Intégrer son IFMK à l’Université

Publié le 07 May 2022 à 20:16
#Kinésithérapeute

Pour la formation en masso-kinésithérapie, les choses évoluent depuis la réforme des études de 2015, cependant on retrouve toujours une intégration universitaire très disparate au sein des différents IFMK. Il est à noter que le processus d’universitarisation prend une forte ampleur, notamment avec la création de groupes de travail dans les temps qui ont suivi la réforme.

Ces groupes de travail, présidés par Mr Stéphane Le Bouler, ont pour objectif de montrer tous les types d’intégration possibles et leurs particularités, exposer les freins et difficultés de mise en place et proposer des solutions pour y remédier, et mettre en avant les différentes démarches et leurs chronologies.

Nous pouvons actuellement définir 3 grand types d’Intégration Universitaire (IU) pour les IFMK : le conventionnement, l’IU fonctionnelle et l’IU organique. Différencier ces 2 derniers formats est un préalable pour entrevoir un projet d’intégration universitaire.

L’IU fonctionnelle
Elle concerne une intégration de fonctionnement par un conventionnement renforcé de l’IFMK avec une université. Le niveau d’intégration universitaire sera donc déterminé par cette convention au sein de laquelle il y aura de définit l’accès aux services universitaires, les enseignements...

L’IU organique
Elle concerne une intégration sous forme d’un organe interne à l’université en devenant une composante universitaire, ou alors une partie d’une composante universitaire (institut rattaché à un UFR par exemple) : donc avec un changement du statut de l’IFMK.

Que faire pour faire évoluer l’intégration universitaire de son IFMK ?
Faire le point de l'avancée de l'IU
La première chose à faire lorsque l’on veut faire évoluer l’intégration universitaire de son institut de formation est de faire un état des lieux de ce qui est déjà fait ! En effet pour faire aboutir un projet il faut d’abord savoir d’où l’on part !

Pour cela le plus simple consiste à se rapprocher de la direction de l’IFMK, ils sont en connaissance des conventionnements et des différentes mises en places pédagogiques pour la formation.

Cependant il peut être compliqué d’obtenir les informations directement au sein des IFMK, voici donc une liste (non exhaustive) des acteurs qui pourront vous aider :
Les élus étudiants
La région (le conseil régional)
L’université
Le CH auquel vous êtes rattaché
Le CROUS

Déterminer les objectifs
Une fois que l’état des lieux de ce que vous avez est réalisé, il va falloir que vous définissiez quels sont les objectifs que vous allez donner à votre projet de travail sur l’intégration universitaire.

Pour cela il vous faut définir le type d’intégration universitaire que vous souhaitez voir réaliser pour votre institut ainsi que les points sur lesquels porteront vos volontés d’évolution.

"Ce travail doit donc être une émergence locale et un travail autour des différents acteurs"

Faire du lobbying
Le transfert d’un IFMK à l’université, ou tout du moins l’amélioration des services accessibles avec un renforcement de l’intégration universitaire, passe nécessairement par une phase de lobbying auprès des instances compétentes vis à vis de notre formation.

Au niveau local il est donc très intéressant de rencontrer d’abord les 3 signataires de la convention de formation (obligatoire depuis 2015), qui peut établir la façon dont est intégré l’IFMK à l’université et les services qui sont accessibles aux étudiants et à l’équipe pédagogique pour l’enseignement, si des clauses y sont ajoutées.

Ces 3 acteurs sont : l’Université, l’IFMK ou la structure responsable, et la région.

Pour résumer il n’y a pas de manière miracle pour intégrer son IFMK au sein de l’université, chaque institut ayant en effet ses propres particularités. Ce travail doit donc être une émergence locale et un travail autour des acteurs locaux.
Cependant la FNEK possède une expérience dans ce domaine et saura répondre présente pour vous accompagner dans ces projets.
et Doctorat), qui signent notre retard, mettant en avant les avancées qui restent à faire pour parvenir à atteindre les objectifs énoncées par les directives de Bologne pour améliorer notre formation initiale.

Article paru dans la revue “Le Journal des Étudiants Kinés” / BDK n°50

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1651947419000