IFMK la musse

Publié le 30 May 2022 à 13:20
#Congrès
#Kinésithérapeute

Situés à 5km d’Evreux, à mi-chemin entre Paris et la côte Normande (100 km) au cœur d’un parc boisé de 55 hectares, le campus des établissements La Musse accueille, à la rentrée 2019, près de 330 étudiants (ergothérapeutes, kinésithérapeutes, audioprothésistes).
L’institut de formation en masso-kinésithérapie la Musse, appartenant à la fondation La Renaissance Sanitaire, a ouvert ses portes en septembre 2014, compte 185 étudiants et verra sa capacité d’accueil augmentée de 10 places à la rentrée 2020.

Dotés d’une résidence étudiante, les établissements La Musse proposent 102 logements étudiants, de 22m2 pour un loyer de 400 euros charges incluses. La résidence est équipée de machines à laver le linge, sèche-linge et d’un espace commun et convivial. Sur le site, vous pouvez également retrouver terrains de tennis, cafétéria, sentiers pédestres, centre de santé…

Son équipe pédagogique est composée de 6 personnes (4, 5ETP) et d’un directeur.

La situation géographique des instituts, au sein de l’hôpital La Musse, nous permet de réaliser de façon très précoce des immersions sur les différents plateaux techniques de rééducation, ainsi les étudiants concrétisent rapidement leurs connaissances et découvrent les autres métiers de rééducation et l’intérêt d’une prise en charge interprofessionnelle des diverses pathologies rencontrées dans leur futur exercice quotidien. Dans l’apprentissage clinique, cela nous permet également de travailler avec de « vrais » patients parallèlement au développement de l’apprentissage par simulation.

Concernant les enseignements, nous cherchons à développer la mutualisation entre les différentes promotions et formations. A titre d’exemple, l’anatomie et la pharmacologie sont mutualisées avec la formation en ergothérapie et la santé publique avec les étudiants en audioprothèse. Cette mutualisation se pratique également avec l’IFMK de Rouen. Ainsi les étudiants des deux instituts bénéficient de cours de dissection sur table virtuelle.

Depuis septembre 2018, l’IFMK en partenariat avec l’hôpital La Musse et le CETAPS de Rouen (centre d’études de transformations des activités physiques et sportives) a ouvert un laboratoire de recherche dirigé par Maxime Gilliaux, Kinésithérapeute, Docteur en sciences de la motricité et responsable pédagogique des MK4.

L’équipe de recherche a souhaité s’entourer de personnalités scientifiques reconnues (5 personnes), sous la forme d’un conseil scientifique.

La création de ce laboratoire permet aux étudiants de réaliser dans le cadre de leurs études des mémoires expérimentaux. Aussi dans la respect de la loi Jardé, plusieurs étudiants MK3 sont devenus « étudiants chercheurs » en réalisant une étude interventionnelle ou observationnelle chez la personne humaine. Ceuxci ont déposé, sous la responsabilité de M. Gilliaux, un dossier au comité de protection des personnes ( CPP ). Les résultats de ces travaux seront présentés lors des soutenances de mémoires MK4 en juin.

Le laboratoire accueille également des professionnels diplômés pour des poursuites d’études (4 masters et un doctorant), avec deux thématiques principales : TMS et Equithérapie pour les patients cérébrolésés. Ce laboratoire de recherche clinique permet d’augmenter nos liens avec l’université de Rouen-Normandie.

Des séminaires de recherche ont été organisés en collaboration avec le CETAPS et l’IFMK de Rouen. Le but de ces séminaires est de permettre aux étudiants chercheurs (IFMK, Master, Doctorant) de se rencontrer et d’échanger autour de leurs projets de recherche. En 2019, trois séminaires de recherche ont été organisés. Par ailleurs, le laboratoire de recherche met en œuvre un partenariat avec la société Wandercraft pour le développement clinique d’un exosquelette de marche, destiné aux patients dont la mobilité est limitée suite à une lésion médullaire, AVC… Une de nos étudiantes est également impliquée dans le projet, puisqu’elle réalisera son mémoire de fin d’études sur cet exosquelette. Toutes ces actions nous permettent d’avoir une UE recherche riche et transversale.

Sensible à la thématique « promotion, prévention de la santé », l’IFMK outre son implication dans le service sanitaire (mutualisation avec les étudiants médecine, pharmacie, maieutique, IFSI, sur une période d’action commune de deux semaines) développe des actions avec des associations, des entreprises, et des collectivités locales, permettant également aux étudiants de « sortir » de l’institut. Certaines interventions, en particulier l’étude des TMS, se réalisent à la fois sur le terrain (observations, enquêtes, séances gymniques) et en institut par la production de travaux écrits présentés et évalués devant les partenaires.

Un second projet mis en place depuis deux ans, permet à nos étudiants de réaliser des massages bébés, en dehors de l’institut, et d’observer dès la 2éme année le développement moteur par une immersion en petits groupes dans les crèches et PMI locales. Ils sont accompagnés dans cette action par une responsable pédagogique et un MK intervenant dans notre institut dans le cadre de la pédiatrie. Tout comme les TMS, une soirée de restitution permet d’échanger entre les étudiants et les différents acteurs de ce projet.

Pour les étudiants MK 4, nous avons mis en place le « K4 Congress ». Ils choisissent librement une thématique qui est validée par l’équipe pédagogique. Ils travaillent ensuite en groupe avec le suivi du responsable pédagogique et du référent en anglais. La restitution orale se fait en anglais, devant des professionnels de la rééducation et des étudiants des autres formations de l’institut. L’objectif étant de réaliser ce travail en interprofessionnel pour les prochaines sessions.

L’IFMK La Musse a mis en place depuis septembre 2018, la possibilité d’une formation par apprentissage pour les étudiants du second cycle. Ainsi depuis 2018, 16 étudiants en bénéficient (6MK4, 9MK3) et 10 employeurs sont concernés.

Les premiers retours sont positifs tant pour les étudiants (statut de salariés, adaptation dans l’entreprise, organisation professionnelle, cotisation pour la retraite…) que pour les employeurs en particulier des tuteurs de stage, maitre d’apprentissage qui soulignent un investissement réel des apprentis dans le travail en équipe.

Concernant les activités extra-scolaires, le BDE inter-instituts est très dynamique. Un certain nombre d’étudiants sont impliqués dans la FNEK et participent à ce titre aux différentes réunions en lien avec la réforme des études en santé.

Depuis 3 ans, un équipage étudiant toutes disciplines confondues, participe au 4L Trophy. De même un partenariat a été signé avec le club pro de basket d’Evreux (AELM Evreux) permettant ainsi aux étudiants de participer aux séances de récupération des joueurs post-match.

Philippe MOLVAUT
Directeur IFMK

            Article paru dans la revue “Syndicat National de Formation en Masso-Kinésithérapie” / SNIFMK n°11

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1653909604000