Gérer les situations d'urgence : comment utiliser efficacement le matériel médical de secourisme

Publié le 29 Mar 2024 à 11:44
#Urgences

 

Sur le lieu de travail, lors des sorties scolaires ou tout simplement à la maison : les petits accidents peuvent survenir à tout moment. Pour soigner les blessures ou pour attendre plus sereinement l'arrivée des secours, la trousse de secours est une indispensable à posséder et maîtriser.

Quoi retrouver dans une trousse de secours ?

En cas d'urgence, il ne faut rien laisser au hasard. Chute, coupure, morsure, malaise : une bonne trousse de secours doit contenir tout le matériel nécessaire pour répondre aux besoins les plus urgents. Sur securimed.fr vous retrouverez toutes les meilleures références, proposées par un grand spécialiste de la vente de matériel médical pour professionnels.

Selon les circonstances et les lieux, une trousse de secours complète doit contenir :

  • de quoi réaliser des soins et des pansements, soit des bandes, des compresses stériles et des ciseaux,
  • des gants jetables pour éviter la contamination,
  • des antiseptiques en cas de plaies,
  • du sérum physiologique, notamment pour nettoyer les affections de l'œil,
  • ou encore une couverture de survie pour permettre à la victime de conserver sa chaleur corporelle en cas de choc, de malaise ou de chute.

Bon à retenir : posséder une trousse de premiers secours complète est un point positif mais il est nécessaire de veiller à son entretien de manière régulière. Autrement dit de remplacer les références périmées ou déjà utilisées.

Comment apprendre à bien utiliser le matériel médical de secourisme ?

Obligatoire en voiture dans certains pays, fortement recommandée à la maison et imposée par la loi (article R.4224-14 du Code du travail) dans chaque entreprise, la trousse de premiers secours n'a malheureusement que peu d'intérêt entre des mains inexpertes.

Pour apprendre à réagir vite et bien, il est possible de réaliser des formations auprès de la Croix-Rouge. Reconnues par l'Etat, elles permettent d'apprendre plusieurs gestes et méthodes pour gérer des urgences telles qu'un malaise, un étouffement ou encore une hémorragie. Mettre une victime en position latérale de sécurité (PLS) ou apprendre à faire un massage cardiaque avec défibrillateur font partie des enseignements les plus communément demandés. La plus complète de toutes est la formation de secourisme PSC1. Elle comprend en effet neuf modules et dure environ huit heures. Pour une formation plus légère, on optera pour l'initiation aux premiers secours (IPS) en une heure ou pour la formation aux gestes qui sauvent (GQS), en deux heures.

Il est également possible de faire une formation plus spécifique, en cas d'accident du travail. Il s'agit, en toute logique, de la formation au secourisme en milieu professionnel. Ces premiers gestes doivent en effet être enseignés aux individus travaillant en atelier et où les manipulations d'outils peuvent être dangereuses. Les apprendre peut sauver des vies !

On ne démontre plus l'importance des premiers secours. Pour les réaliser au mieux, il est nécessaire de posséder le bon matériel mais également d'avoir appris à réaliser les bons gestes, au bon moment. Pour ce faire, il est possible de suivre des formations spécifiques.

Publié le 1711709043000