Echographie fœtale à visée non médicale

Publié le 1652504212000

Le Conseil National de l’Ordre des sage-femmes et le Conseil National de l’Ordre des médecins ont adressé à Agnès Buzyn, ministre des Solidarités et de la Santé, un courrier l’informant du développement de la pratique d’échographie fœtales à des fins non médicales. En plus des risques potentiels modérés encourus, ces pratiques commerciales sont illégales, contraires à la réglementation qui interdit la vente et l’usage d’échographie aux non-professionnels médicaux (Conseil d’Etat, 12 juillet 2018). Il est donc du devoir des médecins d’en informer les parturientes dont ils ont la charge.

Source : Médecins, mai-juin 2019.

Article paru dans la revue “Syndicat National des Gynécologues Obstétriciens de France” / SYNGOF n°119

L'accès à cet article est GRATUIT, mais il est restreint aux membres RESEAU PRO SANTE

Publié le 1652504212000