"Histoire de naitre"

Publié le 1652730287000

De l'enfantement primitif à l'accouchement médicalisé

Fernand Leroy
Editions De Boeck
73€
J'ai longuement cherché, dans divers ouvrages d'histoire médicale, quelques passages ayant trait à l'obstétrique. Quête vaine. L'histoire médicale est bien trop riche de grands noms, d'expériences géniales, d'anecdotes saugrenues que ma soif d'exhaustivité en la matière n'a pu être étanchée.

On retrouve, épars, des informations concernant notre métier. On nous parle de Semmelweis en première année de Médecine. On approfondit en lisant la thèse de médecine de Céline. En révisant nos cours sur l'EMC, nos chers professeurs nous font souvent l'honneur d'un rappel historique.

J'ai d'abord cru que je devrais continuellement briguer chaque fragment de notre histoire dans de multiples ressources.

Lors d'un passage à Paris, en faisant le tour des librairies, je suis tombé sur cet ouvrage. J'ai découvert un livre érudit. Un livre d'érudit qui ne souhaite partager que sa passion, celle de son métier.

Fernand Leroy est Professeur de gynécologie et d'obstétrique à Bruxelles. Il nous livre ici un document unique, intelligent et richement illustré.

Il a su dépasser l'analyse purement technique et obstétricale pour nous offrir une réflexion éclectique sur notre discipline. Des considérations anthropologiques, sociales, biographiques, psychologiques et même politiques y côtoient-elles donc des problèmes strictement médicaux.

La première partie du livre privilégie une approche chronologique, de la préhistoire jusqu'à la Renaissance. La seconde aborde des sujets plus spécifiques tels que la rivalité entre sages-femmes et accoucheurs (cela ne date donc pas d'hier !), l'invention du forceps obstétrical, l'opération césarienne, les malformations, les idées sur la conception, les épidémies de fièvre puerpérale et les douleurs à l'accouchement.

Les illustrations rendent la lecture encore plus agréable. En tournant les pages, on découvre des schémas comparant la mécanique obstétricale chez le chimpanzé et chez l'australopithèque, des représentations d'accouchements insolites, des enluminures médiévales, les croquis de Léonard de Vinci, les fameux mannequins de Madame Du Coudray et bien d'autres encore.

L'auteur nous rappelle enfin que notre pratique actuelle s'est dessinée au fil des siècles. Les résultats que nous connaissons sont le fruit d'une histoire longue, parfois tragique. Et pourtant, deux tiers de l'humanité n'a toujours pas accès à ce savoir. Dans le monde, la majorité des accouchements ne bénéficie d'aucun accompagnement par une personne qualifiée. Alors l'histoire se reproduit, les drames aussi.

Je citerai donc, pour conclure sur l'intérêt que nous devons porter à ce livre, et à l'Histoire en général, une phrase de Winston Churchill, tirée de l'ouvrage : "Au plus loin on est capable de regarder en arrière, au plus loin on sera capable de voir vers l'avant".

Nicolas Nocart

"Elles sont 300 000 chaque année"

Discours de Simone Veil pour le droit à l'avortement, 26 novembre 1974
Editions Points
3€
Toute grossesse devrait pouvoir s'inscrire dans une démarche optimiste d'enfantement. Malheureusement, notre quotidien médical nous confronte à des situations où cet événement n'est pas désiré.

Actuellement, les femmes peuvent avoir recours à l'interruption volontaire de grossesse jusqu'à 14 semaines d'aménorrhées, délai légal pour pratiquer une intervention médicamenteuse ou chirurgicale en fonction du terme. La mortalité actuelle de l'IVG est faible, un à deux cas par an. Ce taux est 300 fois moindre qu'il y a 40 ans, avant le vote de la loi Veil pour le droit à l'avortement.

A l'époque, en France, chaque jour, une femme décédait des complications d'un avortement volontaire non médicalisé. Cet acte était lourd de conséquences, réprimé par la loi française, et pratiqué clandestinement.

C'est dans ce contexte que Simone Veil, alors Ministre de la Santé, poursuivit son entreprise d'émancipation sociale de la femme.

Le 26 novembre 1974, devant l'Assemblée Nationale, face à une majorité de députés presque exclusivement composés d'hommes opposés à ce projet, elle présenta son discours pour le droit à l'avortement, retranscrit dans cet ouvrage inédit, dans son intégralité.

Finalement, le 20 décembre 1974, le projet de loi Veil est voté par 277 voix contre 192 à l'Assemblée Nationale et 185 voix contre 88 au Sénat, malgré le désaccord des deux tiers de la majorité de l'époque (présidence Giscard d'Estaing) et grâce à l'unanimité de l'opposition.

Désormais, chaque femme peut accéder à ce « droit » que lui accorde la Nation, dans les meilleures conditions techniques et dans le respect de sa dignité de femme et de personne.

Reste que ce problème est toujours d'actualité dans bien des pays. L'Organisation mondiale de la santé évalue à 53 millions le nombre de grossesses terminées par un avortement volontaire chaque année dans le monde et, pour un tiers d'entre elles, dans des conditions désastreuses, non médicalisées, provoquant 50 000 à 100 000 décès et un nombre encore plus important de complications et de mutilations définitives.

Espérons que dans les années à venir, d'autres pays harmoniseront leur législation dans un plus grand respect du droit à une maternité volontaire.

Nicolas Nocart

"Le livre de Pierre"

Psychisme et cancer
Ed du Seuil,réédition mars 2011
22€,
Ce livre est un dialogue entre Louise L. Lambrichs, romancière, et Pierre Cazenave, psychanalyste. La discussion aborde diverses considérations pratiques de l’accompagnement du malade atteint d’un cancer, avec en filigrane la création d’un centre d’accueil thérapeutique, guidé par la psychanalyse. A l’expérience de soignant du psychiatre et psychanalyste s’ajoute son expérience personnelle de la maladie cancéreuse. Ces pages proposent un questionnement concret et sont passionnantes pour tous ceux qui s’intéressent à la cancérologie.

Louise L. Lambrichs
Article paru dans la revue “Association des Gynécologues Obstétriciens en Formation” / AGOF n°05

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1652730287000