Les news des IFP : Alençon

Publié le 05 May 2022 à 15:12
#Management
#Coordination
#Psychomotricien

 

Premier article de l’IFP d’Alençon

Ça y est, les psychomot’ sont enfin intégrés au BDE de l’IFRES et présents au sein de l’ANEP. Nous avons donc l’honneur de vous présenter :

• Emma, VP psychomot’ chargée de nous représenter au sein de l’institut en faisant le lien entre le BDE commun et le sous-bureau psychomot’.
• Nathalie, Admin ANEP qui relaye les informations de l’ANEP et représente notre promotion dans l’association.
• Clémentine, VP évent psychomot’ chargée d’organiser les événements en lien avec la psychomotricité.
• Océane, VP solidarité dans le bureau commun à l’IFRES qui se charge d’organiser les événements solidaires.

A Alençon, l’IFRES se mobilise tout au long de l’année en mettant à profit les spécificités de chaque filière : Le Téléthon en décembre 2017 où nous avons amassé plus de 3000 euros en proposant dans la semaine un petit déjeuner à l’école, un tournoi de volley et de Mario kart, une soirée jeux de société, une autre de massage à la boîte du coin, des massages à la piscine et le week-end des ventes de gâteaux, de boissons chaudes ainsi que différentes activités comme un parcours psychomoteur ou un twister géant... Le Sidaction en mars 2018 a rapporté plus de 1400 euros grâce à une soirée patinoire, un petit déjeuner à l’école, des ventes de gâteaux et de goodies à Carrefour, au marché d’Alençon mais aussi à la Luciole (lieu de concert) sans oublier la prévention avec une distribution de préservatif et des questionnaires pour sensibiliser la population. Nez pour sourire en avril 2018 dont nous n’avons pas encore le chiffre des dons mais avec des actions de ventes de gâteaux et de goodies dans les centres commerciaux d’Alençon et du maquillage pour les enfants. Et enfin, parce qu’il y a toujours de l’ambiance même après un concours... nous nous sommes mobilisés pour féliciter les concourants malgré le mauvais temps de Normandie.
Gros bisous sur vos fesses droites des psychopotes alençonnais !

Bordeaux
23ème Journée de l’ABEP

À Bordeaux cette année c’est un peu particulier, les étudiants révoltés nous bloquent l’accès à l’institut. Un peu contrariée mais non moins motivée, L’ABEP a maintenu sa 23ème journée. Au menu cette année : la psychomotricité et les addictions. On vous voit venir... mais le raccourci entre le vin Bordelais et l’alcoolisme est trop rapide !

Après avoir voté le thème en AG en janvier, l’ABEP s’est décarcassée pour faire une journée au TOP. Et quand l’ABEP se décarcasse, ça change tout !

Cette journée a commencé par l’intervention d’un psychiatre le Dr David Esfandi qui a poseyyy les bases. Basique. Ensuite on a eu une petite présentation de l’APGIR qui est une association de professionnels qui propose des conférences ouvertes aux étudiants.

Puis on a fait une petite pause repas. On s’est tous réunis dans une salle, intervenants et participants, et c’est vrai ce qu’on dit : la nourriture crée des liens. Ah on ne le dit pas ? Ah bon d’accord... L’après-midi est repartie très forte avec l’intervention de M. Vigouroux, psychomotricien, suivi d’un atelier de conscience corporelle. Il faisait beau, on a pu faire l’atelier dehors, ce sont des beaux moments partagés qui permettent de s’enrichir d’une part mais aussi de partager de belles expériences inter-promos. La journée s’est terminée par l’intervention d’une psychomotricienne qui nous a parlé de la parentalité. C’était top d’avoir les retours d’expérience de madame Boutreux qui traite de la parentalité en ce qu’elle a de plus basique c’est-à-dire la dynamique des interactions entre les parents et entre les parents et leur enfant. On a fini par un atelier surprise d’une étudiante de troisième année qui fait son stage en service d’addictologie. Margot a proposé une séance de relaxation qui a permis de terminer en beauté et en délicatesse.

Le chemin pour arriver à cette journée a été semé d’embûches : entre la difficulté à trouver des intervenants de la région pour ce thème et le blocus qui nous a rendus incertains sur le lieu de la journée, difficile de s’organiser. Ça a été du sport mais au final on en garde que de bons souvenirs !! À l’année prochaine pour une 24ème journée de l’ABEP...

Anquetil Marion
Ex-VP de l’ABEP

Hyères
Des nouvelles de Hyères

Nez pour sourire hyères 2018