sembler inquiétante, mais avec une bonne compréhension de ses symptômes, causes et traitements, elle peut être gérée efficacement. En suivant les conseils de prévention et en consultant un médecin en cas de symptômes graves, vous pouvez minimiser les impacts de cette maladie et favoriser une guérison rapide.

Publié le 1716909038000