Les 6èmes journées cinéma et psychiatrie

Publié le 1653489306000


L’AFFEP a le plaisir d’être de nouveau partenaire des Journées Cinéma et Psychiatrie du Vinatier, qui se dérouleront à Bron les 22 et 23 novembre 2016. Pour sa 6ème année, le Vinatier organise comme à son habitude deux journées de projections et de débats, et a choisi cette année la thématique de la sexualité et de son/ses rapport(s) à la santé mentale. Côté pratique  : L’inscription aux journées Cinéma et Psychiatrie du Vinatier est gratuite pour les internes adhérents à l’AFFEP ! Pour vous inscrire, contactez-nous directement à l’adresse
[email protected]

Argumentaire
« La sexualité ça commence à la jeunesse et ça se termine au cimetière. Il n’y a pas d’âge où il n’y en a pas » déclare un octogénaire d’un des films qui sera projeté lors des 6èmes journées Cinéma et Psychiatrie du Vinatier.
La sexualité traverse nos existences, alimente nos rêveries, peuple nos fantasmes, commande à nos pulsions, parfois nous déborde ou se transforme en crainte.

« Sexe(s), psy et vidéo » ainsi s’intitulent nos 6èmes journées Cinéma et Psychiatrie pour vous inviter à une investigation des liens indissociables entre le psychisme et la sexualité : suivre les addicts de la Havane, les no-sexes du Japon, partager les troubles de l’adolescence, les laborieuses prolongations de la vieillesse, les difficultés d’accès et de compréhension des handicapés en passant par ceux qui ne peuvent vivre dans leur corps d’homme ou de femme…

Comme les années précédentes, ces journées se veulent un moment de rencontres et d’échanges entre acteurs de la santé mentale, de la psychiatrie et de l’image. Des tables rondes ponctueront les projections afin de favoriser les échanges et les débats.

Une après-midi sera consacrée à la projection à la Ferme du Vinatier, en présence de leurs auteurs, de films réalisés par des usagers et/ou des équipes de soin

Pour la deuxième année nous proposerons, en collaboration avec l’Institut de Formation des Soins Infirmiers du Vinatier, une après-midi plus directement pédagogique avec la projection d’entretiens filmés et de documentaires didactiques.

Entre les deux journées, nous nous retrouverons pour une soirée grand public au cinéma le Comoedia avec lequel nous avons grand plaisir de continuer le partenariat entrepris l’année précédente (le programme sera dévoilé quelques semaines avant).

Enfin, nous saluons l’arrivée de l’UNAFAM dans le comité d’organisation de ces journées.
Ces journées sont ouvertes à tous : aux professionnels et aux usagers de la psychiatrie et de l’image, aux proches et aux étudiants.

CNIPSY 2016 à Rennes 27 et 28 octobre 2016 !!

Montpellier, Strasbourg, Marseille, Amiens, Lyon, Toulouse... Pour la première fois depuis sa création, le Congrès National des Internes de Psychiatrie (CNIPsy) aura lieu en Bretagne. Les internes de Rennes ont le plaisir d’organiser la 13° édition de ce rassemblement, l’un des plus grands de psychiatrie française.

La thématique choisie cette année concerne les Interactions qu’entretient notre discipline avec la société : les  psychiatres, chercheurs, travailleurs du domaine social, mais aussi, juges, journalistes et chroniqueurs, réalisateurs, romanciers, acteurs qui portent et diffusent chacun leurs lots de savoirs de représentations, transmettent et interagissent.

L’équipe du CNIPSY 2016 vous attend donc nombreux pour discuter ces thèmes les jeudi 27 et vendredi 28 octobre 2016, à Rennes.

Comme à Lyon et Toulouse, l’AFFEP vous convie également à venir nombreux sur son stand et aux sessions du forum AFFEP qui aura lieu au sein du CNIPSY !

Programme CNIPSY
La psychiatrie dans la culture :
• Les œuvres de cinéma à l’épreuve de l’analyse clinique (Gil Cohen, Psychiatre).
• Exemple des hallucinations  : des représentations divertissantes à la « cinémeducation » (Sophie Cervello, interne en psychiatrie).
• Le présent infini s’arrête (Mary Dorsan, infirmière en psychiatrie et écrivain).
Autres territoires pour la psychiatrie :
• La médecine psychédélique, une page d’histoire ? (Jean-Charles Bernard, interne en psychiatrie).
• Réalité virtuelle et interfaces cerveau-machine (Anatole Lecuyer, chercheur à l’Inria).
• Neurophysiologie, nouvelles technologies et self empowerment en psychiatrie (Jean-Arthur Micoulaud-Franchi, psychiatre).

Les patients et leurs proches
• Peut-on encore parler de maladie mentale ? (débat entre Polo Tonka, auteur de « Dialogue avec moi-même, un schizophrène témoigne » et le professeur Philippe Jeammet).
• Passer de l’asile à la cité, de l’aliéné au citoyen : un défi collectif (Aude Caria, directrice de Psycom).
• Présentation de l’Unafam (Nicole Sarret Rochette, présidente déléguée de l’Unafam 35).
• Hospitalisations sous contraintes : les motifs de mainlevée (Tony Godet, Psychiatre).

Psychiatrie et société :
• La dangerosité en psychiatrie (Anne Henry, psychiatre, pôle de psychiatrie en milieu pénitentiaire). s Étonnantes interactions entre le corps et le langage (Jean-Claude Maleval, psychanalyste, professeur émérite de psychologie clinique).
• L’hypnose dans la psychiatrie (Claude Virot, psychiatre, président de la société internationale d’hypnose).

 Article paru dans la revue “Association Française Fédérative des Etudiants en Psychiatrie ” / AFFEP n°17

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1653489306000