Les butins rapportés : le point réforme

Publié le 27 May 2022 à 08:33
#International
#Psychiatre de l'enfant et de l'adolescent


L'option Psychiatrie de l'enfant et de l'adolescent

Plus de cents personnes s'étaient réunies le 31 janvier dernier pour assister à la journée d'information sur l'Option Psychiatrie de l'Enfant et de l'Adolescent, organisée par Madame la Professeure Marie-Rose Moro et Monsieur le Professeur Golse.

Une première estimation indique que le pourcentage d'internes de phase socle souhaitant s'inscrire à l'option, varie entre 30 % et 50 % de chaque promo 2017-2018, soit près de 120 internes concernés à l'heure actuelle.

L'inscription à l'option pourra se faire dès validation des prérequis de parcours soit après  :
> Réalisation d’au moins 1 semestre de stage en PEA au cours de la phase socle ou de la phase d’approfondissement.
 > 2 stages accomplis dans un lieu agréé à titre principal en psychiatrie et ayant une activité en lien avec l’option PEA.

La maquette de l'option suit la même trame que la maquette générale ; mais se composent de 10 semestres validés dont au moins 4 en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent. Elle devra également comporter, pour rappel :
> Trois stages validés dans un lieu de stage avec encadrement universitaire (psychiatrie d’adulte et/ou PEA et ou gérontopsy) et au moins 2 dans un lieu de stage sans encadrement universitaire.
> Quatre stages validés en psychiatrie d’adulte.
> Un en psychiatrie de la périnatalité ou de l’adolescent ou de la personne âgée ou en addictologie.
> Un semestre libre (de préférence accompli dans un lieu ayant une activité en psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent, en pédiatrie, en génétique clinique).

Concernant les modalités de l'évaluation des connaissances de l’option PEA, il s'agira de valider :
> Cinq unités d'enseignement dispensées sous forme de séminaires, représentant environ cinquante heures de formation théorico-pratique. Quant au contenu, trois de ces séminaires aborderont l'aspect de la clinique ou de la recherche, un séminaire concernera la supervision du stage à accomplir de façon mensuelle durant toute l'année de PEA, enfin un séminaire sera à choisir parmi les séminaires optionnels (Bébés, enfants et ados, attachement, transculturel, thérapies familiales…). 
> La soutenance et validation d'un mémoire qui prendra la forme d'un article de recherche ou d’un projet clinique portant obligatoirement sur une thématique de PEA, et ce avant la fin de la cinquième année du 3e cycle.

Concernant les modalités de l'évaluation des compétences de l’option PEA, elle se déroulera durant les deux stages pratiques de PEA via des entretiens mensuels de supervision entre l’étudiant et le psychiatre référent. L'acquisition de ses compétences devra être tracée sur le portfolio numérique (par l’étudiant et le responsable des stages).

Point important en ce qui concerne l'équivalence internationale : La réalisation de six semestres en PEA permet l’obtention de la certification européenne de « Psychiatrie de l’enfant et de l’adolescent ».

Quelques exemples des thématiques qui seront abordées durant la formation théorico-pratique :
> Clinique : théories actuelles et nouvelles approches
> Développement de l’enfant
> Spécificités des approches en pédopsychiatrie
> Grandes pathologies
> Études mixtes, quantitatives et qualitatives
> Recherche
> Chimiothérapies adaptées aux enfants
> Ethique
> Psychothérapies et choix d’approfondissement d’une psychothérapie
> Autres thérapeutiques individuelles, familiales et institutionnelles

Journée Psychiatrie de la personne âgée

PPA ? KESAKO ?   
Psychiatrie de la personne âgée. C’est la nouvelle option créée par la réforme du troisième cycle des études médicales

Le 12 Juin 2019 à PARIS, l’AFFEP, le Pr LIMOSIN et le Pr VANEL organisent une journée d’information sur l’option de Psychiatrie de la Personne Agée.
L’option PPA, fraîchement née de la réforme du troisième cycle des études médicales répond à des besoins de santé publique et des besoins de formation. En effet, la population est vieillissante et les personnes âgées présentent un certain nombre de particularités : les tableaux symptomatologiques et l’expression de la souffrance psychique peuvent être très différents de chez l’adulte jeune, les prises en charge se doivent d’être spécifiques et pluridisciplinaires. Aussi, il est essentiel de former des praticiens à cette pratique spécialisés afin d’assurer la meilleure qualité des soins possibles à nos ainés

Retrouvez-nous soit en présentiel à Paris, soit en ligne grâce aux moyens technologiques mis à disposition par l’AFFEP pour évoquer le principe de l’option, son organisation, la recherche, quelques cas cliniques, etc.

Le programme complet sera disponible bientôt.

L’inscription est gratuite mais obligatoire sur le site :
https://docs.google.com/forms/d/e/1FAIpQLSdz1ywdsE OBTx5S7Wyc8GfDJNUrk06bd5H7Dv7YV3khQydMnQ/ viewform 

Pour ceux qui souhaitent assister de manière dématérialisée, rapprochez-vous de vos référents locaux, certaines associations locales organiseront des séances de diffusion. Ce sera plus sympa à plusieurs ;) Si vous avez des questions, n’hésitez pas à vous rapprocher du bureau de l’affep : [email protected]
A bientôt ! 

Audrey Fontaine

Article paru dans la revue “Association Française Fédérative des Etudiants en Psychiatrie ” / AFFEP n°24

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1653633184000