Les masters de recherche

Publié le 02 Feb 2023 à 15:39
#Europe
#International
#Addictologue
#Psychiatre de l'enfant et de l'adolescent
#Psychiatre

Qu’est-ce qu’un master ?
Le mot « master » (ou « mastère ») désigne à la fois une formation universitaire et le diplôme obtenu au terme de cette formation. Cette formation ­s’effectue sur deux années, intitulées « Master 1 » (M1) et « Master 2 » (M2). Dans le cursus universitaire classique, le master fait suite à une licence. Les étudiants en médecine ont la possibilité ­d’accéder directement au M1, sans licence préalable.
Il existe deux types de master : les masters pro et les masters recherche. Les masters pro visent à acquérir une compétence professionnelle. Les masters recherche forment à la recherche ; les étudiants sont ensuite capables de mener un projet de recherche dans le cadre de la préparation d’une thèse comme doctorant. Nous présenterons ici les masters recherche.
Le master s’obtient en validant des crédits (ECT : European Credits Transfer) en fonction des unités d’enseignement (UE) suivies et des stages effectués en laboratoire de recherche.

Pour obtenir un niveau de M1, les étudiants en médecine doivent valider différentes UE et/ou effectuer des stages courts en laboratoire de recherche, soit au cours des premières années de médecine, soit au cours de l’internat. Les UE peuvent être suivies et validées indépendamment sur plusieurs années. Les modalités pratiques peuvent varier selon les facultés ; le stage en laboratoire de M1 n’est en général pas obligatoire pour les internes. 

Pour s’inscrire en M2, il est nécessaire d’avoir validé un niveau M1 ou une équivalence. Classiquement, le M2 s’effectue en un an, au moment de l’internat. L’année de M2 comporte deux à cinq mois de cours (de septembre ou novembre à janvier), suivis d’un stage de six mois à temps plein dans un laboratoire de recherche. Le stage de recherche donne lieu à la rédaction d’un mémoire, soutenu oralement en juin ou en septembre. 

Pourquoi faire un master ?
De nombreuses motivations (non contradictoires !) peuvent conduire à envisager un master. En voici quelques unes…
Un attrait pour la recherche
Depuis votre naissance, vous voulez devenir chercheur… Pas de doute, il faut faire un master ! Le master permet de découvrir le monde de la recherche de l’intérieur : en s’intégrant pendant plusieurs mois au sein d’un laboratoire, en participant à la réalisation d’un projet de recherche. Le master est la première étape d’un cursus scientifique complémentaire du cursus médical. Il est indispensable pour s’inscrire en école doctorale et préparer une thèse de science.