Guide du Master 2

Publié le 04 May 2023 à 12:32
#Cancérologue
#Oncologue

L’AERIO vous propose un GUIDE DU MASTER 2 actualisé en 2023 et disponible également sur notre site internet

1-Pourquoi faire un Master 2 ?

Faire un M2 permet d’acquérir un raisonnement scientifique solide et rigoureux tout en obtenant soit des compétences scientifiques fondamentales ou translationnelles, soit en approfondissant un autre sujet d’intérêt tel que les statistiques ou l’éthique. Le but est aussi et avant tout de se faire plaisir !

Cela permet de communiquer avec des scientifiques et se familiariser avec les univers de la recherche fondamentale et translationnelle.

2-Prérequis pour s’inscrire en Master 2 ?

Il faut remplir une de ces conditions :

  • Être titulaire d’une licence de Science de la vie ou équivalent et ayant validé un Master 1 (60 ECTS).
  • Être étudiant en médecine, pharmacie ou étudiant vétérinaire, titulaire d’une Maîtrise de Sciences Biologiques et Médicales (MSBM) ou ayant validé un Master 1.

Mais en pratique, chaque master 2 possède ses critères de sélection. Certains considèrent que la validation des 2 premiers cycles des études médicales est suffisante, certains demandent un master 1 ou équivalent et d’autres réclament des diplômes spécifiques en prérequis.

Finalement, c’est la loi de l’offre et de la demande qui prime : plus il y a de candidats qui postulent à un master 2 (dont les places sont souvent limitées), plus les critères de sélections seront stricts.

Le stage et le projet de recherche ont un impact fort sur la candidature. Le principal atout des internes, à l’inverse des étudiants du cursus classique, est qu’ils candidatent généralement avec un projet de stage déjà prêt. Il est donc conseillé de candidater avec une offre de stage déjà acceptée.

3-Quand faire son Master 2 ?

Si celui-ci est généralement réalisé en seconde moitié voire fi n d’internat, il peut en fait être réalisé à n’importe quel moment. Les risques de le réaliser trop tôt sont de travailler sur un projet qui ne sera pas suivi en post-internat et de se mettre en difficulté financière en l’absence de licence de remplacement.

4-Où faire son Master 2 ?

Il est possible de le faire dans la ville d’internat ou d’attache mais aussi n’importe quelle autre ville universitaire.

À l’étranger c’est aussi possible, mais attention penser à la convention interuniversitaire, au coût, au niveau de langue et être sûr de l’équivalence européenne du diplôme !

5-Comment se passe le Master 2 ?

Il y a d’abord un enseignement théorique (2 à 5 mois, début entre septembre et novembre, fin entre décembre et janvier) puis une partie pratique en laboratoire (environ 6 mois, à partir de janvier) avec une validation d’un mémoire soutenu entre juin et septembre. Attention aux dates de cours de votre master par rapport à votre fi n de semestre d’été. En effet, vous pourrez être amené à poser vos vacances pour pouvoir vous dégager de vos obligations de stage clinique, afin de pouvoir assister aux cours de master pour lesquels la présence est obligatoire.

6-Quel Master 2 choisir ?

Vous pouvez opter soit pour l’approfondissement de votre champ de connaissance, soit préférer l’ouverture sur une thématique complémentaire.

Attention : devant le nombre important de candidats en master 2, une sélection des étudiants a lieu ne permettant pas à chacun d’intégrer celui souhaité (y compris celui de Cancérologie de Paris Sud). Il est donc fortement recommandé de déposer une candidature auprès de plusieurs masters 2. Il est conseillé de choisir son laboratoire d’accueil puis de choisir un master cohérent. Il est possible de se renseigner éventuellement sur les laboratoires avec lesquels travaille le chef du service où vous désirez un poste. Même si ce dernier ne peut et ne doit pas exiger que vous réalisiez votre Master 2 dans une de ses équipes de recherche, il peut sembler cohérent de commencer sa carrière scientifique dans l’environnement auquel vous allez ensuite être confronté.

Google est votre ami, désormais la plupart des laboratoires ou équipes INSERM possèdent des pages internet avec présentation et contact.

7-Comment financer l’année de Master 2 ?

Voilà la rubrique qui vous intéresse peut-être le plus !

Il faut distinguer les subventions sous forme de salaire et les bourses, car dans un cas vous êtes salarié avec un salaire mensuel et vous cotisez à la sécu ; dans l’autre cas vous ne toucherez qu’un seul ou deux versement(s) dans l’année et devrez souscrire à une sécurité sociale étudiante.

Regardez attentivement le type d’imposition (certaines bourses ne sont pas imposées). Il est autorisé et possible de prendre des gardes en cas de mise en disponibilité (attention, faire la demande avant le 30 juin).

Il est souvent interdit de cumuler plusieurs bourses (lire en détails les informations données par chaque bourse). Si possible, arrangez-vous pour valider les stages vous permettant d’obtenir votre licence de remplacement avant l’année de master (Pour les onco med : 5 semestres dont 3 d’onco med).

BOURSES ET SUBVENTIONS

Pour avoir une liste plus complète, n’hésitez pas à consulter notre site internet

  • Fondation Nuovo-Soldati

Dépôt des dossiers : Avant le 1er décembre.
Bourse jusqu’à 40 000 €.
Lien : http://nuovo-soldati.ch/candidature.php

  • ARC (Association de recherche pour le cancer)

Dépôt des dossiers : Mi-décembre.
Montant maximum possible du financement : 2 916 € mensuel (34 992€ annuel).
Lien : https://www.fondation-arc.org/projets/masters-recherche-2eme-annee

  • Fondation de l’avenir « Appel à projets en recherche médicale appliquée »

Dépôt des dossiers : Janvier.
Jusqu’à 40 000€.
Lien : https://www.fondationdelavenir.org/appel-a-candidature/assets/medias/cahier-descharges- RM-FDA-appel-projets-2023.pdf

  • FERCM (Fond d’études et de recherche du corps médical)

SI interne, CCA, AHU de l’AP-HP.
Dépôt des dossiers : Avril.
14 000€ maximum.
Lien : http://web61.aphp.fr/fercm/FERCM_modalites_d_attribution.pdf

  • Année- recherche financement par l’ARS

Dépôt des dossiers : Mai.
Nécessite d’être toujours interne.
Salaire fixé régulièrement par arrêté de 27188.19 euros (annuel brut).
Lien : https://www.medecine.universite-paris-saclay.fr/recherche/candidature-annee-recherche.
Il s’agit ici du lien pour l’ARS Île-de-France. N’hésite pas à consulter le site de l’ARS de ta région !

Penser à regarder sur les sites des sociétés savantes de l’organe concerné (gynéco, uro…) ou de la thématique abordée (pharmacologie, immunologie, infectiologie…) !

 8-Quelles démarches administratives sont à ne pas oublier ?

Premièrement, contacter une équipe de recherche pour construction du projet de stage puis candidater aux bourses. Ensuite, candidater aux master 2 : pièces justificatives variables, CVEC et frais d’inscriptions à payer et faire la demande de mise en disponibilité de l’APHP :

https://www.sihp.fr/Article.php?CleArticle=340.
Enfin, demander sa licence de remplacement :
https://conseil75.ordre.medecin.fr/content/licence-remplacement.

Un questionnaire de 2 min sur les motivations des masters 2 et des solutions de financement est en cours par l'AERIO, n'hésitez pas à participer (lien en QR code)

Voilà, la suite vous appartient !!

Laurence ALBIGES-SAUVIN, Jennifer ARRONDEAU,
Eléonore DE GUILLEBON (mise à jour 2014)

Aurélien GOBERT (mise à jour octobre 2016),
Marc HILMI (mise à jour mai 2017)

Adrien ROUSSEAU (mise à jour décembre 2022)

Article paru dans la revue « Association pour l'Enseignement et la
Recherche des Internes en Oncologie » / AERIO N° 5

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1683196349000